ONLR !

Oui, On Ne Lâche Rien ! Nous sommes toujours là, plus déterminés que jamais !

affiche-manif-pour-tous

Aujourd’hui, à nouveau, la France réelle descend dans la rue pour démontrer que son mouvement malgré le temps qui passe ne faiblit pas et ne faiblira pas tant que les pendules n’auront pas été remises à la bonne heure, celle de la famille naturelle.

Malheureusement, je ne pourrai pas être de la partie (j’aurai pu ainsi rejoindre les affreux de la réacosphère…) ayant été opéré du genou gauche très récemment. Je suis certes bloqué à la maison mais je suis avec tous les « rétrogrades » (encore un terme ressenti uniquement comme négatif alors que les mêmes qui l’emploient à tire-larigot sont bien contents de son côté positif chez les vignerons rétrogrades qui reviennent au cheval de trait pour leurs vignes sans pesticide !!) de la Manif pour tous par la pensée et j’espère que nous serons autant qu’il y a 3 ans.

Mes amis qui étaient à mes côtés pour les manifestations à Paris en 2013 et à Lyon en février 2014 (cars en provenance de Rodez dans un desquels j’avais fait la connaissance de la soeur de Pierre Hillard… passionnante), participent à l’évènement de la journée, les petits veinards !

J’ai reçu un courriel de Jean-Luc d’Auzac, coordinateur pour le Languedoc-Roussillon, qui est encourageant : « Nous sommes maintenant à 100% de taux de remplissage du TGV, donc plus de place à proposer avec notre Groupe.
Nous sommes à 90% de l’appel au DONS pour aider au financement du TGV, ne relâchez pas votre effort ! « 

J’enverrai un don dès demain pour compenser mon absence de ce dimanche même si je sais que c’est être à Paris qui aurait été bien plus productif…

Pour ceux qui veulent participer financièrement à la Manif pour tous, c’est ici.

Christian Vanneste a fait un excellent billet, ce jour, dans lequel il rappelle que :  « Il y a trois ans, il s’agissait de montrer l’hostilité polie d’un grand nombre de Français au mariage unisexe. Malgré les mobilisations considérables, la « majorité », le gouvernement et le président de la République avaient permis au groupe de pression LGBT d’obtenir gain de cause. L’indifférence de beaucoup de nos compatriotes et le rouleau compresseur des médias n’avaient guère permis de mesurer l’importance de l’enjeu. Les hésitations de beaucoup d’élus de l’opposition, les flottements des dirigeants du mouvement ont cassé le dynamisme extraordinaire qui animait cette réaction de la partie la plus solide du corps social. Il ne s’agissait pas d’un baroud d’honneur du dernier carré de la France catholique. Il s’agissait d’une confrontation essentielle entre deux conceptions de notre civilisation. »

La fin de son billet est exactement ce qui est un de mes chevaux de bataille, la famille onlr-203x300.pngnaturelle : « Sur le fond, l’importance cardinale de la famille dans la cohésion de notre pays, dans la transmission de ses valeurs, et pour son dynamisme démographique indispensable à son efficacité économique, n’est plus assez défendue sur le terrain politique. C’est d’ailleurs un signe inquiétant du manque de perspective à long terme de nos politiciens. La démographie, c’est le long terme, plus proche que l’évolution climatique, mais surtout sur lequel la politique a une influence plus directe. Le démontage de la politique familiale, sa réduction à n’être qu’une variable d’ajustement de la politique sociale, s’ajoute à la loi Taubira, aux plus grandes facilités accordées au divorce et à l’avortement, dont la logique est celle de l’individualisme : la famille éclatée par les séparations et par la limitation de l’autorité parentale sur les enfants.

[…] C’est pourtant d’une révolution, d’une révolution conservatrice dont la France a besoin, bien plus large que celle qui touche aux questions de la filiation ! »

Pour lire le billet complet, c’est ici.engrenage-212x300

Cette manifestation doit être absolument un succès car, en plus de renouveler notre indignation (c’est le père Hessel qui serait content !!…) contre le mariage guignol et pour l’abrogation de cette loi Taubira partisane et irresponsable, il s’agit d’affirmer l’hostilité du peuple de France à la normalisation de l’adoption d’enfants par des duos d’invertis, la théorie du genre (qui « n’existe pas » mais qui est partout et que l’Éducation Nazionale s’efforce d’introduire par tous les moyens dans les programmes scolaires) et de la PMA et de la GPA.

