Questions quodlibétiques (Partie 9)

Les opinions des philosophes

XIII

Ex nihilo nihil fit, ou : contre l’hédonisme de tout temps

 w-champaigne

Prolégomènes :

Si comme le disait le vieux Parménide, « l’être est, le non-être n’est pas », il semble que nous pourrions en conclure qu’à proprement parler, le nihilisme est impossible, au moins parce qu’il ne peut pas ne pas nous apparaître que le non-être ne peut pas être, ou parce que l’être est nécessairement. L’être est est l’évidence première, le fond de tous nos jugements, quelque soit la doctrine que nous nous forgeons, (et c’est pourquoi nous ne pouvons forger de doctrine qui ne soit en quelque manière une doctrine sur l’être, en définitive). Nous pouvons, certes, ignorerl’être, c’est-à-dire l’ignorer délibérément, pour des raisons variables et de rationalité variable, et établir des doctrines telles qu’elles se construisent sur une telle ignorance. Ce-faisant, d’ailleurs, nous faisons beaucoup…

View original post 15 943 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s