Écrits prémonitoires ?…

« Parce que la Démocratie – je m’égosille à l’annoncer ! – est morte. Bouchez-vous les oreilles,fermez les yeux, refusez de voir et d’entendre, mais elle est morte.

Idéologiquement, elle est hors-jeu.

Mythiquement, elle est ridicule.

Politiquement, elle liquide les affaires courantes.

Elle n’était possible, en vérité, que lorsqu’elle n’existait pas. Lorsqu’elle n’était que le miroir qu’une société se tendait à elle-même. Le fils obéissait au père et la femme eu mari et le disciple au professeur et le peuple à Dieu, et etc.

Sur ce socle briqueté par des « féodalismes » (par des hiérarchies, des fascismes et tout ce que vous voudrez…) la Démocratie pouvait croire en son être, mais elle n’était pas.

Du jour où elle prétend cesser d’être formelle et manifeste sa volonté de s’insérer dans la pratique des rapports sociaux et humains, elle se désagrège.

On s’apercevra demain que la Démocratie au collège – que l’égalitarisme intersexes – est une colossale et fatale plaisanterie.

Sans doute y a-t-il encore des seuils et l’égalitarisme doit-il descendre encore quelques degrés avant que, dans la cave, ses utopies explosent.

Mais cela, en vérité, je le proclame, arrivera. »

Jean CauLes écuries de l’Occident, Traité de morale (Éd. La Table Ronde, Paris, p. 74 et 75) – 1973

8 réflexions sur “Écrits prémonitoires ?…

  1. Hélas, les « minorités » ne sont minoritaires que dans les pays blancs. Mais largement majoritaires, que ce soit les neg ou les latinos, dans le monde. Ils débordent, et le flux est canalisé vers les pays blancs, et uniquement vers les pays blancs, par une minorité particulièrement active et puissante, qui prétend avoir beaucoup souffri, oy vey !

    1. Bonjour Pakounta,
      merci de votre visite.
      Je vais régulièrement chez vous même si je ne laisse pas de comm forcément.
      Je suis d’accord avec de nombreux avis que vous émettez même si parfois certains termes que vous employez me semblent excessifs (sûrement que certains des miens le sont aussi parfois !).
      Pour ce qui est de votre première phrase, je plussoie bien évidemment.
      En ce qui concerne la minorité à laquelle vous faites allusion, voici ce que j’avais répondu à LeBrebisgalleuse il y a plusieurs jours : « ma ligne ne bouge pas sur la « juiverie » parce que le groupe de personnes auquel vous et bien d’autres (et moi aussi finalement de temps à autre) faites allusion ne sont pas de vrais juifs même s’ils le revendiquent.
      Les vrais juifs sont les juifs orthodoxes et ceux-ci ne veulent pas contrôler le monde et n’ont pas une politique d’expansion comme l’islam.
      Les « juifs » tordus occupant des postes influents ou ayant un contrôle sur les bourses mondiales sont aussi nombreux que les protestants qui furent les premiers grands argentiers du monde.
      Les noms de juifs que vous citez (LEBrebis citait Lévy, Zemmour,…) sont effectivement bons et ne me dérangent pas en France parce qu’ils sont d’abord de race européenne et qu’ils sont soit de vrais juifs, soit des goys patriotes (donc avec nous).
      Au passage, et je vous l’ai déjà dit, je porte un patronyme hébraïque ou judaïque (comme vous voulez) mais suis baptisé catholique (+ 1ère communion) et je suis agnostique aujourd’hui, et je ne correspond en rien au groupe « juiverie » dont vous parlez.
      Je conchie les BHL, les Minc, les Dray, les Strauss-Khan, les Gyllenhaal (cités dans l’article), les Soros, les Sarkozy, … qui, eux, devraient dégager mais les autres, tant qu’ils ne sont qu’une minorité non revendicatrice (et non manipulatrice), ils ne me dérangent pas. »
      Je serais très intéressé par votre opinion.
      Au plaisir.