Les enfants ne sont pas des objets, des marchandises que l’on désire et que l’on obtient parce qu’on le souhaite comme tout bien de consommation dans cet élan presque maladif de vouloir réaliser à tout prix son caprice.

À quand des magasins dans lesquels les duos non fertiles pourront faire le choix de tel ou tel catalogue-212x300bambin, voire de choisir sur un logiciel tel ou tel ADN pour avoir une progéniture vigoureuse, avec telle couleur de cheveux ou d’yeux (tiens… cela me fait penser à un projet digne d’une certaine idéologie qui était, elle aussi, socialiste), convenir de la taille et du poids des futurs produits biologiques qui feront le bonheur à n’en pas douter d’un nombre grandissant d’égocentristes tellement malheureux de leur propre condition qu’ils sont prêts à sacrifier des enfants pour tenter de s’accepter eux-mêmes.

Je ne sais pas ce qu’il va falloir faire mais il y a a priori un immense travail pour récupérer des décennies d’acculturation et d’embrigadement depuis les évènements de mai 68 et la mise en lumière d’une tripotée de « penseurs » et de « philosophes » tel Sartre, Foucault, Barthes,… aux idées malheureuses et mortifères pour notre civilisation.

Vivement ce soir pour constater la réussite totale de cette journée. J’en suis convaincu.

ONLR !

Un signe…

Missionnaire Miséricorde bar gayDoit-on y voir un signe de l’essoufflement d’une communauté tellement désireuse de gagner en visibilité, d’imposer sa vision de la normalité en investissant, parfois trop, dans tous les domaines qu’elle échoue financièrement, ou tout simplement le juste retour de bâton face à la provocation d’installer un tel bar d’invertis juste à côté d’un lieu de culte catholique ?

En tous les cas, cette portion de rue de Toulon retrouvera une certaine cohérence, à défaut de voir la ville entière y arriver, suite à l’acquisition par une d’un ancien lieu de rendez-vous

photo

Misericordedivine.fr nous apprend le 10 janvier dernier que « Les Missionnaires de la Miséricorde Divine ont la joie de vous annoncer l’achat du Texas Bar, célèbre bar de la communauté gay de Toulon qui se trouve à côté de notre église Saint-François de Paul.

Ce bar était en liquidation judiciaire, la vente aux enchères a eu lieu le jour de la fête de la Médaille Miraculeuse. Les autres acheteurs potentiels qui souhaitaient mettre une somme plus importante que la nôtre ont eu la gentillesse de nous laisser le bar en nous voyant prier durant les arton291-ca9b8enchères. Par ailleurs un prêtre du diocèse de Toulon, ami de la communauté nous a fait un don de 15 000 euros pour cette acquisition. Vous comprendrez l’importance de ce lieu pour notre évangélisation dans le quartier. Ainsi le bar de Sodome va devenir le pub de la Miséricorde. »

Pour ceux qui souhaitent les aider dans la réalisation et l’aboutissement de leur projet, c’est ici pour les dons.

Merci au Salon Beige.

Infrastructure biologique fatale

« Chaque mariage ne saurait donc être isolé de tous les autres mariages, passés ou futurs, qui ont eu, ou auront lieu au sein du groupe. Chacun est le terme d’un mouvement qui, aussitôt qu’il a atteint ce terme, doit renverser pour se dérouler dans un sens nouveau; que le mouvement s’arrête, et tout le système de réciprocité se trouvera ébranlé.

En même temps que le mariage est la condition pour que la réciprocité se réalise, il risque donc, à chaque coup, l’existence de la réciprocité : car que se passerait-il, si femme était reçue sans que filou soeur soit rendue ?

