Un UMPiste hors-la-loi… ah bon ?… lequel ?

Décidément, il n’y a pas une semaine sans que nos zélites supraphénomales nous pondent une bricole qui, selon l’humeur du jour, nous fera désespérer du niveau consternant de nos dirigeants ou alors nous fera éclater de rire face à autant d’incompétence et d’incurie dans la gestion de la nation.

En dehors de l’énorme camouflet que le matador Valls et son caniche à lunette Cazeneuve ont pris en plein museaux à Marseille, ce qui me met bien en joie en cette fin de soirée surtout après l’impayable billet de Lenonce à ce sujet, nous apprenons dans LePoint du 10 février 2015 que « Stéphane Tiki, camerounais sans titre de séjour mais qui assure avoir fait une demande de naturalisation française, a annoncé qu’il se mettait « en congé » de la présidence des Jeunes Populaires de l’UMP, poste qu’il occupait depuis décembre. La décision du jeune homme de 27 ans fait suite à un article du Canard Enchaîné à paraître mercredi selon lequel il vit en France depuis dix ans et est sans papiers. Une affirmation « inexacte et mensongère », affirme l’intéressé, sans pour autant dire qu’il est en règle. »

montage panneau sans-papiers

Le type dit représenter le premier parti de France, paraît-il, et il est hors-la-loi depuis dix ans !!

Nul n’est censé ignorer la loi et « en tant qu’étranger, il peut bien entendu être président des Jeunes Populaires, mais ne peut en aucun cas prétendre à des fonctions électives. » rappelle l’article.

Les dirigeants de l’UMP qui l’ont choisi sont des nuls, de véritables brêles.

Deux heures et demi avant la décision du jeune sans-papier, LeScan du Figaro du même jour nous révélait que « l’ex-ministre UMP Thierry Mariani s’agace : «J’ose espérer que c’est une mauvaise blague. Je ne comprends pas qu’il ne soit pas français. C’est la moindre des choses pour être à la tête des Jeunes UMP». Celui qui est aussi député dit être «sans voix» et regrette le «grand amateurisme» de la direction de l’UMP «qui doit se poser des questions». «Décidément, il se passe toujours quelque chose à l’UMP», conclut le parlementaire.

Même constat de Philippe Gosselin, député UMP de la Manche: «L’UMP, ça va bientôt être comme dans le vieux slogan publicitaire des galeries Lafayette: ‘à tout instant, il se passe quelque chose’! Sauf que les problèmes sont actuels et le slogan ancien! Cherchez l’erreur!», a-t-il déploré, bravache. ».

Finalement, il ne s’agit donc pas d’une blague et nous sommes bien en face d’un bien bel amateurisme.

Nos politiques tant à gauche qu’à droite nous fournissent la preuve toutes les semaines, si besoin en était, qu’ils sont inaptes à gouverner, sans une once de bon sens, que certains relèvent tout simplement d’instituts spécialisés pour attardés mentaux.

Les politiques se plaignent constamment du manque d’intérêt des citoyens français pour la chose politique mais ils sont les premiers responsables de cette défiance.

Depuis des décennies, ils scient la branche sur laquelle ils se sont tous regroupées pour se gaver des fruits dont elle regorgeait mais aujourd’hui, ils arrivent en bout de taille et les fruits sont tous pourris.

Vivement que tous ces faisans se ramassent les becs par terre et que l’on fasse une belle brochette !

Projet Affiche-B def-PG

Soumission

43678

Certains n’y vont pas avec le dos de la cuillère, profitant bassement d’une miraculeuse tribune offerte par les médias soumis depuis longtemps aux quotas multiculturels.

Ainsi, Ali Baddou (pas le site de rencontres faciles et rapides ! non le « journaliste » de Canal+) a failli dégobiller tout son houmous de midi après avoir lu le brûlot !!!… dame ! rien que ça…

«Je suis de culture musulmane, ça, c’est le hasard. Je suis profondément laïque, ce livre m’a foutu la gerbe. Autant le dire aussi simplement que ça. On est en 2015 et l’année démarre avec ça, c’est-à-dire avec l’islamophobie, qui est installée, qui est diluée dans le livre d’un grand romancier français. C’est un livre au fond, qui, pour moi, habitue au racisme anti-musulman…».

