Parce qu’un Roi ne va pas avec un Roi !

« Moi, je serai Roi
Et toi, tu seras Reine
Même si personne ne les éloignera
On peut les vaincre, juste pour un jour
On peut être des héros, juste pour un jour… »

David Bowie – Heroes – 1977 (Heroes)

Peut-on vaincre l’incroyable despotisme démocratique dont nous sommes les témoins ?…

Oui, nous pouvons être des héros nous pouvons dire non, nous pouvons nous rassembler face à un parlement illégitime (sans proportionnelle et avec les magouilles habituelles des triangulaires, sans parler de l’absentéisme des élus lors des séances ou des procurations abusives !!!) !

Qu’attend la police, l’armée dont les valeurs traditionnelles et séculaires ne peuvent être qu’ébranler voire mise à terre par les dégénérés progressistes et égalitaristes qui assassinent notre France ??!!…

Oui, nous serons des héros !

5 réflexions sur “Parce qu’un Roi ne va pas avec un Roi !

    1. tout à fait d’accord mais j’apprécie énormément cette chanson (et les paroles collaient légèrement à l’actualité, c’était un prétexte…) et je fais, je pense comme vous avec Barbara, abstraction de l’Homme chez l’artiste sinon je ne regarderais plus aucun De Funès, je ne lirais plus Proust, Céline ou le vibrant Maurras et enfin, je n’écouterais plus les Beatles ou Sprinsteen.
      et c’est là toute la complexité d’être un consommateur averti et droit dans ses bottes !… jusqu’où tolère-t-on qu’aille l’artiste estimé avant qu’il tombe en disgrâce ??!!… parfois, par simple nostalgie de moments de notre histoire, il est très difficile de répondre à cette question !

      1. Barbara et Mina sont quasiment des histoires personnelles…De Funès, qu’est-ce qui vous dérange chez lui ? Et Céline ? et Proust ?

      2. et bien, quand j’écris « faire abstraction de l’Homme chez l’artiste », De Funès était un acariâtre pas très marrant dans la vie de tous les jours, le genre de personne qui me gonflerait rapidement or dans ses films, il me fait bien rire car j’oublie cet aspect là.
        ainsi, j’oublie aussi la participation active de Bowie aux mouvements décadents des seventies pour me concentrer sur ses créations qui sont excellentes à mon sens.
        pour Céline, je fais abstraction de son antisémitisme parfois primaire, et Proust, j’oublie qu’il était un inverti.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s