Voeux 2022

« Chute libre » de Joel Schumacher (1993)

Cette phrase du film « Chute libre« , je me la répète sans cesse depuis des années. Dans cette société du paraître, de paroles non suivies d’actions concrètes et efficaces, de représentants d’autorité indignes de leur fonction et à l’exemplarité disparue, comment autant de citoyens peuvent rester apathiques voire cautionnent et adhèrent à tout cela ?!! « Il n’y a personne qui pourrait me dire où se trouve l’erreur ?« …

Infographie du torchon Libération qui, en voulant attaquer CNews, a édité un document dénonçant clairement la gauchisation des médias

Nous connaissons maintenant une des origines au problème : ce sont les médias subventionnés et aux ordres du politique républicain, choses qu’ils n’avoueront jamais (cf. l’hallucinante déclaration de Delphine Ernotte, présidente de France Télévisions, au cours d’un entretien avec Léa Salamé le 12 janvier 2022 sur France Inter et nommée pour les Bobards d’Or : « Ceci n’a pas de sens, toutes les opinions sont représentées. […] Le service public est la marque du pluralisme. » alors que l’infographie ci-contre prouve le contraire !), évidemment, et qui servent de tremplin à toutes les diverses techniques de manipulation mentale si bien maîtrisées par les pouvoirs politiques et les pouvoirs économiques.

Depuis les différentes études du comportement humain, les conférences Macy de 1942 à 1953 et les différents ouvrages ayant abordés les manipulations des masses (Edward Bernays, Noam Chomsky,…), les outils de propagande n’ont eu de cesse de d’affiner leurs stratégies cognitives, d’améliorer leur efficacité et d’imposer une communication persuasive incontournable au service des politicards et des magouilleurs de toute sorte.

L’éléphant de janvier 2015 expliquant quelques techniques de manipulation comme « le pied-dans-la-porte », du « leurre » ou du « mais vous êtes libre de »…

Qu’est-ce qui ne tourne pas rond chez tous ces parvenus, ces apparatchiks des démocraties occidentales qui sont devenues les poubelles du monde ? Pourquoi l’appât du gain et les coruscations du pouvoir restent l’objectif premier chez ces illuminés progressistes et mondialistes, entraînant ainsi la destruction petit à petit de leur propre matrice civilisationnelle ?

Entre des banlieues créolisées et islamisées (à Orly, qui compte déjà 6 boucheries halal, l’avant-dernière boucherie française à laissée sa place à une boucherie de l’Islam ! cf. article de Marine Legrand dans Le Parisien du 18 janvier 2022) et un peuple de natifs de plus en plus vampirisés par des élus républicains sans scrupule, et hypnotisés par les mensonges et les illusions progressistes (proposés en continu par les petites fenêtres luminescente présentes dans chaque foyer français) de responsables déconnectés du pays réel, notre nation paraît mal engagée dans un redressement pourtant nécessaire et urgent afin de ne pas perdre ce qui a fait la grandeur de la France et de l’Occident en général.

Je rêve d’une prise de conscience collective majeure et d’une action historique afin de mettre à terre un système dégénéré que les bourgeois décadents conduisent depuis bien trop longtemps !

Il y a deux ans, j’avais écrit sur la carte des voeux « Que la fête commence !… », persuadé que le mouvement des Gilets jaunes avait déclenché une dynamique qui ne pouvait que s’amplifier… puis il y a eu l’épisode Covid ! Je me suis trompé…

Mais aujourd’hui, les aberrations hebdomadaires dont nous sommes témoins, les abus de pouvoir réguliers que nous subissons, la dislocation du tissu social qui faisait le charme et la force de la France et que nous constatons jour après jour, ne peuvent perdurer et rester impunis !

