Une certaine idée du fascisme

tumblr_nmjwlufzzy1ur6k9qo1_1280

« Au-delà de tout, dans le fascisme, il existe un sentiment du monde, un certain style de vie, une approche particulière de l’existence. Dans le fascisme, il y a, avant la politique, une dimension esthétique, symbolique et existentielle, il y a un certain savoir-faire aristocratique voué au peuple, qui fait décanter l’esprit en cultivant le corps, qui porte en triomphe la mort en vivant pleinement sa vie, qui expérimente la liberté au sein de la communauté.
Être fasciste, c’est une chose presque indéfinissable, un quid, un mélange d’activisme, de jeunesse, de combativité, de mysticisme. Être fasciste, c’est avoir une allure sobre et décontractée, tragique et solaire, c’est posséder une volonté de grandeur, de puissance, de beauté, d’éternité, d’universalité. C’est adhérer à une logique de fraternité, de camaraderie, de communauté. Être fasciste, c’est avoir conscience d’une destinée et avoir l’envie éhontée de l’affronter, avoir la capacité de vivre pleinement dans la bande, dans l’équipe, dans le clan et de savoir élever ce lien au niveau de la nation et de l’empire. Être fasciste, c’est avoir 17 ans pour toute la vie.
C’est se dépasser, c’est donner forme à soi-même et au monde. Être fasciste, c’est jouir en scandalisant les moralistes, les sépulcres blanchis, les vieux perruqués. C’est cultiver la radicalité dans le pragmatisme, ressentir le dégoût pour la décadence et la petitesse d’esprit, tout en sachant vivre dans son temps, goûter à la modernité, puiser dans l’enthousiasme faustien pour la modernité.
Être fasciste, c’est avoir pour compagnons, au-delà de toute complication cérébrale le feu, le marbre, le sang, la terre, la sueur et le fer. C’est parvenir à faire vibrer ses cordes intérieures sur la fréquence des plus humbles tout en refusant l’adulation, l’indulgence, la démagogie et la prostitution intellectuelle. N’avoir de la nostalgie que pour le futur !
Le fascisme, c’est fonder des villes, assainir des terres, porter un projet de civilisation. C’est concevoir l’existence comme une lutte et une conquête, sans ressentiments. C’est faire don de soi aux camarades, à sa nation, à son idéal, jusqu’au sacrifice extrême. Oui être fasciste c’est tout cela avec, en plus, un style, une idée de l’esthétique, un goût pour le décorum. C’est être élégant et souriant jusqu’à l’échafaud et au-delà. »

Adriano SciancaCasaPound, une terrible beauté est née (Éd. du Rubicon, Paris) – 2012

(image de présentation du billet trouvée chez Phalanx Europa, superbe site identitaire !)

Totalitarisme progressiste

« La vérité est qu’il existe deux formes distinctes de totalitarisme, très différentes dans leur nature et dans leurs effets, mais l’une et l’autre redoutables.

La première à l’Est, emprisonne, persécute, meurtrit les corps : au moins laisse-t-elle intacte l’espérance.

L’autre, à l’Ouest, aboutit à créer des robots heureux. Elle climatise l’enfer. Elle tue les âmes. »

Alain de Benoistpropos au XVe colloque du GRECE à Versailles – 1981

2014 le bilan

Comme certains de mes petits camarades de la réacosphère comme Carine, l’Amiral et Skandal, je me soumets à l’exercice de présentation du rapport annuel 2014 de mon humble établissement qui sert de refuge à mes observations, mes pensées, aux musiques que j’apprécient ou mes témoignages quant à mes lectures.

Il paraitrait que des lutins statisticiens que le père Noël a foutu dehors ont vendu leurs services au plus offrant et c’est WordPress.com qui a récupéré l’équipe de choc qui s’occupe de rédiger ce fameux rapport.

présentation résultats

En voici un extrait :

chiffres intéressants

Cliquez ici pour voir le rapport complet.