Est-il nécessaire de lui rappeler ainsi qu’à tous ses camarades de jeu que l’Islam n’est pas une race ??!!…

Ce que Michel Houellebecq a été obligé de faire Bourmeauavec le commissaire politique Sylvain Bourmeau et sa tronche à la Niel qui, lui aussi d’ailleurs, y va de son refrain convenu des plus acerbes sur Médiapart le 2 janvier 2015 dans un billet au titre racoleur « le suicide littéraire français » (quelle imagination débordante !…)  : « Car l’abjection politique et la faiblesse littéraire apparaissent, comme souvent, indissolublement liées. Roman sec et triste, approximatif, mal documenté, pas dialogique pour un sou et sans une once de poésie – si l’on l’excepte une farandole d’abominables dégoulinades monothéistes variées –, Soumission sonne faux de bout en bout et n’est certainement pas digne de la bibliographie de celui qu’on peut sans doute encore, même après ce livre, considérer comme l’un des écrivains contemporains d’expression française les plus importants. ».

abjection politique, faiblesse littéraire, abominables dégoulinades,… comme il y va ! ahhhh,  le propre des français sans talent, sans légitimité, me direz-vous.

En tous les cas, Mimi a recadré, disais-je, ce bêcheur sur l’abus de langage à propos du terme « racisme » dans l’extrait ci-dessous tiré d’une entrevue retranscrite à la fin du billet de Médiapart sus-mentionné.

« […] S.B. : Mais je ne comprends pas le lien avec le racisme en l’occurrence…

M. H. : Effectivement, il n’y en a pas. Objectivement, il n’y en a pas. Quand j’ai été relaxé lors qu procès que l’on me faisait pour racisme, il y a une dizaine d’années, la procureure a fait remarquer légitimement que la religion musulmane n’était pas une appartenance raciale. C’est devenu encore plus évident aujourd’hui. Donc on a étendu le domaine du racisme en inventant le délit d’islamophobie.

S. B. : Le mot est peut-être mal choisi mais il existe des formes de stigmatisation de groupes ou de catégories de personnes qui sont des formes de racisme…

M. H. : Ah non, l’islamophobie n’est pas un racisme. S’il y a un truc qui est devenu évident, c’est bien cela.

S. B. : L’islamophobie sert de paravent à un racisme qui n’est plus dicible parce qu’il tombe sous le coup de la loi.

M. H. : Je crois que c’est juste faux. Je ne suis pas d’accord.

S. B. : Autre couple discutable avec lequel tu fonctionnes, l’opposition entre antisémitisme et racisme… On peut au contraire relever combien historiquement les deux sont souvent allés de pair.

M. H. : Je crois que l’antisémitisme n’a rien à voir avec le racisme. J’ai mis du temps à comprendre l’antisémitisme en fait. La première pensée est de le rapprocher du racisme. Mais qu’est-ce qu’un racisme où une personne ne peut dire si l’autre est juif ou pas juif parce que cela ne se voit pas ? Le racisme c’est plus élémentaire que ça, c’est une couleur de peau différente…

S. B. : Non parce qu’il y a des racismes culturels depuis longtemps.

M. H. : Mais là tu emploies les mots au-delà de leur sens. Le racisme c’est simplement ne pas aimer quelqu’un parce qu’il appartient à une autre race, parce qu’il n’a pas la même couleur de peau, les mêmes traits etc. Il ne faut pas donner au mot une extension supérieure.

S. B. : Mais comme les races n’existent pas d’un point de vue biologique, le racisme est forcément culturel.

M. H. : Mais ça existe apparemment en tout cas. Evidemment à partir du moment où il y a du métissage… Mais sois de bonne foi Sylvain ! Tu sais très bien qu’un raciste c’est quelqu’un qui n’aime pas quelqu’un d’autre parce qu’il a la peau noire ou parce qu’il a une gueule d’arabe. C’est ça le racisme. […] »

Bon sinon, il y a aussi l’inénarrable Claude Askolovitch qui pour une fois, démontre plus de finesse mais dont le message est on ne peut plus clair dans son édito sur ITélé du 4 janvier 2015 face à une énième présentatrice demeurée digne d’une télé-réalité (de 2:12 à 2:15, elle vaut le détour !!!).

http://www.itele.fr/chroniques/edito-claude-askolovitch/houellebecq-contre-hollande-106405

Après une ode à la Socialie de Toutmou et du Torero (de 0:32 à 1:00), il passe un peu de pommade à Mimi puis… vlan ! « un écrivain intrinsèquement pervers » (1:05)… ça, c’est fait.

