Voeux 2019

montage Voeux 2019.jpeg

Depuis le temps que nous exprimons le souhait d’une révolution nationale, d’un soulèvement populaire des autochtones de France face à une gueuse vendue aux mondialistes et aux lobbies internationaux nocifs pour nos traditions et nos valeurs occidentales séculaires… ne peut-on pas légitimement espérer que cela se réalise dans les semaines à venir voire les mois prochains avec cet élan patriote de la « France périphérique » des « Gilets jaunes » ?…la-france-peripherique-guilluy

Cette « France périphérique », définie par Christophe Guilluy dans son ouvrage La France périphérique: Comment on a sacrifié les classes populaires paru le 2 septembre 2015est restée trop longtemps silencieuse face aux exactions progressistes et mondialistes, sous couvert de l’alibi démocratique et avec l’aide de l’arme législative (des lois répressives pour une certaine catégorie de personnes comme nous et votée par un minimum de parlementaires souvent élus par un minimum de votants !!!). 

Le résumé du livre explique que : « Désormais, deux France s’ignorent et se font face : la France des métropoles, brillante vitrine de la mondialisation heureuse, où cohabitent cadres et immigrés, et la France périphérique des petites et moyennes villes, des zones rurales éloignées des bassins d’emplois les plus dynamiques. De cette dernière, qui concentre 60 % de la population française, personne ne parle jamais. Laissée pour compte, volontiers méprisée, cette France-là est désormais associée à la précarité sociale et au vote Front national.
Comment en sommes-nous arrivés là ? Pourquoi a-t-on sacrifié les classes populaires sur l’autel d’une mondialisation volontiers communautariste et inégalitaire, aux antipodes des valeurs dont se réclame la classe politique ? » mais, pour moi, peu importe la réponse à ces deux questions, à ce pourquoi de ce sacrifice calculé et utilitaire pour certaines minorités; ce qui est essentiel à mes yeux est le réveil des consciences autochtones, ces frémissements réactionnaires qui se multiplient partout en France et en Europe.

D’ailleurs, depuis quelques années, un mouvement général de remise en cause des partis politiques traditionnels, aux affaires depuis les années 50 et sapant tous les piliers fondateurs de notre civilisation occidentale, s’est installé en Europe; avec une progression de tous les partis dits « populistes » comme l’AfD en Allemagne (dixit Nicolas Bay, le 15 octobre 2018 sur L’Opinion.fr avec Nicolas Beytout : « En Bavière, l’AFD partait de zéro et atteint près de 11% des voix. Les grands perdants en Bavière, ce sont les alliés de Mme Merkel« ), le Fidesz en Hongrie (cf. Blaise Gauquelin dans Le Monde du 8 avril 2018, Hongrie : le nationaliste Viktor Orban triomphe aux législatives), le SD de Suède (cf. Ouest-France du 10 septembre 2018, Suède : l’extrême-droite devient le second parti),…

Le dernier succès en date est celui de Vox en Espagne qui ne fait que confirmer la réalité du phénomène souverainiste et du ras-le-bol général des soi-disant « zélites » qui ne travaillent que pour leur propre compte et pas au service des peuples.

Ainsi, RT France du 3 décembre 2018 dans l’article Espagne : le parti anti-immigration Vox fait une entrée fracassante au Parlement andalou nous apprenait que « Le parti Vox, prônant notamment une politique intransigeante face à l’immigration clandestine, fait son entrée au Parlement andalou en remportant 12 sièges (sur 109) lors d’élections régionales anticipées le 2 décembre – une première pour la – formation créée en 2013, qui ne disposait jusqu’alors d’aucun élu dans les Parlement régionaux du royaume« .

Avec l’apparition des Gilets jaunes, que de bonnes nouvelles en cette fin d’année 2018 !

Quel plaisir de lire que « […] le Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE) enregistre quant à lui le pire résultat de son bastion d’Andalousie, une région méridionale de 8,4 millions d’habitants. Il tombe de 47 à 33 sièges. Ceux obtenus par ses alliés de la gauche radicale ne lui suffiront pas pour parvenir à la majorité absolue de 55 sièges sur 109 et donc pour former un gouvernement« , sachant que tous les partis classiques au service du N.O.M. subiront tous le même sort à terme.

Pourtant, Dieu sait que les pouvoirs politiques de ces dernières décennies se sont évertués à répondre aux exigences mondialistes et apatrides des marchés internationaux, à grands coups de propagande médiatique, à grands coups de réformes éducatives pour lobotomiser les jeunesses occidentales ou à grands coups de réformes des institutions.