Il est curieux de constater que mon meilleur jour est le mardi comme chez Carine et Skandal (avec son mercredi, l’Amiral fait son rebelle ou son instit… ah non, mince, nous sommes à présent à la semaine de 4 jours et demi…) mais je suis bien loin de leur popularité avec mon petit 25 000 visites (69 000 chez le charmant volatile, 130 000 chez le chirurgien et 210 000 fois chez le catapulteur).

Rien de bien grave puisqu’en ce qui me concerne, même si ces statistiques donnent des indications intéressantes, le plus important est d’amener ma pierre à l’édifice de la réaction et de la conservation.

Ceci dit, les visites entre 2013 et 2014 ont doublé donc je vais poursuivre mon entreprise en essayant de faire mieux l’an prochain, m’efforcer d’être plus intéressant, plus percutant… nous verrons bien.

Petit à petit l’aiglon fait son nid et comme l’écrivait Frédéric Mistral : « Race d’aiglon, jamais vassal ! ».

Je ne lâcherai donc rien, nous ne lâcherons rien jusqu’à ce que ce foutu monde retrouve son bon sens et sa cohérence d’antan.

Merci à toutes et à tous que vous soyez des visiteurs réguliers ou de passage.

Une salutation particulière à mes contributeurs les plus assidus que sont Carine, Josette, Paul-Émic et François le français ainsi qu’à mes référants, le surprenant Corto en première place, le très joueur Pharamond, la joviale mouette (décidément ! 😉 ), l’excellent Noix Vomique et l’enfant terrible Brebisgalleuse.

Excellentes fêtes de fin d’année et rendez-vous pour une année 2015 qui nous réserve de nombreuses surprises !

PHO46137042-8d21-11e4-b435-046264622a48-640x230

95464520_o

(montage trouvé par hasard chez « semaine de Gaby« )

montage Joey Starr président

Pouvoir ministériel et franc-maçonnique

Depuis quelques mois,  je m’étais éloigné de ce blog pour diverses raisons comme le font certains compatriotes à l’image de l’Amiral , d’abord par manque de temps, entre le travail, les trois enfants, les activités musicales, associatives et sportives, les priorités furent vite ciblées, et ensuite aussi, par lassitude face à l’immense quantité d’informations arrivant de toute part et l’énorme quantité de faits politiques ou de discours idéologiques absurdes et impensables à devoir traiter.

Mais, même face à un flot quotidien d’agressions et de destructions des fondements de notre civilisation, de la société dans laquelle j’ai grandi et que je veux conserver en l’état, il faut s’efforcer de faire un tri et continuer à réagir, il faut occuper l’espace médiatique afin que notre « niche écologique » ne finissent pas par être envahie par toute sorte de parasites et autres espèces malveillantes.

C’est pour cela qu’à nos heures perdues, et Dieu sait que j’en ai quelques-unes en ces temps de convalescence, il est nécessaire d’alimenter nos blogues de la réacosphère. Nous sommes vivants et bien là. Le combat qu’il soit virtuel ou réel (de ce point de vue, il se fait un peu attendre me semble-t-il !) ne s’arrêtera pas tant que les forces visqueuses progressistes persisteront dans leur désir d’imposer à tous leur vision merdique de la société.

Ainsi, parmi les quantités astronomiques de nouvelles aberrantes, nous apprenons ici que le ministricule naturalisé Valls a fait convoquer par ses sbires de la Sûreté départementale Agnès Marion,conseillère d’arrondissement FN dans le 7ème arrondissement de Lyon et candidate aux européennes de 2014 (colistière de Jean-Marie le Pen) pour le simple photomontage ci-dessous.

Photomontage non conforme

Cette audition « libre » avait pour but d’établir les liens qu’elle entretiendrait avec le groupe « Les enfants des Terreaux », enfants-terreauxainsi que la part éventuelle que elle aurait prise à la conception et à la mise en ligne de ce visuel. Vous rendez-vous compte du crime ??!!… Cela méritait évidemment de faire perdre leur temps à la Sécurité départementale !

Agnès Marion explique : « Au delà des tentatives d’intimidations que la police a exercées sur l’élue et la candidate aux Européennes que je suis (convocation à domicile, menaces de perquisition, de garde à vue, etc.), qui sont autant de manœuvres indignes au moment où la campagne électorale bat son plein, il me semble que cet épisode nous éclaire un peu plus et sur la personne de notre 1er ministre et sur l’usage qu’il fait des services de l’État.

