Efficacité orientale

D’après le Figaro d’hier, « l’Arabie Saoudite a annoncé aujourd’hui avoir expulsé plus de 60.000 personnes en situation illégale depuis le début le 4 novembre de sa campagne contre l’immigration clandestine. La campagne a commencé après l’expiration d’un délai de sept mois donné aux immigrés dont le visa a expiré, aux pèlerins restés chercher du travail ou à ceux ne travaillant plus pour l’employeur garant de leur visa, pour régulariser leur situation ou quitter le pays« .

Vous rendez-vous compte ??… 60 000 !! le double des expulsions de 2012 en France et le triple des chiffres envisagés pour 2013 (ici) !

Lorsque l’on voit ce que deux malheureux romanos, euh… gens du voyage !! (ouf… j’ai failli passer à la question du tribunal politique du camp du Bien !), symboles des quelques milliers de reconduits à nos frais, sont capables de mobiliser en France quelques 10 000 jeunes branleurs manipulés, euh… décidément… je veux dire jeunes activistes justement indignés et altruistes (sachant que le Projet Apache nous rappelle que 2 120 000 lycéens n’ont pas manifesté…), et de nombreux « intellectuels » ou « artistes » (comprenez des commissaires politiques de propagande) : nous sommes soulagés de savoir que cela ne se produira pas sur notre sol, au sein de notre généreuse république !

On peut aussi lire : « La campagne se poursuivra et n’est pas limitée dans le temps, avec l’objectif de protéger la nation », a-t-il ajouté. » Cette phrase pleine de bon sens, de réalisme et de patriotisme n’est tout bonnement pas humaniste, solidaire, acceptable,…pour les champions de la défense des clandestins (avec l’argent des autres et surtout, sans les héberger à leurs domiciles) !!

L’article se termine sur « …dans le cadre de cette campagne contre l’immigration clandestine, plus de 900.000 étrangers en situation irrégulière avaient déjà quitté le royaume depuis le début 2013. Le nombre d’immigrés est estimé à 9 millions de personnes sur quelque 27 millions d’habitants, et la nouvelle politique vise à favoriser l’emploi des Saoudiens dans le royaume, où le taux du chômage atteint 12,5%« .

On peut se demander s’il n’y a pas d’erreur au niveau des valeurs (pas éthiques, bien entendu, car en bon petits français bien éduqués par le système, nous savons que leurs valeurs sont nauséabondes !…) car 900 000 départs en presque 10 mois relève de l’exploit  de persuasion (ou les méthodes sont peut-être moins diplomatiques ?… pas chez les adeptes de la religion qui n’est qu’amour !).

Nos lamentables gestionnaires du foutoir national devraient s’inspirer de leurs méthodes aux résultats plus que productifs, surtout en tenant compte de l’effectif de la population !!!

Trois plus d’expulsions de sans-papiers hors-la-loi ayant violé délibérément nos règles d’accueil pour une population trois fois moins nombreuse : en terme d’efficacité, on ne trouve pas mieux.

Au lieu d’aller suivre des colloques à la con (ici, ici ou ), nos gouvernants feraient mieux d’aller en formation au Moyen-Orient !

Pleurnicherie cordicole

Billet_Chochotte_03092007_t

Dans le genre « information primordiale », on a connu l’AFP plus pertinente !

Le pauvre Cahuzac se plaint ici que, depuis qu’il a eu un bref moment d’estime de soi et d’amour propre, il n’a de cesse de subir une intolérable pression…

pauvre chiffe molle !

Il  explique qu’il « déménage tous les deux jours pour fuir la pression » allant chez des proches de la famille en Normandie, en Bretagne ou à Gujan-Mestran sur les bords du Bassin d’Arcachon…

Il aurait aussi passé une nuit dans sa voiture !… Vous rendez-vous compte !! Une quintessence d’honnêteté et de probité acculée de la pire des manières, un digne représentant de l’ultime et meilleur régime politique qui soit (c’est l’article 89 de la Constituion qui nous le dit :« La forme républicaine du Gouvernement ne peut faire l’objet d’une révision » !), régime  au sein duquel la corruption, le délit d’initié, le népotisme, les conflits d’intérêts, et j’en passe, ne sont qu’exceptionnels : cette chasse au sorcière sent le populisme à plein nez, le poujadisme des heures les plus sombres…

montage Cahuzac République

Non mais sérieusement…

Tout d’abord, les états d’âme (s’il en a une) de l’ancien ministre du budget, je suis convaincu qu’une large majorité de mes compatriotes s’en balance à un point que cette dépêche n’aurait jamais dû être émise.

