Héritage

« Le sens de l’héritage. Évaluer avec gratitude ce que l’on doit à ses ascendants : la parentèle, la patrie, le terreau spirituel, la langue, la civilisation, ses reflets dans une culture, un paysage, des monuments, des traditions, des codes, des grimoires.
[…] Se percevoir comme un maillon et non un en-soi muré dans son autosuffisance. »

Denis Tillinac – Du bonheur d’être réac (Éd. des Équateurs, p. 43) – 2014

2 réflexions sur “Héritage

  1. Bien d’accord avec Tillinac.
    Cette histoire de la filiation a été le gros point faible de la manif pour tous. La filiation n’est pas qu’une histoire de génétique, elle est aussi culturelle, sociale, civilisationnelle.
    Interrompre cette filiation, c’est « suicider » la société. Les travaux de Pierre Legendre sont assez remarquables à cet égard.

    1. Merci pour la référence. J’irai jeté un coup d’oeil.
      Sympa votre allusion à ma citation en en-tête ! C’est exactement cela : une partie du suicide passe par la destruction de la filiation, du rapport entre le fils et son père comme entre les fils et leurs pairs (professeurs, politiques,…)…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s