On peut regretter que, malgré des postures de « fier-à-bras », M. Valls fasse montre d’une sensibilité de jeune fille : sa réaction laisse penser que notre 1er ministre est, au mieux, hermétique à la tradition d’impertinence que tant d’esprit Français ont incarné, de Montaigne au professeur Choron en passant par Beaumarchais ou Honoré Daumier, ou qu’il est au pire dangereusement prompt à restreindre la liberté d’expression… ».

Pour plus de précisions, allez chez nos efficaces et scrupuleux compagnons du Salon Beige.

Comme si ce photomontage à propos du ridicule caudillo ne correspondait pas à la réalité, celle d’un petit ministre de l’intérieur frustré donnant des ordres disproportionnés et inadaptés aux « menaces » contre les forces de l’ordre, que j’évoquais dans un précédent billet où quelques « zélites » établissaient une hiérarchie dans les gazages de populations… Certes, les anciens et les petits-enfants des clichés (Manif pour tous, 24 mars 2013) ne sont pas morts…

Montage Valls gaz manif

Même ses camarades idéologiques de Médiapart s’indignent (ils ont l’habitude, sorte de réflexe éthologique) qu’il généralise ses méthodes de gazage au traitement du problème des gentils citoyens français ROMS !… Il pourrait se limiter à ne gazer que ces sales fascistes de la manif pour tous…

Mais sinon, aux dernières nouvelles, y a-t-il eu une quelconque convocation pour ce photomontage concernant Jérôme Cahuzac, l’ex-ministre délégué au Budget ??… Non, bien entendu, aucun intérêt, pas d’élections en vue, pas d’adversaire politique à harceler !

Photomontage Cahuzac conforme

Bon puisque c’est comme ça, j’y vais aussi du mien ! Il n’y a pas de raison que seule Agnès Marion soit convoquée !!

Montage Valls constipation

Ce qui est, une fois de plus, révoltant et horripilant, c’est l’abus de pouvoir exercé par des minables sans charisme, qui n’ont aucun fait de guerre (au sens propre) à leur actif et qui joue les guerriers, cachés derrière une fonction dont ils sont indignes et un service d’ordre « républicain » (police et magistrature) zélé qui met bien moins d’énergie à s’occuper des vrais racailles (souvenons-nous entre autres des verdicts inadmissibles et scandaleux dans l’affaire du RER D du mois de mars 2013, et des verdicts plus que cléments pour les casseurs de Nantes du 22 février dernier comparés aux condamnations contre les défenseurs du mariage, sans parler des « bousculades » à 1 millions d’euros des « supporters » du PSG) que des quelques résistants aux lamentables idées du Nouvel Ordre Mondial.

Gauche comme droite, il faut croire que le poste de ministre de l’Intérieur génère des comportements similaires puisque Sarkozy à l’époque avait déployé des moyens disproportionnés lui aussi pour satisfaire un de ses fils et retrouvé un scooter dérobé (ici).

L’utilisation des moyens policiers ou judiciaires à des fins politiques et personnelles est de plus en  plus banalisée et normalisée, à la vue de tous.

Le « deux poids, deux mesures » est une réalité ! Il ne s’agit pas d’un fantasme d’adeptes illuminés du complot !!….

La preuve en est avec la convocation de Guillaume de Thieulloy  au tribunal de grande instance de Paris pour un autre photomontage dénonçant les arrestations arbitraires des défenseurs de la famille et de la France. Résultat des courses : mise en examen pour diffamation ! Rien que ça !

La réalité dérange en Socialie, il faut la tordre pour arriver à ses fins, les adeptes d’Hollandie adorent l’inversion des rôles (pas qu’au niveau des sexes et des genres) : les victimes deviennent bourreaux, les résistants sont condamnés.

6a00d83451619c69e2017eea3cb5d7970d

Combien d’interpellations dans les milieux gauchistes qui ne connaissent ni la haine, ni la provocation, ni le rejet de l’autre ?

