Voeux 2020

Voeux Joker 2020

Et non, le taulier ne s’est pas évaporé dans les limbes ultra-polluées de cette société moderne merdique ! Bien que cet établissement soit peu fréquenté (et fréquentable ?…) et malgré un absentéisme justifié du patron, il est toujours debout (comm dirait l’autre…).

En fait, je manque cruellement de temps (reconversion professionnelle oblige !) et  un peu de motivation, je dois l’admettre, pour alimenter régulièrement ce blog en billets dignes de ce nom. Je n’ai même plus un instant pour visiter comme ils le méritent les blogues de mes différents camarades (Corto, Paul Fortune, Nouratin, Paul-Émic, Boutfil, Pangloss, Pharamond, ,..) afin de réagir à leurs pertinentes observations et remarques. Je me contente de lire leur prose sur ma messagerie 2.0 et c’est toujours un plaisir !

Bref, cela ne veut pas dire que j’ai abdiqué, que je suis résigné ! Oh que nenni !

Les jours passent, les informations et les décisions politiques s’enchaînent et tout ce beau merdier ne fait que renforcer mes convictions, ne fait que confirmer la justesse de mes positions face à une société moderne décadente et en pleine liquéfaction.

La perte de valeurs fondamentales de l’Occident, le nihilisme ambiant, la multitude des offensés pleurnicheurs, la coercition législative basée non pas sur le droit romain mais sur une idéologie pourrie et mortifère relayée par des médias corrompus, la destruction de nos magnifiques paysages par des progrès scientifiques et industriels incontrôlés et faisant fi des peuples,… cette liste, loin d’être exhaustive, est une source intarissable de colère, de frustrations et de haine.

Oui, de haine ! Le gros mot actuel, vous savez ? Ce sentiment qu’il faut refoulé, qu’il faut cacher sous peine d’excommunication de l’église progressiste… alors qu’il s’agit d »un moteur psychique positif (cf. article de Pascale Senk dans Le Figaro du 16/05/2014), qui permet de se surpasser dans certaines conditions et d’accéder à ses objectifs lorsque la seule volonté ne suffit pas. Cette même haine qu’avaient les résistants face aux nazis (petit point Godwin, histoire de  faire légèrement mon gauchiste…), cette haine qui a permis aux révolutionnaires de donner naissance à la gentille Ripoublik, cette toute mignonne dictature soft…

Ah non… il est vrai que c’est exagéré ! C’est le gérontophile qui l’a dit dans Le Figaro du 24 janvier dernier

En attendant, même des policiers n’abondent pas dans le sens du colporteur du N.O.M. et des banques !

(entretien avec Alexandre Langlois, secrétaire général du syndicat de police VIGI, le 22/01/2019 – l’intégrale ici)

En tous les cas, je souhaite à tous les résistants patriotes, à tous les nationalistes vertueux, à toutes celles et à tous ceux qui passent par ici (et qui s’accordent à regretter « ma France »), une excellente année 2020 !

Que ce soit une année synonyme de renouveau, de grand soir… appelez-le comme vous voudrez  mais qu’enfin, ce monde explose pour retrouver celui d’un Occident fier, intelligent et fort comme il a pu l’être par le passé !

14 réflexions sur “Voeux 2020

  1. La colère et la haine, quand elles sont froides, sont de puissants moteurs. Puissent les dieux, le hasard et le démon de Maxwell favoriser le retour de l’Occident !

  2. ah quel plaisir de te revoir, bonne année aussi pour toi et ta petite famille, pleins de bises en attendant le plaisir de notre prochaine rencontre

  3. Bonne année à tous et toutes. La haine, c’est la seul bouée qu’il nous reste. Le relativisme nous conduit tout droit à notre perte. De toute façon les « autres » nous haïssent alors autant leur faire plaisir en leur retournant le même sentiment. Quand on voit une petite pétasse comme l’ex secrétaire d’un syndicat étudiant dire qu’elle hait cette sous-race que seraient les Blancs, sans que le monde politique ne lève un sourcil ou que des grosses vaches racisées préparent des lois visant à ne réprimer que les Blancs quand les racistes sont dans leur camp, alors oui il faut déborder de haine.
    2020 l’année du renouveau ? Je n’y crois pas un seul instant, il faudra auparavant des évènements bien plus dramatiques que les GJ ou les retraites. De Gaulle que je n’aimais pas avait au moins une vision saine des Français quand il les traitait de veaux. Nous avons perdu nos couilles à Verdun, puis pendant le printemps 40 et les rares qui restaient en 61/62.

    1. Merci pour vos voeux Paul-Émic !
      J’aurai tendance à valider tout ce que vous écrivez sur l’analyse de De Gaulle, sur le manque de vaillance depuis nos cinglantes défaites du XXe siècle mais je garde toujours l’espoir d’un grand soir, d’un élan national et d’un grand nettoyage… nous verrons bien !

    1. Bonsoir mon cher Paul-Émic !
      Je m’aperçois à l’instant de votre message sous le pseudo LaNoix et de tous vos messages en indésirables !!!
      Vous pensez bien qu’il ne s’agit en aucun cas de ma censure ou de mon désintérêt à vos réactions ! Bien au contraire, je suis ravi de vous revoir par ici !
      Je ne comprends pas bien pour quoi je ne reçois pas le bilan des commentaires par des notifications courriel…
      Bref ! Je vais de ce pas lire et répondre à vos remarques.
      Bien à vous.

Répondre à nouratinbis Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s