Voeux 2019

montage Voeux 2019.jpeg

Depuis le temps que nous exprimons le souhait d’une révolution nationale, d’un soulèvement populaire des autochtones de France face à une gueuse vendue aux mondialistes et aux lobbies internationaux nocifs pour nos traditions et nos valeurs occidentales séculaires… ne peut-on pas légitimement espérer que cela se réalise dans les semaines à venir voire les mois prochains avec cet élan patriote de la « France périphérique » des « Gilets jaunes » ?…la-france-peripherique-guilluy

Cette « France périphérique », définie par Christophe Guilluy dans son ouvrage La France périphérique: Comment on a sacrifié les classes populaires paru le 2 septembre 2015est restée trop longtemps silencieuse face aux exactions progressistes et mondialistes, sous couvert de l’alibi démocratique et avec l’aide de l’arme législative (des lois répressives pour une certaine catégorie de personnes comme nous et votée par un minimum de parlementaires souvent élus par un minimum de votants !!!). 

Le résumé du livre explique que : « Désormais, deux France s’ignorent et se font face : la France des métropoles, brillante vitrine de la mondialisation heureuse, où cohabitent cadres et immigrés, et la France périphérique des petites et moyennes villes, des zones rurales éloignées des bassins d’emplois les plus dynamiques. De cette dernière, qui concentre 60 % de la population française, personne ne parle jamais. Laissée pour compte, volontiers méprisée, cette France-là est désormais associée à la précarité sociale et au vote Front national.
Comment en sommes-nous arrivés là ? Pourquoi a-t-on sacrifié les classes populaires sur l’autel d’une mondialisation volontiers communautariste et inégalitaire, aux antipodes des valeurs dont se réclame la classe politique ? » mais, pour moi, peu importe la réponse à ces deux questions, à ce pourquoi de ce sacrifice calculé et utilitaire pour certaines minorités; ce qui est essentiel à mes yeux est le réveil des consciences autochtones, ces frémissements réactionnaires qui se multiplient partout en France et en Europe.

D’ailleurs, depuis quelques années, un mouvement général de remise en cause des partis politiques traditionnels, aux affaires depuis les années 50 et sapant tous les piliers fondateurs de notre civilisation occidentale, s’est installé en Europe; avec une progression de tous les partis dits « populistes » comme l’AfD en Allemagne (dixit Nicolas Bay, le 15 octobre 2018 sur L’Opinion.fr avec Nicolas Beytout : « En Bavière, l’AFD partait de zéro et atteint près de 11% des voix. Les grands perdants en Bavière, ce sont les alliés de Mme Merkel« ), le Fidesz en Hongrie (cf. Blaise Gauquelin dans Le Monde du 8 avril 2018, Hongrie : le nationaliste Viktor Orban triomphe aux législatives), le SD de Suède (cf. Ouest-France du 10 septembre 2018, Suède : l’extrême-droite devient le second parti),…

Le dernier succès en date est celui de Vox en Espagne qui ne fait que confirmer la réalité du phénomène souverainiste et du ras-le-bol général des soi-disant « zélites » qui ne travaillent que pour leur propre compte et pas au service des peuples.

Ainsi, RT France du 3 décembre 2018 dans l’article Espagne : le parti anti-immigration Vox fait une entrée fracassante au Parlement andalou nous apprenait que « Le parti Vox, prônant notamment une politique intransigeante face à l’immigration clandestine, fait son entrée au Parlement andalou en remportant 12 sièges (sur 109) lors d’élections régionales anticipées le 2 décembre – une première pour la – formation créée en 2013, qui ne disposait jusqu’alors d’aucun élu dans les Parlement régionaux du royaume« .

Avec l’apparition des Gilets jaunes, que de bonnes nouvelles en cette fin d’année 2018 !

Quel plaisir de lire que « […] le Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE) enregistre quant à lui le pire résultat de son bastion d’Andalousie, une région méridionale de 8,4 millions d’habitants. Il tombe de 47 à 33 sièges. Ceux obtenus par ses alliés de la gauche radicale ne lui suffiront pas pour parvenir à la majorité absolue de 55 sièges sur 109 et donc pour former un gouvernement« , sachant que tous les partis classiques au service du N.O.M. subiront tous le même sort à terme.

Pourtant, Dieu sait que les pouvoirs politiques de ces dernières décennies se sont évertués à répondre aux exigences mondialistes et apatrides des marchés internationaux, à grands coups de propagande médiatique, à grands coups de réformes éducatives pour lobotomiser les jeunesses occidentales ou à grands coups de réformes des institutions.

Mais voilà, il faut croire que la culpabilisation à outrance, que le bourrage de crâne télévisuel ou éducatif, n’ont pas réussi à étouffer les revendications populistes, fascistes des « crétins« , des « sans-dents » des populations autochtones et endémiques d’Europe.

Parmi celles-ci, on retrouve notamment le désir de protéger les siens d’un afflux migratoire sans précédent et volontairement mal contrôlé, ou de rendre à l’homme, au patriarche, la place qui est la sienne. Ainsi, l’article de RT France nous montre que « Vox a fait campagne contre l’immigration illégale et pour l’interdiction des partis indépendantistes catalans. Il s’est joint à l’accusation dans le procès des indépendantistes accusés de «rébellion» pour leur rôle dans la tentative de sécession de la Catalogne l’année dernière. Il veut même supprimer l’autonomie des régions au nom des économies budgétaires et de la défense de l’unité de l’Espagne et demande l’abolition de la loi contre la violence machiste, estimant qu’elle va trop loin dans le «politiquement correct» et nous confirme que les aspirations des zélites déconnectées du réel et soumises au N.O.M. ne sont pas celles des peuples d’Europe.

