Divine gamelle

Hollande rock&roll

La réacosphère regorge de talents et il serait plutôt fastidieux de leur rendre un hommage à chacun, mais il y en a un que je lis depuis un certain temps, pour ne pas dire un temps certain, dont l’efficacité des articles n’a d’égale que leur sobriété, c’est dire !

Pas de fioritures, on va à l’essentiel avec de solides références : c’est du  Hoplite quoi !

Si, aujourd’hui, j’ai décidé de le saluer d’un chapeau bas, c’est en raison de ma découverte d’un média que j’ai rajouté à la liste de liens de ce blog : Économie matin, site d’information original de part la forme avec ses photographies associées à des valeurs numériques et de part le sérieux du contenu élaboré par une jeune équipe ne répondant pas (pour l’instant…) aux diktats sociétaux actuels.

Certains y verront peut-être une quelconque flagornerie : ils seront dans l’erreur ! Ceci étant dit, j’ai été interpelé par l’excellent montage ci-dessus (que j’ai odieusement copié comme un sale troll, j’espère qu’il ne m’en voudra pas…) et par l’article connexe « Révolution et guerre civile sont à nos portes ! », rédigé par Charles Sannat, auteur de la fameuse découverte médiatique.

Voici des extraits de cet article qui concordent assez avec la terrible mais non moins justifiée gamelle du Flamby dégoulinant :

(…) « Ce n’est pas l’erreur d’un homme mais d’un système, celui du système de gôche et du parti socialiste.François Hollande et l’ensemble des caciques du PS ont voulu croire qu’ils avaient été portés au pouvoir par un vote populaire d’adhésion. Or cela est faux. Parfaitement faux.
Reprenons les événements. Nicolas Sarkozy a excédé une grande partie de la population française et de son électorat traditionnel y compris de droite non pas tant en raison de sa politique économique que de son attitude et de sa tenue médiocre, pour ne pas dire inadmissible (l’épisode du jeune prince Jean président de l’Epad par oukase de son papa maréchal-président de la République de droit divin française).
Souvenons-nous du Sarko-bashing, souvenons-nous de l’impopularité de notre ex-président. Finalement, il sera battu, mais le score de François Hollande ne révèle pas du tout un score d’adhésion massive du peuple de France à son projet (si l’on peut parler de projet). Non, François Hollande n’a pas été élu pour ce qu’il est mais a été élu pour sanctionner Nicolas Sarkozy.
Tous les dirigeants socialistes ont très vite été frappés collectivement d’aveuglement volontaire sur ce sujet. Personne n’a voulu voir. Aucun journaliste n’a voulu faire savoir tant, disons-le, le bonheur et la félicité d’avoir enfin un gouvernement de gôche au pouvoir étaient grands.
C’est ce phénomène, une évidence, qui explique pourquoi une région comme la Bretagne, ayant massivement voté socialiste (à plus de 60 %) il y a à peine 18 mois, réclame désormais en hurlant fourches à la main et pelleteuses au volant : « Hollande démission ! » (…) ».

(…) « Englué dans sa dialectique cucul-gnangnantiste, prenant la parole un samedi après-midi à 15h00 pour une Léonarda et faisant juste un communiqué pour la mort de deux journalistes (pour lesquels on en fait un peu trop soit dit en passant, ce qui ne retire rien au drame et à la douleur de ces familles endeuillées), prisonnier d’un politiquement correct mortifère, lié par une extrême gauche autiste et au pouvoir de nuisance inversement proportionnel à son poids électoral, otage des écologistes dont la doctrine politique tient désormais plus de la religion et de la croyance que du simple bon sens et du réalisme de base, et enfin bloqué de toute part par un peuple au bord de l’explosion et de la révolution, ou pour être plus précis par des peuples tant notre pays n’a jamais été autant et aussi fracturé qu’aujourd’hui. (….) ».

