Incivilités gauchistes

Incivilités gauchistes

Le temps passent à toute allure et en attendant, je stocke et j’oublie, n’ayant pas le temps de le faire dans l’instant, de m’occuper de ce que j’ai archivé.

Voici donc des clichés réalisés en milieu rural, au sein de mon village lozérien, qui commencent à dater (élections présidentielles de 2012) mais qui témoignent d’inscriptions (dégradations du bien public) par les adeptes de l’idéologie du respect de l’autre, du camp du bien, du combat de la haine, et tutti quanti.

Ces messages qui nous sont imposés sont toujours visibles pour le dernier panneau (la mairie ne jugeant pas nécessaire d’effacer des inscriptions pouvant heurter les sensibilités de certains citoyens et alimenter la haine de l’autre… sic). En ce qui concerne celui du centre, j’ai réussi à enlever l’auto-collant mais il n’y a plus de peinture rouge à la place… et pour le premier, les trois premières lettres avaient été rapidement rayées par le taulier de ce blog (uniquement par esprit de contradiction, n’étant pas un encarté frontiste) mais au mois de janvier dernier, pour le nouvel an, des artistes en mal d’inspiration sont venus peinturlurer toute la poubelle laissant une sorte de gros pâté immonde couleur marron représentant très difficilement une arbre (??…).

Ainsi, des biens de la communauté ont été arbitrairement saccagés, vandalisés au nom de l’esprit de solidarité, de tolérance,… cher à nos idiots utiles gauchistes.

 

 

Ennemis de Décadence de Cordicopolis

Petite escapade dominicale pour la bonne cause !

Manif pour tous Lyon 02-02-2014

Nous sommes partis ce dimanche 2 février à 9h de Lozère en prenant les deux cars en provenance de Rodez pour rejoindre, à la capitale des Gaules,tous les défenseurs de la famille et des traditions françaises.

Arrivés à Lyon, après un agréable voyage très instructif en ce qui me concerne ayant voyagé aux côté de la soeur de Pierre Hillard, bretonne au caractère bien trempé et aux références intéressantes (Henri Servien et Jacques Bainville par exemples), nous avons rejoint les patriotes sur la place Bellecour qui fait 62000 m(à 3 personnes au m2 , on peut estimer à 186000 individus pour une place remplie, à 93000 pour la moitié de la place et on nous dit que nous n’étions que 20000 ??!!… vu les photos prises de la grande roue, j’ai comme un doute !), nous avons attendu qu’elle se remplisse et que les responsables du cortège nous donnent le signal du départ.photos délégation Lozère

En attendant, nous avons eu droit à quelques discours, à une intervention des Hommen juste derrière nous et à la prestation de Manou Bolomik… bon, c’est du rap mais ne faisons pas la fine bouche et rassemblons toutes les bonnes volontés motivées pour contrer la dictature socialiste et son idéologie mortifère !

Sur le chemin, finalement, nous n’avons rencontré que très peu d’individus malveillants et hostiles à notre mouvements mais les quelques uns qui nous ont croisé, nous ont permis de justifier que le camp de la haine n’est pas celui que l’on croit.

Un homme blanc d’une trentaine d’années à la coiffure tropicale, au pantalon en velours sur des clarks en daim (l’archétype du babacool…), nous a abordé pour nous dire que sa femme nous haïssait, que lui aussi nous haïssait et … la suite ne  me revient pas, concentré que j’étais à ne pas lui balancer ma main dans la tronche afin de respecter les consignes des hommes en jaune.

Une jeune fille un peu gothique en mini-short surmontant des bas résilles légèrement troués (tendance, quoi !…) nous balança : »vos vieilles valeurs à la con !… » en se faufilant en même temps dans l’entrebâillement d’une imposante porte d’un immeuble bourgeois… une bobo tout ce qu’il y avait de convenu !

Puis, plus vers le centre-ville, nous avons évité quelques seaux d’eau balancés courageusement du haut de quelques fenêtres (certains des vaillants lanceurs restés à la fenêtre du 3ème ou 4ème étage et nous signifiaient leur désaccord par des majeurs tendus explicites, en hommage sûrement à leurs pratiques déviantes car ils avaient tous la tête des invertis du marais), nous avons reçus quelques pétards (parfois très gros) qui éclatèrent parfois très près de petits enfants,… bref, nous avons eu droit à de beaux exemples de démocrates, des républicains à la sauce Valls-Peillon-NVB !!!

Où était la provocation ??!!… de quel côté était la haine et la violence des propos ??!!..

Mais il n’ont fait qu’imiter leurs dirigeants politiques à la pointe dans ces domaines !

montage tweet

ou celle d’un « élu » issu de la fameuse diversité qui représente un apport tellement positif à notre nation…. (au passage, il est intéressant de constater la collusion en gauche et droite molle, l’UMPS n’est pas un fantasme !)

tweet mohamed toubache ter

Nous avons enfin terminé la boucle en ayant fait un beau tour de ville dans le calme et la détermination. Ceci dit, ce type de manifestations n’auront qu’un temps…

En repartant de la place Bellecour, après avoir écoutés à nouveau quelques discours, notamment ceux de Luca Volontè et de Tudgual Derville, nous sommes repartis vers nos cars garés bien plus loin.

Nous avons vu sur le chemin du retour que le téméraire et impressionnant ministricule Valls manuel-te-regardeavait tout prévu face à une horde sauvage de casseurs organisés et armés jusqu’aux dents…

Bfe-FWMIEAAcqa_

La police politique a même réalisé à Paris de spectaculaires arrestations de dangereux idéologues prêts à en découdre…
BflANHECYAEX5py

Heureusement d’ailleurs que les forces de police et les compagnies républicaines de sécurité étaient en nombre afin de préserver la Raie publique des moindres initiatives violentes et agressives des manifestants rétrogrades, vils représentants des forces obscures réactionnaires !!!!…

MANIF POUR TOUS

Après nous être arrêtés boire un verre au Saint-Malo tenus par des « pas-bretons » d’origine nord-africaine, nous avons pris l’autoroute pour rejoindre notre magnifique et tranquille Lozère (arrivée vers 22h).

En m’endormant auprès de ma moitié retrouvée, je me repassais les images de cette splendide journée, de cette réussite collective et de cette démonstration sans équivoque du peuple de France, et j’avais une pensée pour quelqu’un qui doit, en voyant les têtes des leaders du camp du bien devant cette démonstration de force, se marrer autant qu’il nous fait rire…

Livre-quenelles-maison-comme-a-lyon-couverture-blog-hotel-du-cadran-paris