Europe: bien-pensants contre nauséabonds!

nouratinbis

Alors que commence la grande fête de la pédale, je veux dire, vous l’aurez compris, le Tour de France, on ne saurait passer sous silence la conduite pour le moins éhontée de certains états membres de l’Union Européenne. Quel rapport, me direz vous, entre les positions éminemment regrettables du nauséabond Orban, Premier Ministre de Hongrie qui refuse de se laisser intimider par ses petits camarades de la Grosse Commission présidée par la mère Ursula Von der chose, et la Grande Boucle dont le départ breton avait lieu hier, à midi pétantes? Comment ça, la pédale? Vous en avez de bonnes, vous! Vous voulez me faire interdire de blog, c’est ça? Me ravaler au rang de salfacho homophobe? M’enfin, voyons, cette sorte de plaisanterie n’est plus de mise, de nos jours! C’est loin d’être nouveau, d’ailleurs mais l’affaire se corse grave, car désormais l’opprobre se déverse comme un torrent furieux…

Voir l’article original 1 419 mots de plus

Pierre Hillard et le N.O.M.

découvert chez l’ami Paul-Émic (billet du 23 juin 2021 intitulé « Pierre Hillard nous parle des plans mondialistes d’asservissement« )…

J’ai découvert Pierre Hillard (sa fiche wikipédia ayant été supprimée le 18 juillet 2017, vous la trouverez grâce à WaybackMAchine ici…) en 2013 au moment des manifestations contre le mariage guignol puisque par deux fois (en allant à Paris et à Lyon), j’étais assis dans le bus LMPT 12/48 aux côtés d’une femme venant de Rodez et se présentant comme étant sa soeur. En écoutant ses vidéos et en lisant ses écrits comme La décomposition des nations européennes de 2005 ou Chroniques du mondialisme de 2014 (depuis, un autre version améliorée est sortie qui regroupe une série de chroniques couvrant la période allant de 2010 à 2020), j’ai été séduit par son discours cohérent et logique, par son intelligence et sa culture générale. Après, n’étant pas croyant bien que très attaché à la tradition judéo-chrétienne (fêtes religieuses, monuments historiques et autres statues chrétiennes), je reste assez imperméable à son enthousiasme dans la foi catholique… mais ce n’est pas le propos ici.

Pour lui, « la Covid-19 avec ses répercussions politiques, économiques, sociales et sanitaires n’est que l’outil, comme j’ai déjà eu l’occasion de le dire, pour parachever un idéal ancien d’unité planétaire doublée d’une spiritualité bien définie« .

Il poursuit dans un billet de Breizh-Info du 16 novembre 2020 : « […] Depuis que le monde est monde, ce sont toujours les minorités qui imposent leur loi en bien comme en mal. Dans la situation actuelle, il faut s’intéresser aux cénacles discrets qui réunissent une élite même si des dissensions existent dans ce milieu. Sans pouvoir tous les nommer, il faut étudier le curriculum vitae des personnes siégeant dans ces instituts élitistes politiques, financiers, pharmaceutiques, etc : Council on Foreign Relations Chatham House, francechinafoundation, Rand Corporation, BlackRock, Vanguard Group, l’Institut Mérieux le Transatlantic Policy Network ou encore des groupes chinois comme Everbright, Alibab Group, Cogobuy Group, idem côté russe, israélien, allemand (Cf. mon livre La Fondation Bertelsmann seul ouvrage en français sur le sujet) etc. La liste est très longue.

Qui s’intéresse, par exemple, à Jack Ma le fondateur d’Alibab Group membre du Comité stratégique de la francechinafoundation ou encore à Yan Lan de Lazard Chine ? Prenons l’exemple de cette Fondation France/Chine dont on trouve une pléthore d’anciens Premiers ministres français (Fabius, Raffarin, …) mais aussi la crème d’instituts comme Axa, l’institut Mérieux, Bouygues, l’Oréal sans oublier de grands groupes chinois. Cette Fondation recrute chaque année des Young Leaders français et chinois comme Édouard Philippe (2013), Olivier Véran (2019) et sa compagne, Coralie Dubost (2017) députée à l’Assemblée dite nationale ou Chang Jian (2018) travaillant au sein du ministère des Affaires étrangères chinois« .

Lorsque nous prenons la peine d’approfondir un petit peu et de glaner des renseignements un peu partout, nous nous rendons compte très vite de l’existence de réseaux complexes au tissage discret mais des plus ramifiés dans lequel nous retrouvons des noms (de politicards, de chefs d’entreprises ou de financiers) qui reviennent souvent, tous obsédés par la mise en place de ce Nouvel Ordre Mondial (N.O.M.).

Lamentable justice cordicole

Dans l’extrait ci-dessous de l’intervention du Général Soublet du mercredi 18 décembre 2013 (déjà évoqué ici), le courageux chef des gendarmes à l’époque pointe du doigt, entre tous les problèmes de notre fantastique ripoublik, ceux que connaît notre justice nationale si exemplaire. Il énonce une réalité trop bien connue mais souvent minimisée voire cachée par les responsables politiques ou les magistrats : la justice française n’est pas appliquée de la même façon sur tout le territoire national !