(…) « Nous voyons déjà le ras-le-bol et la tentation révolutionnaire qui monte alors que nous n’en sommes qu’au début de la rigueur. L’année prochaine, en 2014, notre gouvernement devra, pour tenter de maintenir « sa trajectoire », trouver plus de 60 milliards d’euros… C’est une mission tout simplement impossible sans saigner le breton… et tous les autres !
Montée du Front National dans des proportions jamais vues, montée du rejet fiscal, montée du chômage, montée des tensions sociales, montée de la délinquance, des vols et des rapines en tous genres, montée des tensions entre productifs et improductifs, et pour finir montée évidente des tensions interethniques sur fond de rejet de l’islam.
Ces plusieurs « France » ne se parlent plus. Imaginer qu’il s’agit uniquement d’une politique consistant à diviser pour mieux régner est un peu naïf ou en tout cas totalement dépassé par la réalité.
La France n’est pas divisée, elle est fracturée et c’est beaucoup plus grave, avec des communautés qui ne se reconnaissent plus et l’absence d’appartenance à un tout national.
Je ne sais pas si le mouvement breton actuel sera le catalyseur pour un mouvement d’ampleur nationale et cela n’a aucune importance. Historiquement, le fait déclencheur des révolutions est le plus souvent anodin.Souvenez-vous de ce petit épicier du sud de la Tunisie qui s’immole par le feu… mettant le feu à tous les pays du nord de l’Afrique.
Ce qui est sûr, c’est que notre pays est dans un état insurrectionnel avéré, fracturé, brisé, cassé, que plus grand-chose ne fonctionne et que nos dirigeants sont totalement dépassés par la situation.
Et comme en 1789, le roi prendra la fuite, mais cette fois-ci inutile de partir en calèche. Normal 1er, dernier roi des cons, s’envolera en hélicoptère si tant est qu’il trouve encore un militaire acceptant de le piloter tant il en vire ces derniers temps.
La révolution est en marche et rien ou presque ne l’arrêtera. La France n’est pas la Grèce, ni l’Espagne, ni l’Italie et la fin de l’Europe et de l’euro viendra de la France. C’est la France, deuxième puissance européenne, qui lorsqu’elle craquera fera craquer tout l’édifice européen.
Et c’est exactement ce qu’attendent les Allemands qui ne rêvent que de retrouver leur deutschemark, mais qui, pour des raisons historiques compréhensibles, ne veulent pas être à nouveau à l’origine d’une forme de destruction (sans doute salutaire à terme) de l’Europe.
Préparez-vous donc, et Monsieur le Président… tremblez ! »

En parlant de ras-le-bol et d’exaspération, notons au passage la réalité de ces mots illustrée par la côte de popularité en chute libre de celui qui n’est pas mon présidentpas mon président
Même ceux du camp du Bien ne peuvent que constater la lamentable gamelle qui démontre la nullité patente du mollasson tenant le rôle de « chef » !

Et même si, comme je l’expliquais , il ne faut pas trop se baser sur les sondages tel qu’ils sont réalisés aujourd’hui, en se fiant aux faits (mécontentement généralisé avec des bonnets rouges en furie, avec des sifflets le 11 novembre, avec des appels à la grève de l’impôt, avec le ras-le-bol de l’armée au budget ratiboisé,…), il est clair que l’on peut dire que Culbuto Ier ne peut plus gouverner la France, qu’il est à deux doigts d’en perdre la tête !!…
montage 15%

« Est-ce que l’on peut gouverner avec 15% d’opinions favorables ? » demande Bruce Toussaint sur I-Télé.

« Non ! » répond clairement la sénatrice PS de Paris Marie-Noëlle Lienemann 201346_popularite_hollande qui explique : « Il est temps qu’il y ait un sursaut à gauche, euh… le président doit prendre une initiative majeure, il doit renouer un pacte avec les français et singulièrement avec ceux qui ont fait son élection. Il doit donc, et changer de politique et, euh… de configuration de sa majorité. Nous avons besoin de rassembler toute la gauche autour de euh… de grandes réformes qui prennent appuis sur les engagements qu’avait présenté François Hollande aux français : réforme fiscale, relance de la croissance avant, euh…, de s’attaquer au déficit, euuuhhh…, soutien à la création d’emplois, redressement économique et industriel, lutte contre les délocalisations, bref…l’essentiel de ce qui avait fait le discours du Bourget et la campagne électorale. »

(…) « Il (elle ne fait pas la négation…) s’agit pas de faire du colmatage de brèche lorsque l’on a atteint ce seuil de difficultés politiques ! »

(…) « C’est un problème de choix stratégiques que le président de la République doit proposer désormais. »

Si j’ai bien suivi, François le couard qui s’aplatit devant une romano mineure, doit renouer un pacte… comme s’il en avait déjà nouer un avec les français !!… il n’a tenu aucune de ses promesses sérieuses et utiles pour la France (si tenté qu’il n’y en ai jamais eu !!!), il n’a fait passer que des lois impopulaires, stupides et vaines n’ayant aucun impact sur la dette, sur l’emploi, sur la croissance,…

Toutes les réformes importantes à réaliser dont parle la sénatrice sont restées lettres mortes car en restant dans l’Europe, en continuant d’être à la botte du FMI, des États-Unis et des multi-nationales, il ne peut avoir aucune influence sur la politique intérieure. Comment lutter contre les délocalisations qui ne sont que les symptômes de la mondialisation qu’il promeut et du libre marché, de l’offre et de la demande ??…

Dans une même phrase, cette élue démontre l’insoluble dilemne et tous les paradoxes du « toutou de Valérie » qui est d’un amateurisme et d’une incompétence hallucinante.

Cette sénatrice conclue en confirmant que les « élus » du peuple ne sont pas là pour le bien de la France, ne sont pas là pour faire des choix courageux et salvateurs pour la nation mais précisément des choix stratégiques, c’est-à-dire électoralistes puisque nous ne savons que trop bien qu’il ne s’agit pas pour eux d’une vocation, d’un don de soi au service de sa patrie mais d’un métier, et qu’il faut, à tout prix, garder sa place et ses privilèges le plus longtemps possible.