Il faut prendre ce risque, pourtant, si l’on veut que la société continue; pour sauvegarder la perpétuité sociale de l’alliance, on doit se compromettre avec les fatalités de la filiation, c’est-à-dire en somme, de l’infrastructure biologique de l’homme. »

Claude Lévi-StraussLes structures élémentaires de la parenté (Presses Universiataires de France, Paris, p. 606) – 1949

Probité socialiste

Encore une preuve dans un fait divers belge que les gauchistes, les socialos en particulier, sont travaillés par la sexualité à un tel niveau que cela en devient une belle démonstration de leurs travers.

Ils sont les instigateurs, avec l’aide hypocrite de la droite molle libertaire, d’une société hypersexualisée, les responsables d’une décadence qu’ils appellent à la fois modernité et tolérance.

Sous prétexte d’humanisme (le totem suprême, sorte d’ultime frontière philosophique),de libération de la femme, de liberté individuelle, d’ouverture d’esprit, etc, ils ont créé un frankenstein, créature du relativisme et de l’hédonisme, fait de bouts de pornographie, d’infidélité, de parodie de mariage pour invertis, de nudisme, de distribution de pilules abortives à des mineurs sans l’aval parental, d’exhibitionnisme, de publicités porno ou érotico-chics, d’assouplissements législatifs sur l’avortement,… et j’en passe !

Leur tolérance absolue n’est rien d’autre qu’un aveu flagrant d’absence de convictions, de morale, voire l’explication d’un profond désir d’acceptation, par une majorité de la population, de leurs propres déviances.

Ainsi, nous apprenons à propos de Jean-Charles Luperto, politicard socialiste belge que « la qualification retenue par le montage Jean-Charles Lupertoparquet est l’outrage public aux mœurs en présence de mineur(s) de moins de 16 ans » confie Vincent Macq, le procureur du Roi de Namur (source : SudInfo.be du 11 novembre 2014). Il est accusé de s’être masturbé en public, 4 plaintes ont été déposées…

N’y a-t-il pas un progressiste pour s’insurger sur la liberté individuelle et le désir sexuel des 12-16 ans ??!!!…

N’y a-t-il pas un tolérant avant-gardiste à la Cohn-Bandit (Dany ou Gaby) pour nous expliquer que les notions de moeurs ou de mineurs étant relatives (tiens… un terme qui  n’est pas inconnu…), il faut immédiatement abandonner cette qualification juridique rétrograde d’un autre temps, celui d’un patriarcat obsolète ??!!!…

En attendant, ce « […] ce jeune homme raffiné et râleur à ses heures n’a jamais dépassé le statut d’éternelle promesse. » comme le confie Vincent Rocour de La Libre.be, site d’informations belge, le lundi 10 novembre 2014, et que « toujours tiré à quatre épingles, homosexuel assumé, le jeune homme dénote un peu parmi les socialistes. »

Oula… « homosexuel assumé »… ça sent l’indignation généralisée des bonnes âmes qui vont s’insurger (le père Hessel sera fier dites donc !) contre les possibles amalgames, qui vont dénoncer un climat homophobe ambiant (sûrement la faute à Zemmour ou Dieudonné…),… Gageons que les lobbies LGBT seront à l’affût de la moindre expression négative quant à cette affaire et à l’orientation sexuelle de cet élu équilibré, qui n’est pas différent des autres (sic).

Il dénote… en quoi ? est-ce son raffinement trop visible ? son caractère versatile digne des plus grandes capricieuses ?… son orientation sexuelles revendiquée, voire utilisée comme carte de visite ?

Ne le stigmatisons pas, voyons !

Même si la présomption d’innocence est un fait, il est évident qu’il n’y a pas de fumée sans feu (vieille rengaine souvent vérifiée) et qu’il paraît curieux que, sur plusieurs centaines d’élus belges, un innocent soit montré du doigt par erreur…

De toutes les manières, il était bien dans ces toilettes sordides de station-service comme le confirme son avocat, Marc Preumont, pour des rencontres d’invertis (d’ailleurs, l’avocat s’escane en prononçant « communauté gay » !! hilarant !) : juste cette présence reconnue dans un tel endroit scabreux sur une aire d’autoroute est pitoyable, indigne d’une personne aux affaires publiques devant montrer la voie (si je puis me permettre…).