Le vote du passe vaccinal par seulement 36% des députés au sein d’une Assemblée Nationale bien vide ( texte voté par 187 voix pour, 66 contre et 88 abstentions sur 577 députés… voilà, à quoi servent nos impôts !), et la campagne électorale indigne pour les présidentielles qui arrivent devraient être les déclencheurs d’une rébellion salvatrice, d’une désobéissance civile dépurative pour que le peuple de France se retrouve, qu’il respire à nouveau les parfums de liberté et les traditions typiques de ses terres, sans devoir présenter un quelconque passe ou sans devoir se faire agresser par des injections forcées !

Le dormeur doit afin se réveiller !

Souvenirs… 9 ans avant Ground Zero !

Je suis tombé sur cette ancienne brochure en rangeant moult paperasse qui traînait dans mon bureau… il s’agit de souvenirs, certains datant des années 80 lorsque j’étais adolescent (et que je vivais encore à Montréal où mes parents avaient immigré, avant notre retour en France en 1986), et d’autres datant d’un voyage au Canada et aux États-Unis en 1992.

Ce périple reste un excellent souvenir et la dernière visite que j’ai pu faire des tours jumelles m’avait, une fois de plus, impressionné… j’ai du mal à réaliser, encore aujourd’hui, que tout cela n’existe plus…

Chant martial de France

Passation de commandement au régiment carcassonnais du 3ème RPIMa- prise de poste du Lieutenant-colonel Jean-Côme Journé en juin 2014.

« Si tu crois en ton destin
Si tu crois aux lendemains
L’ami faut pas hésiter
Prends ton sac et viens sauter,
Avec nous tu pourras marcher
Tu pourras être et durer.

Pour aimer et pour souffrir
Y a pas deux moyens de trouver tout ça
Pour toi sans aucun doute
Viens chez les Paras.

Si tu retournes au pays
Si tu vas revoir ta mie
Pour nous tu lui conteras
Nos chants, nos cris, nos combats.
Mais qu’elle t’attende ou qu’elle t’oublie
Pense à ceux qui sont là-bas.

Si tu vas au bout du risque
Si tu restes sur la piste
La piste garce et cruelle,
La piste sauvage et belle,
Mourant, tu sauras l’aimer,
Car elle t’aura tout donné
« .

Pano Actu sous dictature sanitaire

Mieux vaut tard que jamais ! Radio Méridien Zéro, c’est ici
Les sentiments d’insécurité, d’hospitalisations ou… de dents cassées : excellents !

En préambule, l’émission évoque l’embastilllement de militants identitaires d’Angers (dont François-Aubert Gannat) pour une action contre les gauchistes locaux qui n’ont de cesse de provoquer tous ceux qui n’adhèrent pas à leur folie idéologique. Le Salon Beige du 17 juin 2021 résume bien le problème ahurissant de la justice en France qui condamne à des peines extrêmement lourdes des garçons en situation de légitime défense et, à l’inverse, qui peut être d’une clémence incroyable pour des agresseurs reconnus voire récidivistes.

« Suite à la perquisition de début juin du local de L’Alvarium à Angers, un jeune homme a été condamné à 10 mois fermes de prison (avec mandat de dépôt) pour avoir réagi (relativement modérément) à une énième provocation antifa. Deux autres ont interdiction de fréquenter le local de l’Alvarium (un an pour l’un, 18 mois pour l’autre) et 3 et 5 mois de prison fermes mais sans mandat de dépôt.

Pensez aux juges qui ont condamné 22 fois Mohammed Merah mais lui ont permis d’être libre et d’assassiner des gens. Quand les quartiers brûlent à Angers, ni la police ni la justice n’agissent. Quand les Antifas (hébergés dans un local municipal) attaquent et dégradent régulièrement un local associatif de droite identitaire, idem. Les dealers, voleurs à la tire et autres délinquants angevins, y compris violents, bénéficient d’une très grande mansuétude. Etre identitaire est un délit plus grave que le deal de drogue quotidien devant la gare ».