S’ensuit un petit résumé de Soumission, et on remet une couche sur notre fantasme commun, celui des obscurs franchouillards, la disparition de notre nation envahie (1:42), sans oublier l’incontournable phobie (pas celle des homos, pas celle des xénos,… non, l’islamophobie !) « un peu, beaucoup islamophobe » (1:54).

Et hop, recirage de pompes à parir de 2:17 avec une étonnante leçon sur le réel alors que ces gauchiards sont des spécialistes du déni de la réalité !!… Puis, l’éternelle antienne de la peur (2:32) qu’Askolo évite miraculeusement mais il ne peut échapper à l’histoire du bébé rom…

Donc, juste parce que ces deux têtes de cul du système gauchiard, parmi tant d’autres comme Laurent Joffrin dans Libération du 2 janvier 2015, désignent à la vindicte bobo-gaucho-caviard un Goncourt, capable de balancer «La religion la plus con, c’est quand même l’islam.» au magazine Lire en septembre 2001 (cf. Le Figaro du 30 décembre 2014), alors on ne peut que courir chez le premier libraire pour acquérir le précieux objet décrié.

Même un ancien refourgueur de frusques pour dames qui n’a jamais rien écrit d’enthousiasmant, Guillaume Erner, « journaliste » à la radio des bobos FranceInter et, officiant sur le très officiel de Socialie, le Huffington Post d’aujourd’hui, compare le bouquin de Michel a un plug anal littéraire, il explique que « Le plug anal n’est pas un objet particulièrement léché, comme l’ouvrage de Michel Houellebecq. Mais le roman, comme la sculpture de Paul Mac Carthy, s’ils ne sont pas esthétiquement remarquables, sont médiatiquement incontournables. », et pour finir en conseillant : « Reste une dernière possibilité, pour les plus intrépides : ignorer le livre de Houellebecq. Mais la seule façon de ne pas voir le roman de Houellebecq, comme pour le plug anal, c’est de s’asseoir dessus. »… conseil quoi de plus normal pour les dégénérés de gauche !

L’ampoulé n’a aucun prix, n’est rien en littérature et il se permet de qualifier cet ouvrage de « pas particulèrement léché »…

Et parce qu’en plus, Mimi nous gratifie d’un « c’est une satire des journalistes politiques tout au plus, un petit peu des hommes politiques aussi à vrai dire. Mais les personnages principaux, non. », je vais donc m’empresser de me procurer le scélérat codex !

1769263_soumission

Recadrage

Rappelons deux, trois bricoles à tous les gauchistes qui font la morale à tout bout de champ et qui font de la chasse aux  fantasmagoriques nazis, une priorité nationale, que c’est l’hôpital qui se fout de la charité.image008

Au lieu de crier au retour de la bête immonde, les bêtes faisant d’ailleurs partie du bestiaire mythologique relevant de l’invention pure et simple, tous ces effarouchés pour pas grand chose, tous ces traumatisés du vote populaire, de l’expression du ras-le-bol des marionnettes politiques installées là depuis trop longtemps (comme l’explique clairement l’Amiral) feraient bien de proposer plutôt des solutions à la crise, au chômage, au grand remplacement des populations européennes, aux chocs des civilisations,…

Au lieu de cela, les médias complices relaient indéfiniment les agitations du chiffon rouge brun des politicards sans imagination et soucieux que d’une chose, leur poste et leur rémunération. La situation est grave, très grave, c’est un choc, un séisme pour la maçonnerie, il faut un sursaut républicain face à l’expression du peuple… du grand guignol !nrh-581

Là encore, au lieu de se poser les bonnes questions, on cherche un bouc-émissaire pour occuper les esprits vides des gauchistes, on cherche à stigmatiser une grande partie de la population française en faisant appel à des méthodes éculées, des artifices ridicules faisant appel aux HLPSDNH (j’aime bien utiliser le vocable gauchiste…).

