Le concept d’Honneur disparaît…

(French soldiers from the Operation Barkhane march during celebrations marking Mali’s 58th anniversary of independence in Bamako on September 22, 2018. / AFP / Michele CATTANI)

« Le sens de l’honneur, c’est le refus de pactiser avec ce qui est laid, bas, vulgaire, intéressé, non gratuit ; un refus de s’incliner devant la force parce qu’elle est la force ; devant la paix parce qu’elle est la paix, devant le bonheur parce qu’il est le bonheur. L’honneur implique, chez celui qui le porte en soi, un sens hautain et résolu du risque, du jeu où l’on risque de perdre sa vie ou de gagner l’estime de ses pairs, un sens du tragique de la destinée et aussi de la dignité du malheur ».

Lucien Febvre 

7 réflexions sur “Le concept d’Honneur disparaît…

    1. Vous trouvez ?!!… Elle rejoint celle de Jean Larteguy : « Les hommes de guerre sont de l’espèce qui se rase pour mourir. Ils croient à la rédemption de l’homme par la vertu de l’exercice et du pas cadencé. Ils cultivent la force physique et la belle gueule, s’offrant le luxe des réveils précoces dans les matins glacés et des marches harassantes pour la joie de s’éprouver. Ce sont les derniers poètes de la gratuité absolue. »
      C’est cette notion de sacrifice à propos de laquelle nous avons déjà échangé me semble-t-il, cette gratuité, ce don de soi qui n’existe quasiment plus… ne pas attendre de réciprocité… je ne dis pas non plus qu’il faut se faire prendre pour un imbécile et toujours donner que dans un sens ! Mais aujourd’hui, le citoyen attend tout de l’état, de la communauté mais n’est pas prêt à donner dans la juste mesure (et pas « égale » mesure… 😉 ).
      Ce côté romantique désuet du chevalier servant me convient pour ma part…

      1. L’honneur pour l’honneur n’a pas de sens, c’est l’apanage des hommes perdus, d’ailleurs les héros de Lartéguy sont des hommes perdus. L’honneur doit être au service d’une cause ou d’un idéal, comme Bayard au service de son roi, Jeanne d’Arc au service de sa foi et de son roi et c.

  1. Oui, alors ça c’est cuit, mort, râpé, terminé, out of this world. L’honneur ça sert encore pour faire de fausses déclarations dessus, mais pour le reste on peut l’oublier!
    Il n’y a pas de quoi pavoiser mais c’est ainsi, hélas.
    Amitiés.

  2. Je partage l’opinion de Paul-Emic. Quand nos honorables soldats reviendront en France, et qu’ils s’apercevront que des horribles individus de couleurs sombres se seront saoulés du sang de leurs enfants et de leurs compagnes, pendant que eux se glorifiés d’apporter la civilisation « juste » aux 5 pays indépendants du centre de l’Afrique, alors ils n’auront que leurs yeux pour pleurer sur les tombes de leurs chers et tendres égorgés.
    L’honneur, leur honneur, ils pourront l’oublier, et ils ne retrouveront jamais dans les archives télévisuelles, les regards goguenards et complices des chefs de tribus ou de partis politiques de ces pays, que la TV française a filmés.
    Tout ça juste avant que le Président Hollande, ne dise que c’était « l’un de ses plus beau jour de sa vie ». Pour certain, « Paris vaut bien une messe ». Pour d’autres, la France vaut plus que leur vie et c’est pour cela qu’ils ont combattus les anglais pour l’une et les nazis pour l’autre.
    Alors, si nos honorables militaires se croient encore des héros de Lartéguy, ils se trompent lourdement. Ils ne sont que des des « idiots utiles » de la république agonisante de la France d’aujourd’hui.

Répondre à geb Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s