Cette justice qui se sait au-dessus de tout, a été dénoncée par les policiers le 19 mai 2021 à Paris, au cours d’une manifestation qui a réuni 35000 personnes : « Le problème de la police, c’est la justice », a asséné à la tribune Fabien Vanhemelryck, secrétaire national du syndicat Alliance, après avoir fait huer par les manifestants quatre décisions de justice – considérées comme trop laxistes – prononcées dans des affaires au cours desquelles des policiers ont été blessés » nous explique le Midi Libre du même jour.

Dans un article de Timothée Boutry et Jean-Michel Décugis, du Parisien du 20 mai 2021, on peut lire que « dans un entretien croisé, la procureure du parquet de Bobigny, Fabienne Klein-Donati et celle du parquet de Versailles, Maryvonne Caillibotte, reviennent sur la manifestation des policiers mercredi et s’expriment sans détour sur toutes les questions auxquelles est confrontée l’institution judiciaire« . Et là… magnifique… Maryvonne confirme les propos du Général Soubelet et trouve cela normal, « la politique pénale est différente car elle est adaptée aux territoires » ! Plus de clémence et de tolérance à Bobigny, et plus de sévérité à Versailles ! Comme nous le disons régulièrement, la gueuse est « forte avec les faibles et faible avec les forts » !

Cette justice, à deux voire trois ou quatre vitesses, est indigne du peuple qu’elle est censée protéger et elle se cache derrière des excuses fallacieuses comme le manque de moyens. Et comment améliorer les choses quand nous constatons dépités qu’à la tête de ce ministère de la Justice, nous avons l’élite du droit, THE Dupond-Moretti en personne (vous vous rendez pas compte les gars !) qui estimait le 15 avril 2018 sur LCI dans « L’entretien d’Audrey » que sa nomination en tant que ministre serait une « idée saugrenue, sotte« , en d’autres termes que ce serait un « bordel« … (notez l’élégance et la langage soutenu de l’élite française !). Le must du guignol !

Nous sommes bel et bien dirigés (ou digérés… on ne sait plus !) par des bouffons qui s’assument pleinement dans un langage de poissonnier et très souvent avec une dégaine d’un laisser-aller ahurissant !

Ce même Dupond-Moretti qui se fait sévèrement allumer par Damien Rieu à Péronne dans la Somme le 12 juin 2021 (les nombreux décodeurs qui pullulent dans toutes les rédactions sont rapidement montés au créneau pour bien nous expliquer que le pied nickelé à la Breguet avait fait face avec mérite et sérieux aux harpies du RN !!!), ce représentant de la Raie publique a une allure de clodo et il est habillé comme un sac, un véritable gitan qui occupe le poste de ministre ! Consternant…

Au boulot les guignols ripoublikains !

Ras-le-bol de vos représentations théâtrales au cours desquelles vous sur-jouez pour compenser votre absence totale de reprise en main de cette société du Frankistan moribonde !

Allez, nom de nom ! Suivez les bons conseils de Rieu et des Identitaires espèces de progressistes dégénérés !

Va te faire empapaouter Mark !

Merci à Paul de l’Échelle de Jacob ! J’ai le bouquin en bibliothèque mais je ne connaissais pas le site du même nom (on ne peut malheureusement pas laisser de commentaires)… il vaut vraiment le détour !

Dans cette extrait vidéo posté le 18 juin 2021, Roger Waters atomise Mark Zuckerberg lors d’une conférence à New York, le 10 juin dernier, pourtant consacrée à Julian Assange. Il en profite donc pour faire une digression percutante qui fait plaisir à entendre !

RTBF nous résume ses propos dans un billet du 15 juin 2021 : « Il a expliqué avoir récemment reçu une demande de la part de Mark Zuckerberg pour utiliser son titre « Another Brick in the Wall (part II) » dans une publicité qui ferait la promotion d’Instagram. Il aurait reçu une très belle somme d’argent pour ce faire mais il a refusé.

Il s’explique : « Ils veulent prendre le contrôle sur tout. Et donc, ceux à qui il reste un peu de pouvoir, comme moi, dans le sens où j’ai encore les droits sur mes chansons, peuvent décider de ne pas participer à ces conneries, Zuckerberg. »

Il poursuit : « Ils veulent agrandir encore plus Facebook et Instagram pour pouvoir encore nous censurer, nous tous ici présents, et ainsi faire taire des personnes comme Julian Assange. »

Il a ensuite fait référence aux débuts de Mark Zuckerberg, lorsqu’il était encore à Harvard à créer FaceMash, une sorte de Tinder où les utilisateurs pouvaient comparer la beauté des étudiantes : « On se demande comment ce petit enfoiré, qui a démarré en cotant des filles : « Oui, celle-là vaut 4/5… Ou celle-là est moche, on lui donne juste 1/5″… Comment ce type a pu acquérir autant de pouvoir ? Et pourtant il y est parvenu, et c’est l’un des idiots les plus puissants du monde ».