10 réflexions sur “Divine gamelle

  1. 15 % 🙂
    Je connais des « blogueurs de gouvernement » qui semblent absorber le choc et qui pensent que ça va s’arranger… Ils doivent faire partie des 15% restants.
    Excellent billet !
    Très heureuse que tu commentes chez Hoplite !

    1. le « blogueur de gouvernement » à qui vous faites allusion s’arrange de tout dès qu’il s’agit du camp du Bien, en tous les cas, ce qu’il croit être le Bien. Ils se disent tous athées mais sont des croyants purs et durs de la religion des droits de l’Homme incontournables sous peine de camp de rééducation, de l’Humanisme obligatoire,…
      Je voulais lui laisser un souvenir de ce que je pense de lui : un gros branleur solitaire gluant (sa tronche est en parfaite adéquation avec l’intérieur !… mince, en parlant de lui, je deviens aussi con que l’autre foutriquet dont on ne doit pas prononcer le nom !!) qui pour se rassurer sur son existence fait le valeureux guerrier derrière son putain de clavier, clavier que je me ferais un plaisir de lui faire bouffer si j’étais sur Paris.
      J’avais vu une de ses vidéos dans un bar alors qu’il filmait avec son portable un pauvre serveur se faisant incendier par deux couples de clients (me semble-t-il…) sans qu’il intervienne le moins du monde : un sacré vaillant !!…
      bref, il fait la leçon a tout le monde, il a un melon incroyable (sûrement parce que môssieur est passé par la case « élysée »…) : le vrai gauchiste dans toute sa splendeur.
      Finalement, je me suis dit que ce serait peine perdue car on ne peut faire prendre conscience à un pochtron de 60 ans qu’il est dans l’erreur depuis 40 ans !!
      Moi, j’ai pu le faire il y a 6 ans car je n’ai remis en cause qu’un passé de 15 années de gauchisme imbécile inculqué par le milieu familial et l’église Éducation Nazionale.
      Je préfère converser avec toi, avec des Droite davant ou des Vlad…

      Concernant le billet : merci ! mais surtout, merci Hoplite pour la source !

      J’ai laissé un court message chez lui en y mettant le lien de Méridien zéro que j’ai découvert grâce à toi (désolé de ne pas t’y avoir nommée, je n’y ai pas pensé), histoire de participer un peu à un blog que je lis depuis un moment mais j’ai en fait très peu de temps à consacré aux commentaires (déjà que pour faire des articles, c’est compliqué !!).

      très heureux de te lire et espérant pouvoir te rencontrer un jour ainsi que tous tes camarades blogueurs.

      au plaisir.

      1. Je ne comprends pas que le père Goux puisse être copain comme cochon avec ce type !..
        D’ailleurs, j’ai du l’écrire sur un de ses fils et depuis, il s’est retiré de mes followers alors qu’il avait été le premier que j’avais contacté pour des conseils afin de me lancer dans l’aventure « bloguesque », dans le secret espoir qu’il soit une sorte de parrain sachant qu’il fait partie des premiers blogues que j’ai consulté lors de ma transformation en ange du mal nauséabond, et que j’aime particulièrement son style d’écriture.
        Mais bon… tant pis. Rien de bien grave au final.

    1. Dis tout de suite que je n’ai aucune personnalité !!!… 😉
      En fait, j’ai toujours bien aimé le côté sobre et épuré du blog de Dixie et je cherchait quelque chose s’en rapprochant mais en noir, ma couleur préférée, mais je ne suis pas tombé dessus tout de suite puisqu’il s’agit du second thème utilisé en réalité.
      Je n’avais pas fait le parallèle avec ton blog !
      En fait, comme tu as mis un fond jaune-orangé, je crois, ce n’est pas évident à première vue.

  2. Je viens de voir la dernière vidéo : qui aurait parié à l ‘époque UN centime de franc sur le fait que ce technocrate minable et sans aucun charisme deviendrait président de la République ? Certainement pas moi.
    C’est finalement un message d’espoir à montrer à ses enfants, pour leur faire voir que tout est possible dans la vie !

  3. Si j’étais ses enfants, je serais plutôt désespérer de constater une concentration humaine aussi grande d’incompétence et de lâcheté… d’un autre côté, il est un exemple vivant d’un processus évolutif régressif puisque de mammifère, il est devenu mollusque : finalement, une source de fierté face à ce phénomène biologique étonnant !
    Dire que j’ai voté Royal en 2007, aujourd’hui, égérie de la débauche et du manque de dignité (progrès des libertés selon les gauchistes) !!..http://www.lefigaro.fr/culture/2013/11/20/03004-20131120ARTFIG00425-segolene-royal-nouveau-symbole-de-l-infidelite.php
    mazette !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s