« La société est une hiérarchie. Tous les individus sont nobles et sacrés, tous les êtres (même les animaux)ont des droits, mais tous les êtres ne sont pas égaux, tous sont des membres d’un vaste corps, des parties d’un immense organisme qui accomplit un travail divin…

La vie humaine deviendrait impossible, si l’homme ne se donnait le droit de subordonner l’animal à ses besoins; elle ne serait guère plus possible, si l’on s’en tenait à cette conception abstraite qui fait envisager tous les hommes comme apportant en naissant un même droit à la fortune et aux rangs sociaux. »

Ernest Renan – La Monarchie constitutionnelle en France  – 1870 (p. 22 – Éditeurs Michel Lévy Frères)

5 réflexions sur “Vision rétrograde

  1. même les animaux ont des droits sauf mon coq qui ne doit pas chanter, car le voisin ne le supporte pas …on entend au villages les cloches bien plus fortes que le coq, les camions sur la nationale à 13 mètres de la maison, , les vaches vers 5 heures qui attendent qu’on les nourrisse …
    quand à la situation de même droit …cette putain d’égalité qu’on nous assène au point de nous en assommer, c’est un leurre et une belle ânerie, je réclame haut et fort le droit à la différence et j’en assume les conséquences .
    amitiés

    1. votre voisin est encore un de ces parigots venus à la campagne pour être tranquille quand à la fabuleuse diversité de la capitale mais qui dans le même temps ne veut rien de ce qui fait la campagne !!…
      je vis en milieu rural (bien qu’étant né en milieu urbain) depuis fort longtemps et c’est une joie d’entendre les cloches, les coqs,… de sentir le fumier (pas tous les jours quand même ! 😉 )
      pour votre voisin, je ne vois qu’une solution… passer votre permis de chasse… ;-)))

      pour ce qui est de l’égalité, il est évident que ce mot n’avait pas la même signification dans la bouche de nos ancêtres des lumières !
      aujourd’hui, je lui préfère largement le terme de justice, les inégalités et les différences entre personne étant pour moi moteur pour les plus faibles, les moins dégourdis,… la verticalité dont parle Richard Millet dans ses livres.

    1. Il n’y va effectivement pas avec le dos de la cuillère mais il a tellement raison !! je viens de me procurer ce vieux livre par abebooks et il y a certains autres passages lumineux.
      vous pouvez le lire (si vous êtes un adepte des tablettes numériques, ce que je ne suis pas) ici : http://books.google.fr/books?id=3rfSAAAAMAAJ&printsec=frontcover&hl=fr&source=gbs_ge_summary_r&cad=0#v=onepage&q&f=false

      j’aime beaucoup votre proposition qu’il faudrait imposer à Aram, Fourest, Caron,…

      1. merci pour le lien, je ne crache pas sur la tablette, ça permet de lire des incunables ou des livres « honteux » .

        Effectivement la brochette que vous citez pourrait ainsi tester le T de RATP

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s