France, ma patrie (2)

« Discours à ses officiers », extrait de la préface.

« Notre Patrie à nous, c’est nos villages, nos autels, nos tombeaux, tout ce que nos pères ont aimé avant nous. Notre Patrie, c’est notre Foi, notre Terre, notre Roi.

Mais leur Patrie à eux, qu’est-ce que c’est ? Vous le comprenez, vous ? Ils veulent détruire les coutumes, l’ordre, la tradition. Alors, qu’est-ce que cette Patrie narguante du passé, sans fidélité, sans amour ? Cette Patrie de billebaude et d’irréligion ?

Pour eux, la Patrie semble n’être qu’une idée, pour nous, elle est une terre. Ils l’ont dans le cerveau ; nous, nous l’avons sous les pieds, c’est plus solide !

Et il est vieux comme le diab’ leur monde qu’ils disent nouveau et qu’ils veulent fonder dans l’absence de Dieu… On nous dit que nous sommes les suppôts des vieilles superstitions… Faut rire ! Mais en face de ces démons qui renaissent de siècle en siècle, sommes une jeunesse, Messieurs ! Sommes la jeunesse de Dieu. La jeunesse de fidélité !

Et cette jeunesse veut préserver pour elle et pour ces fils, la créance humaine, la liberté de l’homme intérieur. »

Michel de Saint-PierreMonsieur de Charette, Chevalier du Roi (Éd. Table Ronde, Paris, p. 13) – 1977

(merci à Emmanuel, livre commandé)

Pulpeuse débilité

Des milliers d’années d’évolution anthropologique, de la découverte de la roue, en passant par celle de l’agriculture, jusqu’aux avancées extraordinaires de Lavoisier, Avogadro, Volta, Mendeleiev, Watson et Crick, et j’en passe : pour arriver à cela !!!…

Des cohortes de jeunes filles (et de jeunes hommes…) dans un même élan frénétique sont prêtes à faire n’importe quoi, quite à se provoquer des lésions cutanées (« Bleus, ecchymoses autour des lèvres… le jeu tourne au massacre la plupart du temps. » dixit Le Parisien du 21 avril 2015), afin de ressembler à la dernière des cruches qui s’est faite remodeler ses lèvres à grands coups de dollars, en l’occurrence la peine pintade Kylie Jenner (depuis ses 14 ans… elle en a 16 aujourd’hui !) ! De la chirurgie « esthétique » pour une mineure sans pathologie faciale (seulement psychologique !)…

montage pulpeuse débilité

Prendre soin de soi, avoir une certaine discipline quant à sa tenue vestimentaire et accorder quelques importances à l’esthétique n’est pas blâmable. Par contre, que ces soucis d’apparence soient les uniques moteurs d’une existence et les seuls critères d’un groupe, là est le signe d’une grande décadence.

Vous aurez sûrement remarqué les nombreux adolescents se filmant dans leur chambre alors qu’ils sont sensés être au lit… laisser le téléphone portable (et l’ordinateur) à disposition des jeunes dans leur chambre (et à n’importe quel moment) démontre la négligence et le manque total de vigilance du monde adulte, a priori raisonnable, par rapport aux grandes difficultés d’un monde pubère à s’imposer des limites et à respecter des codes de bonne conduite.

En tous les cas, un bel exemple de cette religion du faux axée sur un égocentrisme démesuré (tout en selfie, je vous prie, et… en solitude bien entendu !), axée sur une nullité absolue devrais-je dire.

Le fantasme de l’anatidé !

Tout est dit…