Et voilà que môssieur, sachant que la meilleure défense est l’attaque, sort les grands mots pour embobiner son monde, il sort le phrasé de celui qui est bien rodé aux éléments de langage à la mode : « Ces décisions n’impliquent de ma part aucune reconnaissance d’une quelconque culpabilité pénale et j’estime pouvoir bénéficier, comme tout citoyen, de la présomption d’innocence, garantie démocratique de notre état de droit »…

Mais bien sûr ! Tu ne reconnais rien… avant qu’un politique reconnaisse quelque chose, il faut qu’il soit au bord du précipice !

Bref…

Ce garnement n’en ai pas à sa première déconnade puisque cette « éternelle promesse » n’avait pas hésité à menacer anonymement le bourgmestre de Jemeppe-sur-Sambre, Joseph Daussogne, le 21 juin 2007, en envoyant sur son téléphone portable un message l’insultant et lui disant que sa maison allait être incendiée (source : article « Levée de l’immunité pour Jean-Charles Luperto » de 7sur7 du 1er octobre 2008).

Pourtant, « il est alors bien dans les papiers du président du parti Elio Di Rupo. » (source : Libre.be du 10-11-2014).montage Luperto Di Rupo

Tiens… un autre atout de la Belgique !

Il faut croire qu’ils n’aiment que le haut niveau là-bas…

Dans un royaume qui a eu à sa tête, l’autorité morale et exemplaire, Albert II, aux prises avec une affaire d’enfant adultérin (Paris Match du 26 septembre 2014), la probité a du plomb dans l’aile !

Ils ont un sacré choix avec Elio Di Rupo et sa tête de salace à noeud papillon à qui l’on ne confierait pas ses gamins (oui, je fais du délit de faciès mais non, je ne fais aucun amalgame entre homosexualité et pédophilie !!… d’ailleurs, il a été blanchi paraît-il…), avec Guy Coëme (2 ans avec sursis), un autre socialiste exemplaire condamné comme les vertueux du PS belge Willy Claes (3 ans avec sursis) et Guy Spitaels (2 ans avec sursis) dans l’affaire Augusta-Dassault relatée par l’Express du 9 mars 1995.

Il y eut avant lui Guido_Verhofstadt_die_30_Martis_2012une autre belle tête de vainqueur (là aussi, délit de faciès… je suis incurable !) en la personne de Guy Verhofstadt (ci-contre), un port digne des grands leaders, des charismatiques guerriers…

Lui, par contre, est un des rares à ne pas tremper dans des histoires de corruption (pour l’instant ?) mais ce sombre rongeur des valeurs traditionnelles et sensées de notre civilisation, qui n’a aucun souci financier à se faire (depuis mai 2012 il est, pour une durée de trois ans, administrateur indépendant du holding Sofina10. Il est également administrateur du Fonds de Pension néerlandais APG et de l’armateur Exmar. Ces trois mandats lui rapportent des revenus bruts respectifs de 130.000, 42.840 et 60,000 € en 2013 : c’est beau le socialisme !) et qui ose appelée sa nouvelle fondation « ceci n’est pas u ne crise » contre les nauséabonds replis identitaires, est entre autres à l’origine de la légalisation de la parodie de mariage des invertis, combat les souverainetés nationales en militant pour une Europe plus forte et condamne les démantèlements des camps de roms en France (camps qu’il n’a pas près de chez lui, bien entendu !).

Que dire de Patrick Moriau (PS), finalement reconnu en janvier 2007 coupable de faux et usage de faux dans une affaire de financement occulte de son parti (mais vu l’ancienneté des faits, il n’avait toutefois écopé d’aucune sanction… tiens donc !!..) et en 2011, il était rattrapé par une autre affaire, celle du projet immobilier CittaVerde à Farciennes qui lui vaudra d’être inculpé pour corruption passive. (source : Le Soir du 20 juillet 2013).

La liste est longue des donneurs de leçons socialistes dégueulant les mots d’égalité, de tolérance, de progressisme à tout va et qui n’ont pas plus de morale et d’honneur qu’un Ganelon (Georges Rovillard, Jacques Van Gompel, Jean-Claude Van Cauwenberge,…).

