Arnaque moderne

« Le réac ne croit pas aux bienfaits d’une « culture pour tous » censée abolir dans les bourbiers du « dialogue » le privilège du penseur, de l’artiste, de l’érudit au profit des masses miraculeusement ouvertes à la créativité.

[…] Il ne croit pas que tout se vaut, cet article du crédo-moderne, selon lequel il est illégitime de hiérarchiser l’émotion esthétique. Entre Mozart et le rap, entre Vermeer et le tag, il discerne un fossé qualitatif.

[…] Si tout se valait, rien ne vaudrait sinon son prix aux étals du marché et il ne croit pas aux vertus civilisatrices du grand souk mondialisé. »

Denis TillinacDu bonheur d’être réac (Éd. des Équateurs, p. 79 et 80) – 2014

Joyeux Noël !

De retour à la civilisation, de retour à la France d’avant Giscard, loin des centres citadins… donc chez moi, je peux enfin souhaiter, en retard, de très joyeuses fêtes de fin d’années à toutes et à tous.

Et bien qu’en retard pour la naissance du petit Jésus, j’espère que cette célébration d’une nativité-repère pour tous les européens (même pour les polythéistes) a été à la hauteur des espérances annuelles.

Donc… Joyeux Noël (décalé, ça plaira aux gauchistes…) !

campin-la-nativite-1420-25

La Nativité (1420-1425) – Robert Campin – Huile sur bois, 84,1 × 69,9 cm, Musée des beaux-arts, Dijon.

Allez faire un tour du côté de Rivage de Bohème pour plus d’informations sur le Maître de Flémalle.

Estampes illustres

mail_hokusai_affiche

Vivre en milieu rural voire en zone dépeuplée et très éloignée des grandes citées à de sérieux et indéniables avantages mais dont le prix à payer nous est rappelé à l’esprit de temps à autres comme à cette occasion d’exposition d’oeuvres picturales d’une rare beauté d’un artiste admirable.

Rien de bien grave me direz-vous au vu des immenses et innombrables avantages.

Les livres et internet ont alors une importance considérable bien que le contact visuel direct et l’émotion qu’il puisse provoquer restent irremplaçables.

Cet artiste parmi de nombreux autres me réconcilie avec l’art et la culture, si intimement liés à la grandeur d’une civilisation, mais que les progressistes émétophiles, amateurs dégénérés des productions parfois organiques d’imposteurs sans vergogne, se complaisent à brader, à dégrader, à ridiculiser au nom d’un « art » conceptuel justifiant son statut par des termes pompeux et des explications fumeuses, misérables paravents de la laideur et du vide.

Heureusement, l’humanité et les civilisations se défendent en enfantant de telles oeuvres :

hokusai-wave

hokusai3

estampe-cerisier

Merci monsieur Hokusai !

Exposition Hokusai du 01 Octobre 2014 au 18 Janvier 2015 dans les Galeries nationales du Grand Palais (entrée Clemenceau).

Katsushika Hokusai (1760 – 1849) est sans doute l’artiste japonais le plus célèbre dans le monde. C’est une monographie d’une ampleur tout à fait inédite que propose le Grand Palais. Les six périodes de la vie de l’artiste sont traversées, illustrées par des séries d’estampes, des livres, mais aussi de nombreuses peintures pour partie inédites, ainsi que de précieux dessins préparatoires. Au total plus de 500 pièces exceptionnelles sont présentées, dont une grande partie n’ont encore jamais été exposées hors du Japon.

 

 

Delaroche Paul Hippolyte - Louise Vernet

Avec Paul Delaroche, encore un artiste horriblement traditionnel bousculant les principes démocratiques de laïcité et affreusement conservateur, maintenant vivaces les odieux stéréotypes de la faible femme aux prises avec un destin qu’elle ne maîtrise pas…

Young Martyr - Delaroche Paul Hippolyte

J’en appelle à Vallaud-Belkacem et à Baudis afin de bien expliquer inculquer à nos chérubins ce qui est bien et surtout ce qui est beau comme cette magnifique oeuvre d’un immense artiste Wim Delvoye visionnaire, à l’esthétisme avant-gardiste et au raffinement reconnu…

cloaca05-2

Poisson d’avril !

Art antédiluvien

Vernet_Horace-ZZZ-Angel_of_the_Death

Horace Vernet, un artiste archaïque que je conchie, à la norme classique trop normée dont les codes cryptomachistes et anti-laïques trop codés doivent être déconstruits…

bien loin du niveau de technicité et de l’intense beauté d’une peinture d’un artiste dans son temps, a priori dédiée à la DDE, ouverte sur un monde au développement durable humaniste…

Cr-Telot-62G…pour qui tout n’est qu’affaire de couleur, de surface, de stimulation visuelle, de clinquant et d’artificialité, en forme d’écho au monde contemporain… vaste programme !!!

il faut toujours beaucoup d’artifices linguistiques voire décoratifs pour rendre plein les oeVersailles-Koons-Balloon-dog-3uvres creuses et insignifiantes de mes trop nombreux contemporains dont le succès et l’importance ne sont dus qu’à un carnet d’adresse et un réseau social performant.

N.B. : photo de « Angel of the death » prise à l’Hermitage de St-Petersbourg – 2010