Combien d’enquêtes, de mise en examen pour ces insultes et appels aux meurtres ?

Pas de plainte en tous les cas des Enfants des Terreaux ! Pas comme certains glorieux et honorables apôtre de la F-Maçonnerie…

Graffitis Lyon appel au meurtre 06-12-2013

Finalement, nous le savons depuis belle lurette, les soi-disants « républicains » ne valent pas mieux que ceux qu’ils ont remplacés à coups de guillotine !

Tout se paiera un jour, les collabo seront tondus et les initiateurs du N.O.M., de la déconstruction de l’ancien monde  se balanceront en haut d’une potence.

 

Divine gamelle

Hollande rock&roll

La réacosphère regorge de talents et il serait plutôt fastidieux de leur rendre un hommage à chacun, mais il y en a un que je lis depuis un certain temps, pour ne pas dire un temps certain, dont l’efficacité des articles n’a d’égale que leur sobriété, c’est dire !

Pas de fioritures, on va à l’essentiel avec de solides références : c’est du  Hoplite quoi !

Si, aujourd’hui, j’ai décidé de le saluer d’un chapeau bas, c’est en raison de ma découverte d’un média que j’ai rajouté à la liste de liens de ce blog : Économie matin, site d’information original de part la forme avec ses photographies associées à des valeurs numériques et de part le sérieux du contenu élaboré par une jeune équipe ne répondant pas (pour l’instant…) aux diktats sociétaux actuels.

Certains y verront peut-être une quelconque flagornerie : ils seront dans l’erreur ! Ceci étant dit, j’ai été interpelé par l’excellent montage ci-dessus (que j’ai odieusement copié comme un sale troll, j’espère qu’il ne m’en voudra pas…) et par l’article connexe « Révolution et guerre civile sont à nos portes ! », rédigé par Charles Sannat, auteur de la fameuse découverte médiatique.

Voici des extraits de cet article qui concordent assez avec la terrible mais non moins justifiée gamelle du Flamby dégoulinant :

(…) « Ce n’est pas l’erreur d’un homme mais d’un système, celui du système de gôche et du parti socialiste.François Hollande et l’ensemble des caciques du PS ont voulu croire qu’ils avaient été portés au pouvoir par un vote populaire d’adhésion. Or cela est faux. Parfaitement faux.
Reprenons les événements. Nicolas Sarkozy a excédé une grande partie de la population française et de son électorat traditionnel y compris de droite non pas tant en raison de sa politique économique que de son attitude et de sa tenue médiocre, pour ne pas dire inadmissible (l’épisode du jeune prince Jean président de l’Epad par oukase de son papa maréchal-président de la République de droit divin française).
Souvenons-nous du Sarko-bashing, souvenons-nous de l’impopularité de notre ex-président. Finalement, il sera battu, mais le score de François Hollande ne révèle pas du tout un score d’adhésion massive du peuple de France à son projet (si l’on peut parler de projet). Non, François Hollande n’a pas été élu pour ce qu’il est mais a été élu pour sanctionner Nicolas Sarkozy.
Tous les dirigeants socialistes ont très vite été frappés collectivement d’aveuglement volontaire sur ce sujet. Personne n’a voulu voir. Aucun journaliste n’a voulu faire savoir tant, disons-le, le bonheur et la félicité d’avoir enfin un gouvernement de gôche au pouvoir étaient grands.
C’est ce phénomène, une évidence, qui explique pourquoi une région comme la Bretagne, ayant massivement voté socialiste (à plus de 60 %) il y a à peine 18 mois, réclame désormais en hurlant fourches à la main et pelleteuses au volant : « Hollande démission ! » (…) ».

(…) « Englué dans sa dialectique cucul-gnangnantiste, prenant la parole un samedi après-midi à 15h00 pour une Léonarda et faisant juste un communiqué pour la mort de deux journalistes (pour lesquels on en fait un peu trop soit dit en passant, ce qui ne retire rien au drame et à la douleur de ces familles endeuillées), prisonnier d’un politiquement correct mortifère, lié par une extrême gauche autiste et au pouvoir de nuisance inversement proportionnel à son poids électoral, otage des écologistes dont la doctrine politique tient désormais plus de la religion et de la croyance que du simple bon sens et du réalisme de base, et enfin bloqué de toute part par un peuple au bord de l’explosion et de la révolution, ou pour être plus précis par des peuples tant notre pays n’a jamais été autant et aussi fracturé qu’aujourd’hui. (….) ».