Tous ces salopards peuvent faire les pires actes, il suffit qu’ils s’excusent, comme a pu le faire Anne-Marie Lisier Lizin la présidente socialiste du Sénat en 2005 (La Libre.be du 12 mars 2005), ou qu’ils passent un coup de fil pour qu’ils ne soient pas inquiétés alors que les pauvres bougres réactionnaires comme moi seraient déjà en prison !!!

Ne parlons même pas de l’affaire des tracts à Huy en 2011 de la mère Lizin (source : 7sur7 du 31 mars 2011)montage Anne-Marie Lizin qui l’a fait condamner à 1 an avec sursis en 2013 (source : La Libre.be du 29 novembre 2013)…

Non mais regardez moi cette cabine de truie qui doit traquer à ses heures perdues les xénophobes, les homophobes, les europhobes de tout poil !!! Quelle exemplarité !!!

Et après cela, le « tous pourris » serait du populisme (ce qui n’est pas un gros mot !) ? serait un fantasme ?

Toutes les fientes sur pattes qui nous invectivent en nous faisant passer pour des complotistes décérébrés, je les conchie, je les vomis.

Pour revenir à notre éternelle promesse, à notre étoile montante du PS, et son « canular » téléphonique : « […] les choses se gâtent en 2007 à cause d’une blague de potache qu’il joue à Joseph Daussogne, le bourgmestre de la commune voisine de Jemeppe-Sur-Sambre. Sur un ton menaçant, Jean-Charles Luperto annonce à sa victime que sa maison va brûler. Jospeh Daussogne trouvera la blague tellement glauque qu’il portera plainte contre le député wallon devenu également bourgmestre de Sambreville en 2006. Il se chuchote que cette plaisanterie d’un goût douteux lui a coûté un poste de ministre en 2009. Le perchoir du Parlement de la Communauté française qui lui est confié à la place le consolera à peine. » (source : Libre.be du 10-11-2014).

C’est dire le niveau du gugusse et la valeur de sa conscience politique !!!

Cette interpellation pour exhibition et la mise en lumière de ce scandale ont en tous les cas un côté positif : il semble rester a priori quelques onces de bon sens à un peuple belge dont les politicards décadents ont adopté tous les standards idéologiques dissolus d’un Occident à la dérive !

Ennemis de Décadence de Cordicopolis

Petite escapade dominicale pour la bonne cause !

Manif pour tous Lyon 02-02-2014

Nous sommes partis ce dimanche 2 février à 9h de Lozère en prenant les deux cars en provenance de Rodez pour rejoindre, à la capitale des Gaules,tous les défenseurs de la famille et des traditions françaises.

Arrivés à Lyon, après un agréable voyage très instructif en ce qui me concerne ayant voyagé aux côté de la soeur de Pierre Hillard, bretonne au caractère bien trempé et aux références intéressantes (Henri Servien et Jacques Bainville par exemples), nous avons rejoint les patriotes sur la place Bellecour qui fait 62000 m(à 3 personnes au m2 , on peut estimer à 186000 individus pour une place remplie, à 93000 pour la moitié de la place et on nous dit que nous n’étions que 20000 ??!!… vu les photos prises de la grande roue, j’ai comme un doute !), nous avons attendu qu’elle se remplisse et que les responsables du cortège nous donnent le signal du départ.photos délégation Lozère

En attendant, nous avons eu droit à quelques discours, à une intervention des Hommen juste derrière nous et à la prestation de Manou Bolomik… bon, c’est du rap mais ne faisons pas la fine bouche et rassemblons toutes les bonnes volontés motivées pour contrer la dictature socialiste et son idéologie mortifère !

Sur le chemin, finalement, nous n’avons rencontré que très peu d’individus malveillants et hostiles à notre mouvements mais les quelques uns qui nous ont croisé, nous ont permis de justifier que le camp de la haine n’est pas celui que l’on croit.

Un homme blanc d’une trentaine d’années à la coiffure tropicale, au pantalon en velours sur des clarks en daim (l’archétype du babacool…), nous a abordé pour nous dire que sa femme nous haïssait, que lui aussi nous haïssait et … la suite ne  me revient pas, concentré que j’étais à ne pas lui balancer ma main dans la tronche afin de respecter les consignes des hommes en jaune.