Donc, pour faire clair, et pour rétablir une vérité historique comme d’autres l’ont fait avec plus de talent, voilà de qui sont les héritiers chasseurs de la bête immonde… sûrement de l’Action française, l’extrême-droouuaaaate la plus terrible, qui fut la première à lutter contre les allemands et Vichy.

Ainsi, Pierre Laval, le plus célèbre des collabo, brilla dans les rangs de l’extrême-gauche révolutionnaire avant d’être élu en 1914 député socialiste d’Aubervilliers et de devenir maire de cette cité ouvrière en 1923, mandat qu’il conservera jusqu’à la Libération.

Réformé pendant la Grande Guerre (bravo l’athlète, le guerrier !..), il ne cesse de militer en faveur d’une paix de compromis, vu son potentiel pour lutter physiquement, réellement, c’était une lutte militante plus à sa portée !

Après le conflit, il quitte la SFIO (le parti socialiste de l’époque) et se fait réélire sous l’étiquette de socialiste indépendant en 1924, lors des élections qui voient la victoire du Cartel des Gauches. Il devient ministre de la Justice dans le gouvernement de gauche de Briand, en 1926, et ministre du Travail dans celui de Tardieu en 1930.

C’est dire si à Vichy, il n’y avait pas plus socialiste que Laval !!!

Il y a eu beaucoup d’autres gauchistes à l’origine de la collaboration ou pour être à son service comme l’ami de Laval, le communiste Doriot (secrétaire des Jeunesses communistes, maire de Saint-Denis en 1930, au PCF de 1928 à 1934, date de son exclusion pour avoir créer un comité… antifasciste !!! quelle farce…) ou Déat (secrétaire d’Etat au Travail dans le gouvernement de Pierre Laval (adhère au PS en 1914, secrétaire général du parti socialiste de France-Union Jean-Jaurès en 1933, ministre de l’Air du gouvernement Sarraut en 1936).

Pour des informations complémentaires, allez voir par-là.

Doriot hurle dans la vidéo qu’il veut le redressement de la France (tout comme d’autres qui avant de parler de redressement parlaient de changement…), il hurle comme Valls qu’il veut que la France conserve son rang de grande puissance européenne,… je fais à tous les coups des parallèles nauséabonds…

En tous les cas, voici un excellent livre que je me suis procuré et dont Zemmour fait l’éloge dans la vidéo : Le Paradoxe français de Simon Epstein, né en 1947 à Paris, qui est un économiste et historien israélien qui vit à Jérusalem depuis 1974 où il est professeur et chercheur à l’Université de Jérusalem.paradoxe-francais

Pouvoir ministériel et franc-maçonnique

Depuis quelques mois,  je m’étais éloigné de ce blog pour diverses raisons comme le font certains compatriotes à l’image de l’Amiral , d’abord par manque de temps, entre le travail, les trois enfants, les activités musicales, associatives et sportives, les priorités furent vite ciblées, et ensuite aussi, par lassitude face à l’immense quantité d’informations arrivant de toute part et l’énorme quantité de faits politiques ou de discours idéologiques absurdes et impensables à devoir traiter.

Mais, même face à un flot quotidien d’agressions et de destructions des fondements de notre civilisation, de la société dans laquelle j’ai grandi et que je veux conserver en l’état, il faut s’efforcer de faire un tri et continuer à réagir, il faut occuper l’espace médiatique afin que notre « niche écologique » ne finissent pas par être envahie par toute sorte de parasites et autres espèces malveillantes.

C’est pour cela qu’à nos heures perdues, et Dieu sait que j’en ai quelques-unes en ces temps de convalescence, il est nécessaire d’alimenter nos blogues de la réacosphère. Nous sommes vivants et bien là. Le combat qu’il soit virtuel ou réel (de ce point de vue, il se fait un peu attendre me semble-t-il !) ne s’arrêtera pas tant que les forces visqueuses progressistes persisteront dans leur désir d’imposer à tous leur vision merdique de la société.

Ainsi, parmi les quantités astronomiques de nouvelles aberrantes, nous apprenons ici que le ministricule naturalisé Valls a fait convoquer par ses sbires de la Sûreté départementale Agnès Marion,conseillère d’arrondissement FN dans le 7ème arrondissement de Lyon et candidate aux européennes de 2014 (colistière de Jean-Marie le Pen) pour le simple photomontage ci-dessous.