(…) « Nous voyons déjà le ras-le-bol et la tentation révolutionnaire qui monte alors que nous n’en sommes qu’au début de la rigueur. L’année prochaine, en 2014, notre gouvernement devra, pour tenter de maintenir « sa trajectoire », trouver plus de 60 milliards d’euros… C’est une mission tout simplement impossible sans saigner le breton… et tous les autres !
Montée du Front National dans des proportions jamais vues, montée du rejet fiscal, montée du chômage, montée des tensions sociales, montée de la délinquance, des vols et des rapines en tous genres, montée des tensions entre productifs et improductifs, et pour finir montée évidente des tensions interethniques sur fond de rejet de l’islam.
Ces plusieurs « France » ne se parlent plus. Imaginer qu’il s’agit uniquement d’une politique consistant à diviser pour mieux régner est un peu naïf ou en tout cas totalement dépassé par la réalité.
La France n’est pas divisée, elle est fracturée et c’est beaucoup plus grave, avec des communautés qui ne se reconnaissent plus et l’absence d’appartenance à un tout national.
Je ne sais pas si le mouvement breton actuel sera le catalyseur pour un mouvement d’ampleur nationale et cela n’a aucune importance. Historiquement, le fait déclencheur des révolutions est le plus souvent anodin.Souvenez-vous de ce petit épicier du sud de la Tunisie qui s’immole par le feu… mettant le feu à tous les pays du nord de l’Afrique.
Ce qui est sûr, c’est que notre pays est dans un état insurrectionnel avéré, fracturé, brisé, cassé, que plus grand-chose ne fonctionne et que nos dirigeants sont totalement dépassés par la situation.
Et comme en 1789, le roi prendra la fuite, mais cette fois-ci inutile de partir en calèche. Normal 1er, dernier roi des cons, s’envolera en hélicoptère si tant est qu’il trouve encore un militaire acceptant de le piloter tant il en vire ces derniers temps.
La révolution est en marche et rien ou presque ne l’arrêtera. La France n’est pas la Grèce, ni l’Espagne, ni l’Italie et la fin de l’Europe et de l’euro viendra de la France. C’est la France, deuxième puissance européenne, qui lorsqu’elle craquera fera craquer tout l’édifice européen.
Et c’est exactement ce qu’attendent les Allemands qui ne rêvent que de retrouver leur deutschemark, mais qui, pour des raisons historiques compréhensibles, ne veulent pas être à nouveau à l’origine d’une forme de destruction (sans doute salutaire à terme) de l’Europe.
Préparez-vous donc, et Monsieur le Président… tremblez ! »

En parlant de ras-le-bol et d’exaspération, notons au passage la réalité de ces mots illustrée par la côte de popularité en chute libre de celui qui n’est pas mon présidentpas mon président
Même ceux du camp du Bien ne peuvent que constater la lamentable gamelle qui démontre la nullité patente du mollasson tenant le rôle de « chef » !

Et même si, comme je l’expliquais , il ne faut pas trop se baser sur les sondages tel qu’ils sont réalisés aujourd’hui, en se fiant aux faits (mécontentement généralisé avec des bonnets rouges en furie, avec des sifflets le 11 novembre, avec des appels à la grève de l’impôt, avec le ras-le-bol de l’armée au budget ratiboisé,…), il est clair que l’on peut dire que Culbuto Ier ne peut plus gouverner la France, qu’il est à deux doigts d’en perdre la tête !!…
montage 15%

« Est-ce que l’on peut gouverner avec 15% d’opinions favorables ? » demande Bruce Toussaint sur I-Télé.

