5 réflexions sur “Torquemadas 3.0

  1. D’une part on ne faisait pas taire les piliers de bar, d’autre part j’ai toujours beaucoup de méfiance envers ces communistes, crypto-communistes et autres démocrates qui ont une vue très restrictives de l’expression populaire dès lors qu’elle échappe à leur contrôle.

    1. Oui, je suis plutôt d’accord avec vous quant à l’insupportable mépris des artistes ou intellectuels (souvent gauchistes) pour les gens du peuple ayant du bon sens, cette population ordinaire, comme nous, qui a tout de même un certain niveau scolaire et une certaine culture. Mais, avouez tout de même que ceux qui vont sur les réseaux sociaux aujourd’hui ne sont plus comme nous voire même comme les « anciens » qui avaient juste le certificat d’études !
      Une grande partie des commentateurs sur les réseaux dont parlait Umberto Eco dont devenus des « censeurs » virtuels alors que leur niveau intellectuel est bien loin malheureusement de l’expression populaire à laquelle vous faîtes allusion. Il suffit de regarder l’orthographe, la syntaxe et les références bibliographiques de la majorité de ces torquemadas…

    2. j’ai moi-même laissé échappé un « s » surnuméraire dans mon commentaire précédent, mais à part ceux qui font des études littéraires, l’orthographe n’est malheureusement plus un déterminant probant du niveau de culture . D’ailleurs peut-on encore parler de culture dans un monde de plus en plus spécialisé où la communication entre les différentes branches est de plus en plus hermétique ?
      Cet herméticité qui existe même à très haut niveau me surprend toujours.
      En ce qui concerne la seconde partie de votre commentaire et n’en déplaise à Eco, nul besoin d’aller dans les bars pour rencontrer les censeurs incultes et la vulgarité. Quand j’ai envie de me salir j’ouvre la télé ou bien j’écoute ou je lis un politicien de l’actuelle majorité ─ Ce masculin n’est pas sexué, c »est la forme du neutre en français 🙂 . Si je dis l’actuelle majorité, ce n’est pas que les autres soient des flèches, mais ceux-là ont quand même atteint un niveau hors compétition.

      1. Les fautes d’orthographe que nous pouvons faire de temps à autre, et j’en fais malheureusement, ne sont jamais d’énormes erreurs grammaticales ou syntaxiques ! Il s’agit tout au plus d’un oubli ou d’une coquille en tapant vite… D’ailleurs, certains de mes billets doivent en contenir ! Mais le niveau global reste plus que valable et ne parlons pas du fond avec un raisonnement construit et étayé par une culture somme toute assez correcte.
        Par contre, je suis entièrement d’accord avec votre analyse sur cette herméticité que je déplore aussi ! Et cela, dès le collège avec des jeunes que l’on spécialise à tout prix plutôt que de les « ouvrir » (je n’aime plus trop le sens qu’il a pris aujourd’hui…) à l’histoire de leur civilisation, leur culture (avec en même temps une promotion de la vigueur physique par le sport !).
        Ne parlons pas des affreux habitués visibles dans la lucarne maléfique… ils m’hérissent le poil juste à évoquer leur existence !
        L’actuelle majorité a effectivement un niveau hors compétition assez inaccessible !!! :-p

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s