Photomontage non conforme

Cette audition « libre » avait pour but d’établir les liens qu’elle entretiendrait avec le groupe « Les enfants des Terreaux », enfants-terreauxainsi que la part éventuelle que elle aurait prise à la conception et à la mise en ligne de ce visuel. Vous rendez-vous compte du crime ??!!… Cela méritait évidemment de faire perdre leur temps à la Sécurité départementale !

Agnès Marion explique : « Au delà des tentatives d’intimidations que la police a exercées sur l’élue et la candidate aux Européennes que je suis (convocation à domicile, menaces de perquisition, de garde à vue, etc.), qui sont autant de manœuvres indignes au moment où la campagne électorale bat son plein, il me semble que cet épisode nous éclaire un peu plus et sur la personne de notre 1er ministre et sur l’usage qu’il fait des services de l’État.

On peut regretter que, malgré des postures de « fier-à-bras », M. Valls fasse montre d’une sensibilité de jeune fille : sa réaction laisse penser que notre 1er ministre est, au mieux, hermétique à la tradition d’impertinence que tant d’esprit Français ont incarné, de Montaigne au professeur Choron en passant par Beaumarchais ou Honoré Daumier, ou qu’il est au pire dangereusement prompt à restreindre la liberté d’expression… ».

Pour plus de précisions, allez chez nos efficaces et scrupuleux compagnons du Salon Beige.

Comme si ce photomontage à propos du ridicule caudillo ne correspondait pas à la réalité, celle d’un petit ministre de l’intérieur frustré donnant des ordres disproportionnés et inadaptés aux « menaces » contre les forces de l’ordre, que j’évoquais dans un précédent billet où quelques « zélites » établissaient une hiérarchie dans les gazages de populations… Certes, les anciens et les petits-enfants des clichés (Manif pour tous, 24 mars 2013) ne sont pas morts…

Montage Valls gaz manif

Même ses camarades idéologiques de Médiapart s’indignent (ils ont l’habitude, sorte de réflexe éthologique) qu’il généralise ses méthodes de gazage au traitement du problème des gentils citoyens français ROMS !… Il pourrait se limiter à ne gazer que ces sales fascistes de la manif pour tous…

Mais sinon, aux dernières nouvelles, y a-t-il eu une quelconque convocation pour ce photomontage concernant Jérôme Cahuzac, l’ex-ministre délégué au Budget ??… Non, bien entendu, aucun intérêt, pas d’élections en vue, pas d’adversaire politique à harceler !

Photomontage Cahuzac conforme

Bon puisque c’est comme ça, j’y vais aussi du mien ! Il n’y a pas de raison que seule Agnès Marion soit convoquée !!

Montage Valls constipation

Ce qui est, une fois de plus, révoltant et horripilant, c’est l’abus de pouvoir exercé par des minables sans charisme, qui n’ont aucun fait de guerre (au sens propre) à leur actif et qui joue les guerriers, cachés derrière une fonction dont ils sont indignes et un service d’ordre « républicain » (police et magistrature) zélé qui met bien moins d’énergie à s’occuper des vrais racailles (souvenons-nous entre autres des verdicts inadmissibles et scandaleux dans l’affaire du RER D du mois de mars 2013, et des verdicts plus que cléments pour les casseurs de Nantes du 22 février dernier comparés aux condamnations contre les défenseurs du mariage, sans parler des « bousculades » à 1 millions d’euros des « supporters » du PSG) que des quelques résistants aux lamentables idées du Nouvel Ordre Mondial.

Gauche comme droite, il faut croire que le poste de ministre de l’Intérieur génère des comportements similaires puisque Sarkozy à l’époque avait déployé des moyens disproportionnés lui aussi pour satisfaire un de ses fils et retrouvé un scooter dérobé (ici).

L’utilisation des moyens policiers ou judiciaires à des fins politiques et personnelles est de plus en  plus banalisée et normalisée, à la vue de tous.

Le « deux poids, deux mesures » est une réalité ! Il ne s’agit pas d’un fantasme d’adeptes illuminés du complot !!….

La preuve en est avec la convocation de Guillaume de Thieulloy  au tribunal de grande instance de Paris pour un autre photomontage dénonçant les arrestations arbitraires des défenseurs de la famille et de la France. Résultat des courses : mise en examen pour diffamation ! Rien que ça !