« Non ! » répond clairement la sénatrice PS de Paris Marie-Noëlle Lienemann 201346_popularite_hollande qui explique : « Il est temps qu’il y ait un sursaut à gauche, euh… le président doit prendre une initiative majeure, il doit renouer un pacte avec les français et singulièrement avec ceux qui ont fait son élection. Il doit donc, et changer de politique et, euh… de configuration de sa majorité. Nous avons besoin de rassembler toute la gauche autour de euh… de grandes réformes qui prennent appuis sur les engagements qu’avait présenté François Hollande aux français : réforme fiscale, relance de la croissance avant, euh…, de s’attaquer au déficit, euuuhhh…, soutien à la création d’emplois, redressement économique et industriel, lutte contre les délocalisations, bref…l’essentiel de ce qui avait fait le discours du Bourget et la campagne électorale. »

(…) « Il (elle ne fait pas la négation…) s’agit pas de faire du colmatage de brèche lorsque l’on a atteint ce seuil de difficultés politiques ! »

(…) « C’est un problème de choix stratégiques que le président de la République doit proposer désormais. »

Si j’ai bien suivi, François le couard qui s’aplatit devant une romano mineure, doit renouer un pacte… comme s’il en avait déjà nouer un avec les français !!… il n’a tenu aucune de ses promesses sérieuses et utiles pour la France (si tenté qu’il n’y en ai jamais eu !!!), il n’a fait passer que des lois impopulaires, stupides et vaines n’ayant aucun impact sur la dette, sur l’emploi, sur la croissance,…

Toutes les réformes importantes à réaliser dont parle la sénatrice sont restées lettres mortes car en restant dans l’Europe, en continuant d’être à la botte du FMI, des États-Unis et des multi-nationales, il ne peut avoir aucune influence sur la politique intérieure. Comment lutter contre les délocalisations qui ne sont que les symptômes de la mondialisation qu’il promeut et du libre marché, de l’offre et de la demande ??…

Dans une même phrase, cette élue démontre l’insoluble dilemne et tous les paradoxes du « toutou de Valérie » qui est d’un amateurisme et d’une incompétence hallucinante.

Cette sénatrice conclue en confirmant que les « élus » du peuple ne sont pas là pour le bien de la France, ne sont pas là pour faire des choix courageux et salvateurs pour la nation mais précisément des choix stratégiques, c’est-à-dire électoralistes puisque nous ne savons que trop bien qu’il ne s’agit pas pour eux d’une vocation, d’un don de soi au service de sa patrie mais d’un métier, et qu’il faut, à tout prix, garder sa place et ses privilèges le plus longtemps possible.

Oeil pour oeil, dent pour dent !

Telle était la devise d’un site, aujourd’hui, en sommeil et inaccessible (sauf en cache) : Frenchcarcan.
Le travail de Yann était d’une rare efficacité visuelle et pédagogique, une remarquable besogne tant sur la forme que sur le fond.

Pour ma part, il reste  un des meilleurs porte-étendards de la réacosphère et, je le dis avec un brin de nostalgie, il fait partie des premiers sites qui ont participé à me faire basculer un peu plus dans le camp du mal, des affreux nauséabonds que j’abhorrai il y a encore 6 ans, ancien gauchiste repenti que je suis.

Il est toujours actif sur dailymotion ici où l’on peut encore apprécié son talent et ses géniales ritournelles funky signant ainsi de façon originale ses petites perles de format mp4.

Après cette pause musicale allogène au groove indéniablement époustouflant, laissons là ces morceaux choisis et revenons à nos moutons, ou plutôt devrais-je dire : revenons à nous, moutons malgré nous, écrasés par le poids de la matrice mondialisto-libérale à propos de laquelle Frenchcarcan avait mis en avant certains de ses aspects dans un excellent montage.

En voici un autre pour finir (après, allez vous balader et vadrouiller sur la page Frenchcarcan de Dailymotion), qui est, à mon sens, un des plus aboutis avec en fond le court-métrage de Godfrey Reggio « Evidence » (oeuvre dérangeante et effrayante) sur une musique de circonstance de Philip Glass « Façades », avec à la fin un clin d’oeil à une série culte  » Le prisonnier « .

Merci Yann.