      1. Mon opinion… Difficile. Il y a peu de temps que j’ai découvert la colossale influence de ce que j’appelle la « haute juiverie ». Avant, je constatais simplemnet que les juifs étaient pratiquemnet toujours pro-immigration (et je me disais qu’ils ne voulaient plus de chowa, ça peut se concevoir, mais c’était gonflant) et abominablement sur-représentés partout, notamment dans le monde médical, le mien, ce qui laissait planer quelques soupçons de manque de loyauté. Et j’avais compris qu’on ne peut jamais critiquer ouvertement les juifs. Jamais.
        Maintenant que j’ai les doutes les plus extrêmes sur l’existence de la chowa, maintenant que j’ai lu énormément de choses sur le pouvoir de nuisance universel de la juiverie, maintenant que j’observe la perpétuation des massacres israéliens sur Gaza (déjà il y a 30ans je me disais « ils sont cons, ils vont nous faire péter la 3ème… »), je perçois tout ce monde comme une secte,hermétique et nuisible. Donc je me méfie a priori de tout ce qui sonne ou paraît juif. Simple méfiance. Je n’ai ni les relations, ni les contacts sociaux, ni l’expérience perso qui me permettraient d’aller plus loin. Mais globalement, je les ressens comme des ennemis. On peut parler, avec des ennemis. Peut-on devenir amis, avoir confiance ? Pas sûr, pour moi. J’ai eu des exemples et rétrospectivement ça s’éclaire.
        Tout ça n’est pas très positif, ni très clair, ni surtout très intéressant. Mais bon… Je suis vieux, et le monde va très mal. Ce que je pense n’a guère d’importance…
        PS : si vous lisez l’anglais, procurez-vous « Tell the truth and shame the devil », de Gerard Menuhin (le fils du violoniste). C’est remarquable, ça dit tout. Ca peut se commander chez amazon.fr, par exemple…

  2. C’est curieux. J’ai une belle fille dont beaucoup de « membres » sont juifs et sont dans le Médical.
    Et certains, habitent Nice. Lieu du dernier attentat.
    Et je comprend un peu mieux maintenant, la « présence de nombreux médecins sans doute juif » à l’hôpital de Besac.
    De plus, j’ai travaillé avec un ingénieur israélien avec un prénom typique, comme Jacob, si ma mémoire est bonne. Et ce super ingénieur , ne m’a pas crée d’ennuis avec le grand chef de service de radiologie de la clinique d’une préfecture bourguignonne. Donc, entre le « petit technicien en radiologie médicale » de souche asiatique et l’israélien typiquement juif car très très près de ses « sous » pour changer ses travellers chéques en francs français de l’époque, le « courant est bien passé ». Peut être aussi parce que le chef de service de radiologie de cette clinique bourguignonne, répétait à hue et à dia, qu’il était le contribuable le plus « important » du département. Ce qui n’émouvait pas l’ingénieur israélien, mais me donnait la désagréable sensation que « tout devait lui être dû », même l’impossible techniquement parlant. Donc, entre l’asiatique français travailleur et le juif israélien compétent, je peux dire qu’il y a partage d’objectifs professionnels bien compris.
    Mais par contre avec TOUS les binationaux maghrébins, chef de service, responsable de travaux ou autre cadre technique, il n’y a pas le moindre atome crochu. Ils se prennent TOUS pour les meilleurs du monde. Et le technicien français asiatique travailleur pour un insignifiant. Et ceci ce n’est pas du virtuel, c’est du vécu personnel.
    Alors, peut -être que quand viendra le grand bazar, je pourrais « marchander » mon salut auprès des Lévites et autres fils de Jacob.

  3. La démocratie n’est pas morte, elle est entrain de muter. Elle a émergé des siècles d’asservissement des peuples par les aristocrates, et puis avant les seigneurs féodaux. C’est un mouvement naturel pour les peuples que de s’émanciper, le résultat du développement majeur au XXème siècle de l’éducation pour le plus grand nombre. Les sociétés humaines sont loin d’être figées, l’idéal de démocratie est plus fort que jamais, tout reste à faire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s