La réalité dérange en Socialie, il faut la tordre pour arriver à ses fins, les adeptes d’Hollandie adorent l’inversion des rôles (pas qu’au niveau des sexes et des genres) : les victimes deviennent bourreaux, les résistants sont condamnés.

6a00d83451619c69e2017eea3cb5d7970d

Combien d’interpellations dans les milieux gauchistes qui ne connaissent ni la haine, ni la provocation, ni le rejet de l’autre ?

Combien d’enquêtes, de mise en examen pour ces insultes et appels aux meurtres ?

Pas de plainte en tous les cas des Enfants des Terreaux ! Pas comme certains glorieux et honorables apôtre de la F-Maçonnerie…

Graffitis Lyon appel au meurtre 06-12-2013

Finalement, nous le savons depuis belle lurette, les soi-disants « républicains » ne valent pas mieux que ceux qu’ils ont remplacés à coups de guillotine !

Tout se paiera un jour, les collabo seront tondus et les initiateurs du N.O.M., de la déconstruction de l’ancien monde  se balanceront en haut d’une potence.

 

Efficacité orientale

D’après le Figaro d’hier, « l’Arabie Saoudite a annoncé aujourd’hui avoir expulsé plus de 60.000 personnes en situation illégale depuis le début le 4 novembre de sa campagne contre l’immigration clandestine. La campagne a commencé après l’expiration d’un délai de sept mois donné aux immigrés dont le visa a expiré, aux pèlerins restés chercher du travail ou à ceux ne travaillant plus pour l’employeur garant de leur visa, pour régulariser leur situation ou quitter le pays« .

Vous rendez-vous compte ??… 60 000 !! le double des expulsions de 2012 en France et le triple des chiffres envisagés pour 2013 (ici) !

Lorsque l’on voit ce que deux malheureux romanos, euh… gens du voyage !! (ouf… j’ai failli passer à la question du tribunal politique du camp du Bien !), symboles des quelques milliers de reconduits à nos frais, sont capables de mobiliser en France quelques 10 000 jeunes branleurs manipulés, euh… décidément… je veux dire jeunes activistes justement indignés et altruistes (sachant que le Projet Apache nous rappelle que 2 120 000 lycéens n’ont pas manifesté…), et de nombreux « intellectuels » ou « artistes » (comprenez des commissaires politiques de propagande) : nous sommes soulagés de savoir que cela ne se produira pas sur notre sol, au sein de notre généreuse république !

On peut aussi lire : « La campagne se poursuivra et n’est pas limitée dans le temps, avec l’objectif de protéger la nation », a-t-il ajouté. » Cette phrase pleine de bon sens, de réalisme et de patriotisme n’est tout bonnement pas humaniste, solidaire, acceptable,…pour les champions de la défense des clandestins (avec l’argent des autres et surtout, sans les héberger à leurs domiciles) !!

L’article se termine sur « …dans le cadre de cette campagne contre l’immigration clandestine, plus de 900.000 étrangers en situation irrégulière avaient déjà quitté le royaume depuis le début 2013. Le nombre d’immigrés est estimé à 9 millions de personnes sur quelque 27 millions d’habitants, et la nouvelle politique vise à favoriser l’emploi des Saoudiens dans le royaume, où le taux du chômage atteint 12,5%« .

On peut se demander s’il n’y a pas d’erreur au niveau des valeurs (pas éthiques, bien entendu, car en bon petits français bien éduqués par le système, nous savons que leurs valeurs sont nauséabondes !…) car 900 000 départs en presque 10 mois relève de l’exploit  de persuasion (ou les méthodes sont peut-être moins diplomatiques ?… pas chez les adeptes de la religion qui n’est qu’amour !).

Nos lamentables gestionnaires du foutoir national devraient s’inspirer de leurs méthodes aux résultats plus que productifs, surtout en tenant compte de l’effectif de la population !!!

Trois plus d’expulsions de sans-papiers hors-la-loi ayant violé délibérément nos règles d’accueil pour une population trois fois moins nombreuse : en terme d’efficacité, on ne trouve pas mieux.

Au lieu d’aller suivre des colloques à la con (ici, ici ou ), nos gouvernants feraient mieux d’aller en formation au Moyen-Orient !