Une jeune fille un peu gothique en mini-short surmontant des bas résilles légèrement troués (tendance, quoi !…) nous balança : »vos vieilles valeurs à la con !… » en se faufilant en même temps dans l’entrebâillement d’une imposante porte d’un immeuble bourgeois… une bobo tout ce qu’il y avait de convenu !

Puis, plus vers le centre-ville, nous avons évité quelques seaux d’eau balancés courageusement du haut de quelques fenêtres (certains des vaillants lanceurs restés à la fenêtre du 3ème ou 4ème étage et nous signifiaient leur désaccord par des majeurs tendus explicites, en hommage sûrement à leurs pratiques déviantes car ils avaient tous la tête des invertis du marais), nous avons reçus quelques pétards (parfois très gros) qui éclatèrent parfois très près de petits enfants,… bref, nous avons eu droit à de beaux exemples de démocrates, des républicains à la sauce Valls-Peillon-NVB !!!

Où était la provocation ??!!… de quel côté était la haine et la violence des propos ??!!..

Mais il n’ont fait qu’imiter leurs dirigeants politiques à la pointe dans ces domaines !

montage tweet

ou celle d’un « élu » issu de la fameuse diversité qui représente un apport tellement positif à notre nation…. (au passage, il est intéressant de constater la collusion en gauche et droite molle, l’UMPS n’est pas un fantasme !)

tweet mohamed toubache ter

Nous avons enfin terminé la boucle en ayant fait un beau tour de ville dans le calme et la détermination. Ceci dit, ce type de manifestations n’auront qu’un temps…

En repartant de la place Bellecour, après avoir écoutés à nouveau quelques discours, notamment ceux de Luca Volontè et de Tudgual Derville, nous sommes repartis vers nos cars garés bien plus loin.

Nous avons vu sur le chemin du retour que le téméraire et impressionnant ministricule Valls manuel-te-regardeavait tout prévu face à une horde sauvage de casseurs organisés et armés jusqu’aux dents…

Bfe-FWMIEAAcqa_

La police politique a même réalisé à Paris de spectaculaires arrestations de dangereux idéologues prêts à en découdre…
BflANHECYAEX5py

Heureusement d’ailleurs que les forces de police et les compagnies républicaines de sécurité étaient en nombre afin de préserver la Raie publique des moindres initiatives violentes et agressives des manifestants rétrogrades, vils représentants des forces obscures réactionnaires !!!!…

MANIF POUR TOUS

Après nous être arrêtés boire un verre au Saint-Malo tenus par des « pas-bretons » d’origine nord-africaine, nous avons pris l’autoroute pour rejoindre notre magnifique et tranquille Lozère (arrivée vers 22h).

En m’endormant auprès de ma moitié retrouvée, je me repassais les images de cette splendide journée, de cette réussite collective et de cette démonstration sans équivoque du peuple de France, et j’avais une pensée pour quelqu’un qui doit, en voyant les têtes des leaders du camp du bien devant cette démonstration de force, se marrer autant qu’il nous fait rire…

Livre-quenelles-maison-comme-a-lyon-couverture-blog-hotel-du-cadran-paris

Misère morale

Voyant le temps défiler à une allure impensable comme je le constate régulièrement, j’ai décidé de reprendre et d’achever un article démarré en décembre !

Comme en parle Émile Durkheim ici, le monde occidental atteint un niveau de misère morale, de lamentable perversion normalisée et de sexualisation outrancière jamais vu depuis les temps de décadence antique.

Il n’y a pas une journée sans son lot d’imagerie licencieuse, de provocations aux comportements libidineux et d’exemples à toute heure de promotion de comportements déviants ou dépravés.