Donc excellente année 2019 à toutes celles et tous ceux qui me lisent, ainsi qu’à leurs proches ! Meilleurs voeux de santé et de prospérité à toutes celles et ceux qui sont au service de l’Occident !

L’avenir nous appartient…

 

Caprices citoyens

« L’omnipotence fondée sur le consentement général qu’entrevoyait Tocqueville n’est donc qu’une des faces de l’État moderne.

L’autre est une tout aussi entière impotence, devant les pressions revendicatives quotidiennes et opposées qu’exercent sur lui les citoyens, avides d’une assistance en contrepartie de laquelle ils acceptent de moins en moins d’obligations.

À tout envahir, l’État démocratique s’est gorgé en fin de compte de plus de responsabilités que de pouvoirs. »

Jean-François Revel –  Comment les démocraties finissent (Éd. Grasset & Fasquelle, Paris, p.20) – 1983

Politique singulière

« […] la politique devient de plus en plus un question de groupes d’intérêts, où chacun revendique pour son propre compte un part des bienfaits de l’État-providence, en définissant ses intérêts dans le sens le plus étroit possible et en excluant délibérément toute revendication plus générale ou toute tentative de formuler les revendications d’un groupe en termes universels. »

Christopher Lasch ( et Cornelius Castoriadis) – La culture de l’égoïsme (Éd. Flammarion, coll. Climats, p. 28) – 1986 [2012]

Ignoble populisme !

Comme je le pressentais dans le précédent billet, un ignoble populisme sournois surgit de l’ombre où il se terrait en compagnie de la bête immonde…

Il paraîtrait qu’ils sont « tous pourris » car tous nos précieux et dévoués serviteurs de la Ripoublik exemplaire, Hollande, Ayrault et consorts auraient su pour Cahuzac depuis belle lurette !!…

Mountains of waste pile up on the garbage island of Thilafushi April 2005

Non ! C’est impossible ! Pas eux…

232jpg-073e0073e-0c0ed

(Michel Rocard, Olivier Ferrand, deux politiques, et François Bazin, un journaliste, photographiés en 2009.)

C’est un membre de cabinet ministériel qui fait cette déclaration dans une tribune des Inrocks du 10 avril 2013 selon lelab d’Europe 1.

Il est évident que l’auteur de ce brûlot aux relents populistes doit être manipulé par un mouvement fascisto-intégristo-réactionnaire des plus nauséabonds car, nous le savons tous, les brebis galeuses de la politique sont des exceptions…

Ah moins que…tout simplement… ce soit la vérité !!!

Peut-être que tous ceux qui crient à l’inexistence de complots, qui hurlent au populisme, au fascisme,… ont grand intérêt à ce que le régime républicain, pourri jusqu’à la moelle, perdure !…

Toujours est-il que dès la IIe république, déjà, l’image des politiques et des parlementaires était excellente !…

ventre législatif

Des gens, certes élus démocratiquement, mais lorsque l’on connait les magouilles des découpages de circonscriptions et des alliances entre partis, les compromissions pour des soutiens financiers ou face à des lobbies influents, on ne peut continuer à défendre un tel régime politique.

On sait très bien au final ce qui sort d’un ventre après digestion, et, encore plus d’un ventre législatif républicain !!…

Ces déjections démocratiques sont d’autant mieux avalées par la population qu’elles sont grosses et démoulées avec une assurance et un culot à toute épreuve.

Ils sont légions les exemples de ces indécrottables guignols et charlatans dont un trop grand nombre trempe dans des affaires louches, des affaires de réseaux et de lamentable cooptation comme l’affaire Cahuzac commence à le démontrer (affaire d’état complexe aux nombreuses ramifications).

Commençons par le sus-nommé :

(Jérôme Cahuzac dément avoir un compte en Suisse face à l’Assemblée Nationale – décembre 2012)

Ce foutage de gueule en direct m’en rappelle un autre, d’une autre démocratie exemplaire et du saxophoniste virtuose du pipeau.

(Bill Clinton nie sa relation avec Monica Lewinsky – août 2006)

Sans parler d’une autre menteuse notoire à propos d’un sujet d’actualité, le mariage des invertis, qui déclarait une chose à l’assemblée en 1998 et son contraire 14 ans plus tard…

Elisabeth Guigou menteuse PACS mariage LeMonde 22.10.2012

Ce sont tous ces politicards qui, ensuite, viennent faire la leçon au peuple, la leçon du progressisme, de la générosité, de la vertu, de la vérité,… afin de contrer l’affreuse droiture des réactionnaires accrochés à un passé et à des valeurs n’ayant jamais existé…

A quand le passage de la France à la dégauchisseuse pour aplanir et redresser une nation déformée par les abus de pouvoir d’une caste politique outrancière et cuistre ??!!!….

En tous les cas, il est bien dommage que de très nombreux représentants gauchistes ne soient pas au niveau de l’excellence humaine dont parle Luchini !!…

Heureusement qu’il y a certains artistes comme Fabrice, d’une part pour nous régaler de fameux bons mots, et, d’autre part, pour faire oublier un tout petit peu  ce milieu de baltringues !