Liberté réelle contre individualisme et minorités

« L’homme, dans sa dualité essentielle, est libre non pas lorsqu’il libère ses instincts, mais lorsque, par un effort sur lui-même, il tend vers plus d’humanité. […]

Dès lors, gouverner c’est contraindre, conduire les hommes collectivement dans des voies et vers des objectifs qui ne leur sont ni naturels, ni clairement perceptibles, ni conformes à leurs aspirations immédiates.

Le gouvernement, c’est donc bien la répression au sens où l’entend Freud […]. Et l’existence d’un État de droit, seul susceptible de garantir la liberté concrètement, suppose qu’au nom de l’ordre l’on pose une limite à la prolifération des droits subjectifs, qui mène à l’anomie. »

Jean-Philippe Vincent« Qu’est-ce que le conservatisme ? » (Éd. Les Belles Lettres, coll. Penseurs de la Liberté, Paris, p. 20) – 2016

Le triple verrouillage de la souveraineté populaire

« Au-dessus de la souveraineté populaire, les élites considèrent qu’il y a une rationalité supérieure dont elles estiment être dépositaires. Non contente de mettre en place des formes procédurales de détournement de la démocratie, la classe dirigeante s’est assurée que l’exercice même de cette post-démocratie serait vidé de toute substance par deux autres moyens.

Il y a d’abord le contrôle juridictionnel, le gouvernement des juges via le Conseil d’État et le Conseil constitutionnel – que Sarkozy a renforcé avec la question prioritaire de constitutionnalité (QPC). Or les juges ne procèdent d’aucune souveraineté populaire, ils ne sont pas élus, à la différence des États-Unis. C’est la loi au-dessus de la loi. Le contrôle juridictionnel est devenu l’un des outils de dénaturation de la démocratie au profit des classes dominantes. Si le peuple a exprimé un point de vue contraire à ce qu’on estime être l’État de droit, l’oligarchie est en situation de le réformer.

Autre détournement qui achève de verrouiller le système : l’invention du mandat social, pour reprendre la formule de Shmuel Trigano. Le mandat social – c’est-à-dire l’utilisation des minorités comme outil de contrôle de conformité idéologique – prime sur le mandat électoral. Ainsi les minorités agissantes se sont-elles arrogées une capacité illimitée à contester, à paralyser, voire à annihiler, grâce à de puissants relais des médias, toute mesure qui leur déplaît quand bien même serait-elle l’expression de la volonté majoritaire.

En résumé, un triple verrouillage a mis sous séquestre la souveraineté populaire : le verrou du système électoral, le verrou du contrôle juridictionnel, le verrou du contrôle moral. »

Patrick BuissonRevue Éléments, Novembre-Décembre 2016, n° 163, p. 10 – 2016

Parfois, la chance n’est pas du côté de la canaille…

Tout le monde a entendu parler de La Citadelle, ce local associatif identitaire qui vient de voir le jour en plein centre de Lille et qui déchaîne les passions de certains hurluberlus. Depuis le 24 septembre 2016, date de l’ouverture de l’établissement dans la rue des Arts, quelques paumés et certains agitateurs professionnels labélisés « Soros et consorts » manifestent pour demander la fermeture de ce local.

D’après l’article d’Olivier Aballin dans 20minutes du 24 septembre 2016, ces « antifa » parlent d’un bar « ségrégationniste »… quelle misère intellectuelle !

Allez donc dans un bar tendance communiste et clamez que vous êtes frontiste, vous verrez la ségrégation instantanée que vous prendrez dans la tronche !

Mais là, n’est pas le propos de ce billet.

En dehors de cette nouvelle citadelle de souche, il existe bien d’autres locaux identitaires à Toulouse (L’Oustal), Bordeaux (L’Échoppe),… et il y a celui de Lyon appelé La Traboule où se retrouvent les sympathisants de Rebeyne.

Et bien, je viens de recevoir un communiqué du 23 novembre 2016 de leur part par courriel que vous trouverez ci-après et je comprends pourquoi tant de crasseux s’opposent à la création de tels espaces identitaires !

En tous les cas, ce message rassure car on se dit que parfois, la chance n’est pas toujours du côté de la canaille !

« Ce mardi soir dans le Vieux-Lyon, trois racailles ont lâchement attaqué un jeune Français de souche pour lui voler son téléphone portable. Mal leur en a pris : ces lâches ont commis leur forfait devant La Traboule, la maison de l’identité lyonnaise.

Alertés par les cris du jeune homme, les identitaires sont immédiatement sortis de la maison pour venir en aide à leur compatriote, et sont parvenus à immobiliser un des agresseurs. Sous bonne garde, le jeune maghrébin en pleurs a tenté à plusieurs reprises de négocier sa libération, tout en clamant son innocence auprès de sa mère par téléphone. Le courage était plus facile à trois contre un.
Il a ensuite été remis à la Police Nationale qui n’a pas manqué de féliciter les militants de Génération Identitaire pour leur réactivité et leur détermination, puis a recueilli la plainte du jeune collégien agressé.

Face à la racaille, solidarité entre Français !« 

rebeyne-lyon-novembre-2016

Quelle franche rigolade de voir ce racaillou faire le peuchère puisque tout seul à ce moment là !!

Avec la défaite d’Hillary, les coups de pieds aux culs de Sarko et Juppé, cet évènement est un autre excellent moment de ce mois-ci !

 

Putsch au R.P.R.

Noix Vomique

primaire-ipsos

On ne va pas faire la fine bouche: le coup d’éclat de François Fillon, qui déboule en tête de la primaire de la droite et du centre, avec 44,1% des voix, met un peu de sel dans une campagne présidentielle qui s’annonçait fadasse. Alain Juppé est relégué au second plan, à quinze points, et Nicolas Sarkozy est éliminé, ce qui lui a encore permis de faire un joli discours d’adieux -on attend le prochain avec impatience. Ce raz de marée en faveur de François Fillon était-il prévisible? François Hollande, toujours clairvoyant, avait confié aux journalistes Gérard Davet et Fabrice Lhomme que « Fillon [n’avait] aucune chance ». De même, les médias et les instituts de sondage n’ont rien vu venir -depuis la défaite surprise d’Hillary Clinton aux élections américaines, on sentait juste qu’ils y allaient mollo: ils avaient cessé de nous rabâcher les oreilles avec Alain Juppé et évoquaient une dynamique soudaine du côté de François Fillon, présenté…

View original post 558 mots de plus

DdeC sur Tumblr

Le mois dernier, je découvrais la plate-forme Tumblr, après en avoir maintes fois entendu parler, et j’avais proposé dans le billet « L’univers tumblr de DdeC » quelques sites que j’allais visiter de temps en temps.

Depuis, j’ai installé une annexe de mon modeste établissement sur ce réseau, histoire de découvrir l’univers de DdeC, et de son tenancier nauséabond, plus par l’intermédiaire d’images, de visuels que par les billets du blog.

Vous y trouverez des photos prises par mes soins mélangées avec de nombreuses autres rebloguées à partir des fameux sites évoqués plus haut. Tous les billets édités ici le seront désormais aussi sur Tumblr.

Cette annexe tumblr est une sorte de passerelle vers une évasion temporaire lorsque je suis devant l’écran du mac et que je ne peux pas sortir me balader en forêt lozérienne pour évacuer mon ras le bol de lire des nouvelles quotidiennes toujours aussi misérables et crispantes.

Voici quelques échantillons de ce qui vous attend dans la grange