Mais voilà, il faut croire que la culpabilisation à outrance, que le bourrage de crâne télévisuel ou éducatif, n’ont pas réussi à étouffer les revendications populistes, fascistes des « crétins« , des « sans-dents » des populations autochtones et endémiques d’Europe.

Parmi celles-ci, on retrouve notamment le désir de protéger les siens d’un afflux migratoire sans précédent et volontairement mal contrôlé, ou de rendre à l’homme, au patriarche, la place qui est la sienne. Ainsi, l’article de RT France nous montre que « Vox a fait campagne contre l’immigration illégale et pour l’interdiction des partis indépendantistes catalans. Il s’est joint à l’accusation dans le procès des indépendantistes accusés de «rébellion» pour leur rôle dans la tentative de sécession de la Catalogne l’année dernière. Il veut même supprimer l’autonomie des régions au nom des économies budgétaires et de la défense de l’unité de l’Espagne et demande l’abolition de la loi contre la violence machiste, estimant qu’elle va trop loin dans le «politiquement correct» et nous confirme que les aspirations des zélites déconnectées du réel et soumises au N.O.M. ne sont pas celles des peuples d’Europe.

Donc excellente année 2019 à toutes celles et tous ceux qui me lisent, ainsi qu’à leurs proches ! Meilleurs voeux de santé et de prospérité à toutes celles et ceux qui sont au service de l’Occident !

L’avenir nous appartient…

 

La foire aux girouettes

1315446-La_foire_aux_girouettes.jpg

Comme le montre le « Crapouillot » de 1935 ou comme le recensait  « Le dictionnaire des girouettes »  en 1815 , ouvrage auquel je faisait allusion dans ce billet « Un escroc français !… fuyons ! », il y a un peu plus d’un an, à propos de Fillon et Hollande, le monde politique qui se veut pourtant porteur d’une mission de modernisation, de progression de la société, ce monde politique reste bien campé sur l’un des piliers traditionnels de son mode de fonctionnement (avec le népotisme et la corruption) : l’opportunisme.

Ainsi, tel une efficace girouette, quelques fameuses pompes à vélo tournent, tournent au gré des vents idéologiques et des souffles carriéristes ministériels comme ces tristement célèbres « écologistes » que sont Barbara Pompili, celle qui ne savait pas qu’elle savait pour Baupin, et qui est devenue secrétaire d’état à la biodiversité (pas fumeux comme intitulé…), et le colonel parachutiste Jean-Vincent Placé (dommage que le ridiule ne tue pas instantanément !!… c’est le sort que tout bon parasite mérite !), secrétaire d’État chargé de la Réforme de l’État.

Eux qui étaient tellement opposés à l’utilisation de l’article 49.3 en 2015, tout d’un coup, au bout d’un an, le trouve indispensable « pour faire avancer la France »…. À part de n’avoir aucune dignité, ni aucune exigence de droiture intellectuelle, comment peuvent-ils se regarder dans une glace ??!!!… A priori, soit ils n’ont pas de miroir, soit ils n’ont aucun scrupule. Je penche pour la seconde option.

Vous me direz : « On peut changer d’avis ! Tu viens bien de la mouvance gauchiste !… »

Certes… à la différence que ma réorientation politique est le résultat d’un travail personnel sur plus de dix ans (lectures, rencontres, expériences personnelles multiples dans la France d’après,…) et que ce changement idéologique ne m’a procuré et ne me procure aucun avantage dans notre société décadente actuelle, bien au contraire ! (risque de poursuites juridiques pour telle ou telle pensée exprimée, isolement social en perdant du vue certains « amis », risques professionnels notamment dans le monde de l’Éducation Nazionale,…).

Dans leurs cas, il s’agit d’une réorientation subite (en un an !) juste après avoir obtenu un poste au sein du gouvernement, gouvernement qui souhaite utiliser ce 49.3…

Et que dire de ce peintre espagnol qui se réclame français et qui n’a aucune parole, aucune dignité ??!!!…

Ce phénomène de rotation politique reste une énigme pour moi…

Il existe depuis toujours mais aujourd’hui, avec tous les moyens numériques dont nous disposons, la mémoire des peuples est un peu plus performante et pourtant, les citoyens continuent à élire tout ce ramassis d’incompétents et de menteurs !!!…9782246861300-001-X

C’est bien la preuve que la démocratie est un régime dont il faut se méfier.