Que ce soit par l’intermédiaire de publicités indignes pouvant passer à la télévision à des heures de grande écoute avec des enfants s’imprégnant comme des éponges des messages subliminaux ou non…

(des publicités soit au message direct

pub lamentable

soit au message suggéré et vulgaire)

et cela ne date pas d’hier

ou que ce soit au travers de l’actualité « politique » avec des propositions aberrantes comme celles, habituelles, de l’inverti Bergé qui veut des capotes dès le collège, ou celles de ses amis gauchistes qui introduisent le genre dès l’école avec l’ABCD de l’égalité afin de « déconstruire » (ça, détruire, ils aiment et savent faire !!) des schémas sociaux, des déterminismes familiaux trop forts et dès le collège avec un film comme Tomboy au programme du collège avec un dossier pédagogique plus que contestable (campagne « Collège au cinéma » du CNC et du ministère de la propagande de l’éducation) sans parler de la TVA sur les préservatifs ou les actions féministes des demeurées FEMEN qui sont de drôles de sal**** (merci Défrancisation !).

1470366_10152044283354875_1384203494_n

eloise-bouton-madeleine

ou encore que ce soit par des comportements consumméristes d’une partie de la population a priori de plus en plus nombreuse au vu de la prolifération des magasins dédiés aux objets de plaisir sexuel (les fameux sexshops de moins en moins confidentiels) ou à l’intérêt croissant des catalogues classiques de vente par correspondance (La Redoute avec en section bien-être 849 articles sur 22 pages de sextoys contre 15 pages pour les blousons hommes ou les luminaires, les 3 suisses avec 96 produits sur 2 pages,…)

montage misère sexuelle

Tout se vend pour des pratiques incroyablement déviantes ou tout simplement ahurissantes, et aux propriétés vomitives en ce qui me concerne…

montage objets déviants

et là aussi, cela ne date pas d’hier…

vibromasseur-ancien

Cet assouvissement consummériste qui tombe dans la dégénérescence mentale avec les poupées en silicone pour lesquelles leurs propriétaires vouent une affection délirante et ont un comportement digne des plus grands asiles psychiatriques de la planète !!! mais là encore, bientôt, ce type de comportement sera normalisé, banalisé…

(notons au passage, une interdiction de moins de 10 ans pour le moins hallucinante au vu du sujet traité !!!)

Ainsi, comme le signale l’Observatoire de la Christianophobie dans un billet intitulé « Une parodie abjecte de la Nativité » (information dont j’ai pris connaissance via le Salon Beige), la misère morale s’affiche partout et devient une sorte de « lien social », un pitoyable critère de reconnaissance sous couvert d' »esprit d’ouverture » et de « libertés individuelles » qui amène à élaborer des affiches prévenant d’un événement douteux au titre explicite et bassement provocateur « Sodomize me », reprenant sans originalité le misérable slogan des Guetta « F*** me i’m famous » inventé en 2001 pour les soirées au Pacha à Ibiza.

Fuck_Me_Im_Famous-450x236

Nativité détournée Must club Noël 2013

Il m’est toujours très difficile de prendre la décision d’évoquer ce genre d’affaire étant tiraillé entre le sentiment de colère m’invitant à dénoncer cette immondice et la crainte de faire une publicité inutile et presque flatteuse  à une brochette de dégénérés qui sont la honte de la France et du monde occidental.

Mais comme le clamait partout l’agaçant Stéphane Hessel, il est nécessaire de s’indigner dont acte, je m’exécute !

Dans cet exemple, tiré parmi une multitude de déchets graphiques et publicitaires encombrant la toile virtuelle, rendez-vous est donné à la jeunesse ligérienne des alentours de Bellegarde-en-Forez pour fêter d’une bien drôle de façon la naissance d’un illustre personnage…

Soirée Must Club Nativité détournée

Comme a pu le dire très justement Alain Touraine  : « Une société qui ne pense pas ne peut que s’enfoncer dans la décadence, lentement ou brutalement »…là, c’est un des à-coups brutaux d’une réalité française dont une part de la jeunesse ne pense plus, cherche à faire les plus grosses fêtes avec au menu, si possible, les activités de débauche les plus poussées (cf. slogan « trash – no limit », et en anglais s’il-vous-plaît !).

montage Must décadent

Je vous indique l’adresse de ce cloaque pour leur faire une publicité de tous les diables et surtout, allez donner votre avis sur google pour leur expliquer votre façon de voir les choses.

Pour ma part, c’est fait !

adresse Must club

avis google Lebuchard 22-12-2013Qu’ils finissent tous comme cette poupée en latex !!!

L’obsolescence programmée de la décadence cordicole !

montage poupée crevée