Splendide gymnastique digitale

Chopin– fantaisie impromptu (opus 66 en do dièse mineur) – 1835

4 réflexions sur “Splendide gymnastique digitale

  1. Mon Dieu que c’est beau! Un grand compositeur servi par un excellent interprète. Merci!
    Bien sûr, ça ne vaut pas la StarAc mais on ne peut pas tout avoir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s