Comment un charlot comme le premier ministricule peut-il être encore en poste alors qu’à quelques années d’intervalle, son retournement de veste magistral est une preuve d’un manque total de cohérence et d’exigence envers soi-même ??!!!…

Ce prétentieux, au coup de menton facile, a fait éditer un bouquin intitulé « L’Exigence » chez Grasset et Fasquelle (avec un « e » majuscule s’il-vous-plaît !)… quel cynisme !

Lui qui dénonçait en 2010 que « tout passage en force, l’absence de dialogue social dans une démocratie moderne conduit à des situations comme celles que nous connaissons »  et qui en 2016, n’hésite pas en passer en force avec son 49.3 en bafouant le débat démocratique et le dialogue social qu’il se targue de défendre à tout moment !!!Alex_Lebout_dessin_hollande_girouette_pr_R_sident

Son « con père » Hollande est tout aussi pitoyable (et petit ! cela a son importance quant à la frustration qu’ils ont emmagasiné depuis leur jeunesse et qu’il gère aujourd’hui à leur façon, en humiliant les français en les prenant pour des cons tous les jours) puisque lui aussi est un habitué des écoeurantes palinodies. Il n’a pas manqué lui aussi de donner son avis sur le « déni de démocratie », « la brutalité » que constitue l’utilisation de l’article constitutionnel tant décrié lorsqu’il était premier secrétaire du PS en 2006 lors des évènements liés au CPE ! (cf. BFMTV le 17 février 2015 et la vidéo ci-dessous).

Aujourd’hui, par magie, ce n’est donc plus « une violation des droits du Parlement » et Toutmou n’appelle plus à sa suppression mais à son utilisation tout simplement !

Nous sommes donc les témoins privilégiés du jeu misérable de politicards sans foi ni loi qui sont de fieffés menteurs assumés comme le caudillo Valls épinglé par l’excellent Emmanuel Ratier, mort brutalement comme par hasard en août dernier (cf. Riposte laïque du 21 août 2015) après son enquête explosive.vraivisagevalls

Comme on peut le voir ci-après dans l’entretien qu’il avait accordé à TV-Libertés le 24 avril 2014, Emmanuel Ratier expliquait comment le fourbe premier ministricule « était passé d’un soutien presque fanatique à la cause palestinienne, dans les années 2000, à un soutien, suite à son mariage avec Anne Gravoin, à Israël, dont il se disait lié de manière éternelle » et comment il avait montré que « la famille de Valls était la plus aisée de Catalogne, et que jamais le père n’avait fui le régime de Franco, qui lui permettait d’exposer ses œuvres et de revenir en Espagne en toute liberté. La preuve, notre « anti-franquiste » est né à Barcelone en 1962 ! »

Dans ce maelström de pourriture, une seule solution : la javel ou la vidange totale pour ce régime lamentable dans lequel chacun de ces petits calculateurs d’avides bourgeois profite encore et toujours d’un système à bout de souffle.

Système très bien cerné et dénoncé par Guillaume Meurice sur France Inter (radio qui pour une fois fait preuve d’honnêteté…) dans « Le moment Meurice » du 11 mai 2016 avec les saloperies des députés qui sont nombreuses, les places prévues pour dormir à l’Assemblée qui s’appellent l’hémicycle,  de l’argumentation sérieuse et étayée de Benoît Apparu des Républicains (gnagnagna…), la fuite malpolie de Razzi Hammadi du PS (un bon FDS) dans l’incapacité de répondre au fait que Toutmou soit incohérent, voire le mépris du socialo Hugues Fourage qui prend le peuple français pour des benêts dépassés (en même temps, ce sont ces français qui l’ont élu !!… il a peut-être raison…),…

Avec beaucoup de poésie et de classe, à l’image de tous ces parlementaires parasites qui ne représentent qu’eux-même pour leurs propres intérêts et certainement pas le peuple de France (existe-t-il encore??..), il nous explique comment l’article 49.3 de la Constitution, est « une disposition qui peut mettre à mal l’industrie de la vaseline mais relance dans le même temps celle du gravier ».

Le gravier, c’est ce que l’on mettra bientôt sur leurs fosses mortuaires !

(« Le 49.3 expliqué par les professionnels de la démocratie« , chronique de France Inter « Le moment Meurice » par Guillaume Meurice le 11 mai 2016)