Il me revient à l’esprit cette affaire d’Aubervilliers en Septembre 2021 : « La petite Sofia, 5 ans, avait été renversée à Aubervilliers en juillet 2020. Le responsable, qui roulait sans permis, a été condamné à deux ans de prison ferme et deux avec sursis, mais a tout de même été libéré, ayant passé les 13 derniers mois en détention«  (cf. Le Figaro du 3 septembre 2021). Et à côté de cela, Esteban Morillo et Samuel Dufour ont été condamnés, respectivement, à 8 ans et 5 ans de prison ferme pour avoir répondu aux provocations de gauchistes et pour les avoir corrigés comme il se doit, avec au final la mort accidentelle de Clément Méric qui savait malgré tout où il mettait les pieds et aux conséquences que cela pourrait entraîner lorsque l’on se prend pour un guerrier (cf. RTL.fr du 5 juin 2021).

D’un côté, pour le meurtre d’une fillette, le chauffard n’effectue que 1 an et 1 mois de prison, et de l’autre, deux jeunes nationalistes devront subir plusieurs années de geôle pour la mort d’un jeune gauchiste provocateur au cours d’une rixe ! Comment ne pas y voir la marque des magistrats rouges, la patte du Syndicat de la Magistrature, forts avec les faibles (les moins nombreux) et faibles avec les forts !

Souvenez-vous aussi de Christophe Dettinger condamné à 1 an de prison ferme pour deux pauvres coups de poings sur un CRS sur-protégé avec casque et armure plastifiée aux ordres d’une minable république répressive et digne des régimes communistes (cf. Le Figaro du 13 février 20219) : « Mercredi, devant le tribunal correctionnel de Paris, l’ex-boxeur Christophe Dettinger a été condamné à deux ans et demi de prison, dont 18 mois avec sursis et mise à l’épreuve, pour s’en être pris le 5 janvier à deux gendarmes en marge d’une manifestation des «Gilets jaunes» à Paris. La peine d’un an ferme pourra être aménagée sous le régime de la semi-liberté.Le tribunal l’a également condamné à une interdiction de séjour à Paris de six mois, et à indemniser ses victimes, respectivement à hauteur de 2 000 et 3 000 euros. Le ministère public avait requis trois ans de prison dont un avec sursis et mise à l’épreuve« .

Prison ferme, interdiction de séjour à Paris, amendes… pour deux coups de poings (même s’il s’agit d’un représentant de « l’autorité ») !

Les CRS représentent les bras armé d’une république autoritaire et injuste qui en toute impunité démolit la France et notre civilisation européenne à grands coups de décrets et de lois iniques. Il est donc normal de les combattre et de vouloir mettre à terre la gueuse par tous les moyens. Génération identitaire le disait déjà il y a 10 ans, nous sommes en guerre !

Que tous ces ripoublikains ne viennent pas pleurnicher lorsqu’à leur tour, ils seront emprisonnés ou corrigés lorsque nous serons à nouveau au pouvoir et que nous ferons les lois à notre façon !

La Justice est passée, la Faucheuse aussi

nouratinbis

La Justice est passée, comme on dit. Un an ferme, dites donc, rien que ça! C’est qu’il collectionne les peines de prison, le pauvre biquet, déjà trois ans pour l’affaire dite des « écoutes » et maintenant Bygmalion, financement illégal de campagne, et vlan passe-moi le bracelet électronique! Et, par dessus le marché, tout ça pour aboutir à l’élection de l’ineffable Hollandouille, vous vous rendez compte, c’est exorbitant, ça vous savez, une fois donc (comme on dit Outre-Quievrain). Et ils en gardent encore sous la pédale (oups, veuillez m’excuser, expression à proscrire, évidemment) nos amis les Juges, ils n’en ont pas fini avec leur petite bête noire, faites moi confiance, ils finiront bien par avoir sa peau. La Justice a le temps, c’est bien connu et n’importe quel justiciable tombé un jour entre ses griffes acérées pourra vous le confirmer. Rien ne les presse, les magistrats, dame c’est qu’il faut respecter la…

Voir l’article original 1 321 mots de plus