Ensuite, ce menteur sans vergogne au compte en banque plus que fourni (je n’ai franchement rien contre les gens qui peuvent avoir un sacré patrimoine, si celui-ci a été bâti à la sueur de leur front et aux mérites de leur courage et de leurs compétences !) a bien de la chance d’avoir de la famille, des gens sur qui compter et des lieux où être hébergé !!

Beaucoup de français n’ont pas cette veine par les temps qui courent.

Enfin, cette péripétie républicaine lui aura permis de goûter un tout petit peu au quotidien de trop nombreux travailleurs sans domicile 20111211-074142-g qui eux sont contraints sur de plus longues périodes de dormir dans leur véhicule !!… des travailleurs sdf dont j’avais constaté l’existence, il y a une paire d’années, en rendant visite à un copain habitant Toulouse et dont le rue, en plein hiver, était balisée la nuit par des colonnes de fumées de pots d’échappement !

Ce Cahuzac est, en attendant, un bel exemple d’élu de Cordicopolis dont l’amoralité et l’hypocrisie sont des symboles très représentatifs du déclin de nos sociétés occidentales.

Il est temps de passer à autre chose, il est temps de faire tomber cette république bananière !

N’hésitez pas à aller faire un tour chez Nouratin et Koltchak pour encore plus de précisions sur cette affaire Cahuzac, et ainsi découvrir deux fameux blogues si ce n’est pas encore fait !

Hashtable et la ripoublik : dans le mille !

HashtableIl y a deux façons d’assortir une cravate avec une chemise, dit-on. La première consiste à trouver une cravate dont le coloris dominant, ou les motifs, seront en accord avec la chemise. L’autre méthode consiste à choisir une couleur à l’opposé chromatique de la couleur de la chemise, pour jouer sur le contraste. Cela fait ressortir la cravate, et permet parfois de camoufler la banalité de la chemise. La politique, en France, est composée comme cette opposition chromatique cravate – chemise…

Et dans le rôle de la cravate, rutilante, chatoyante des mille feux que lui permet un train de vie très au-dessus de celui de la chemise (élimée, fadasse et camouflée derrière la débauche de moyens et de paillettes de l’accessoire vestimentaire), on trouve bien sûr les abonnés à la gamelle. Ces tendres mammifères se regroupent à l’Assemblée, au Sénat, dans tout un tas de Commissions Théodule lucratives et pléthoriques, ainsi que dans certaines associations où on se sent bien au chaud, protégé de la conjoncture économique par d’épaisses couvertures (sociales, financières, médiatiques, …)

Lire la suite ici

L’aube dorée progressiste…

masque-bouffon-fou-du-roi-adulte_205855

Je propose en tant que fabuleux progressiste aux idées génialement novatrices de faire table rase du passé terriblement nauséabond et dans un élan des plus iconoclastes mettre au feu cette vieillerie qu’est la Déclaration des droits de l’Homme, honteusement mysogine et transphobique dans le titre, et de retirer ces trois termes dépassés au fronton de nos édifices publiques, sources d’individualisme et de fractures entre les splendides communautés si diverses qui composent notre chamarrée république !
L’abandon de ce texte religieux, véritable bible d’une caste affreusement conservatrice, sera la première étape d’une saine purge.
Viendra ensuite l’abolition des acquis sociaux qui eux aussi sont des concepts surannés, d’une époque que l’on souhaiterait révolue
nous rappelant les HLPSDNH…

Vive la flexibilité, la mondialisation, la marchandisation des biens et des personnes, vive l’abolition des frontières et la standardisation des peuples…
Rien ne vaut le progrès comme la pilule 3ème génération, le vaccin de l’hépatite B, le médiator, l’amiante et les OGM !!!….

Fier d’être dans le bon wagon de l’Histoire en marche, sans fantasmer un futur idéalisé, en bon progressiste, je suis toujours en mouvement, agité par de moult convulsions intellectuelles dans le vent qui font avancer la société, je vous le dis donc c’est sûr !

Amen !