Dommage qu’il ait, dans le même temps, des comptes sur Facebook et Instagram, ce qui semble à première vue paradoxal… Mais, face à de tels rouleaux compresseurs médiatiques, on se demande si il n’y a pas uniquement, comme moyen efficace, une lutte de l’intérieur pour donner un espoir de faire bouger les lignes un de ces jours !…

L’andouille symbolique !

L’homme au foulard rouge a encore frappé… celui qui arpente les plateaux télévisés à la façon d’un Duhamel ou d’un Aphatie, avide de reconnaissance et persuadé d’être un invité de marque, LE chroniqueur de haut vol, cet ectoplasme nous a donc gratifié une nouvelle fois d’une lumineuse intervention dont il a le secret… Dans l’émission en direct de ce dimanche 20 juin 2021 sur BFMTV consacrée aux élections régionales et département, Il n’y est pas allé de main morte puisqu’il nous a honoré de deux fulgurances : il faut rendre obligatoire le droit de vote et l’abstention est due au trop grand intérêt que les Français portent aux présidentielles !…

Si je fais abstraction de cette absurdité qu’est l’obligation de voter qui va à l’encontre de la liberté individuelle la plus élémentaire, comme si l’on rendait obligatoire les soins aux personnes car c’est pour leur bien ou si l’on sanctionnait les fumeurs ou les consommateurs d’alcool pour leur usage de produits en privé car là aussi, cela leur serait bénéfique… Il n’y a qu’à annuler des élections qui ne sont pas représentatives à partir d’un certain seuil d’abstentionnistes !

Je ne m’attarderai même par sur le pseudo-argument débile du « grand nombre de personnes qui sont mortes pour obtenir le droit de vote« , comme si il devenait obligatoire de devenir royaliste au vu de l’important nombre de morts chez les Chouans qui se sont sacrifiés pour cet idéal ou si nous étions dans l’obligation de voyager parce que bon nombre d’explorateurs et de navigateurs sont morts pour développer tel moyen de transport ou pour découvrir le monde…

Infographie tirée de FranceInfo du 21 juin 2021

Ce qui me fait le plus hurler de rire et l’explication fumeuse du « Barbier de Paris » à propos de l’abstention record lors de ces élections régionales et départementales post-Covid ! Avec 66,1%, comment oser prétendre que les Français ne s’intéressent qu’aux présidentielles juste parce que les pourcentages d’abstention sont les plus faibles ??!!! Est-il si saugrenu d’envisager un instant que les français en ont ras-le-bol des politicards qui se présentent régulièrement, qu’ils en ont assez des discours positifs et plein de promesses alors que leur quotidien est loin d’être aussi rose que celui des apparatchiks de partis ? Les Français ne tournent pas le dos au vote, à la démocratie mais signifient depuis des années (les valeurs du graphique ci-contre ne font que confirmer un phénomène ancien) qu’ils ne veulent plus de ceux qui se représentent systématiquement, qu’ils rejettent la grande majorité des bouffons qui donnent un piètre spectacle de la démocratie à l’Assemblée Nationale ! Mais bon sang !… Quand est-ce que tous ces peintres en république et ces chroniqueurs à deux sous vont se remettre en cause, vont intégrer que ce sont eux qui sont à l’origine de cette bérézina démocratique ?!!!… Sérieusement, comment peut-on être aussi aveugle à moins de le faire exprès ? Et évidemment, c’est bien le cas ! Ils le font exprès, les politicards et leurs fidèles toutous du monde médiatique s’offusquent de cet état de fait mais au fond, ils en sont bien contents puisque cela leur permet de rester en place et de profiter du système tant qu’ils le peuvent !

Pour revenir à ce « Barbier de pacotille », comment peut-on prendre au sérieux un abruti aussi pathétique qui est un représentant parfait de tout ce qu’il y a de pire dans l’univers médiatique ?… Avec son code vestimentaire ridicule et son écharpe rouge , et ses comportements indignes de la fonction qu’il incarne, celle normalement d’un intellectuel sérieux qui doit conserver une tenue à la hauteur de la prestance nécessaire liée à son rôle, cette andouille symbolique se ridiculise à chacune de ses interventions !

Ses collègues de BFMTV ne sont pas mieux et tout ce petit monde permet d’avoir une bonne vision du niveau général de la télévision française !

Bon… en même temps, on a une autre andouille qui occupe la fonction la plus élevée de l’organigramme étatique français et qui donne un bien bel exemple de ce qu’implique la charge politique qui est la sienne !

Je laisse le mot de la fin à Éric Zemmour qui n’a eu de cesse de démasquer tous les imposteurs du petit écran au cours de débats entre « experts » non-certifiés et de ridiculiser toutes les andouilles du système politico-médiatique contemporain. Dans cette vidéo qui regroupe de nombreuses interventions du vilain petit canard