Illuminations de Noël

Quelle splendide période au cours de laquelle de nombreux concitoyens débordent d’imagination afin d’embellir leurs façades, leur commune de mille feux afin de magnifier cette célébration de Noël !

Comme observé dans La Gazette de Montpellier de la semaine dernière, ici dans notre région à Saint-Martin de Londres (bon sang, il y a le mot Saint !!… afin de respecter la sacro-« sainte », ah mince…, laïcité, nos dirigeants des hautes sphères vont devoir se pencher sur les noms de nos communes afin de rectifier ceux qui pourraient heurter les sensibilités de la diversité française !!…).

IMG_3193

Les décorations peuvent atteindre des sommets de complexité et de féérie comme à Nice sur la place Masséna…

HOTEL-NICE-ELLINGTON-MARCHE-DE-NOEL-MASSENA-©-OTC-NICE1

… et même à Tokyo au Japon en 2013 !

illuminations Camiers

Ceci dit, avec le temps va, tout s’en va, et j’ai l’impression que le nombre de mes contemporains qui abandonnent cette tradition augmente, les contraintes de réalisations et de créations deviennent pesantes, le laisser-aller généralisé s’étend jusqu’aux fêtes rituelles, comme un oubli de soi, de son histoire dans la facilité de l’inaction…

Joyeux Noël !

De retour à la civilisation, de retour à la France d’avant Giscard, loin des centres citadins… donc chez moi, je peux enfin souhaiter, en retard, de très joyeuses fêtes de fin d’années à toutes et à tous.

Et bien qu’en retard pour la naissance du petit Jésus, j’espère que cette célébration d’une nativité-repère pour tous les européens (même pour les polythéistes) a été à la hauteur des espérances annuelles.

Donc… Joyeux Noël (décalé, ça plaira aux gauchistes…) !

campin-la-nativite-1420-25

La Nativité (1420-1425) – Robert Campin – Huile sur bois, 84,1 × 69,9 cm, Musée des beaux-arts, Dijon.

Allez faire un tour du côté de Rivage de Bohème pour plus d’informations sur le Maître de Flémalle.