Bonne nouvelle !

Guy Badeaux Ruquier
(Caricature de Guy Badeaux)

J’apprends ce jour par une dépêche de l’AFP que l’émission ONPC (On n’est pas couché) va s’arrêter après 14 ans de diffusion sur la chaîne publique France 2 : « Samedi, la radio RTL (sur laquelle Laurent Ruquier anime « Les grosses têtes »), avait rapporté que l’émission s’arrêterait en juin et ne reprendrait pas en septembre pour une 15e saison« .

Je me suis bien marré en lisant que « le talk-show diffusé en deuxième partie de soirée, qui a longtemps dépassé le million de téléspectateurs, avait vu son audience tomber à son plus bas niveau à la mi-février, à 673.000 téléspectateurs« , sachant que le militant inverti Ruquier ne s’est jamais bien remis du départ des deux Éric, Zemmour et Naulleau !

Ce n’est qu’un juste retour de bâton, bien légitime, dans la sale tronche de ce triste sire qui ne m’a jamais fait rire avec son « humour » d’une lourdeur rarement atteinte !

Même si je ne regardais plus son émission depuis le départ d’Éric Zemmour, et même si je ne regarde plus les chaînes du service public de manière générale depuis belle lurette, j’étais malgré tout contrarié qu’un tel andouille s’exprime à tort et à travers dans beaucoup trop de programmes, qu’ils soient télévisuels ou radiophoniques. Lui qui a toujours prôné la diversité et l’importance de la différence, je trouve que son omniprésence dans de trop nombreux merdias depuis 20 ans, de façon aussi pesante, est très contradictoire avec ses « combats »et démontre bien que la place est bonne !

Rendez-vous compte, comme le signale l’AFP : « Avec l’arrêt de l’émission, c’est une nouvelle page qui va s’ouvrir dans la carrière de Laurent Ruquier, animateur emblématique du service public et de France 2, où il officie depuis 2000, notamment avec « On a tout essayé », diffusée jusqu’en 2007, ou « On n’demande qu’à en rire ». Outre « ONPC », créé en 2006, il anime aussi depuis 2017 « Les enfants de la télé » sur la deuxième chaîne« , sans parler des radios, des spectacles (« one-man show » et pièces de théâtre) !…4445053--on-n-est-pas-couche-diapo-2 Comme monopole des moyens de communication et comme monopole des messages bien-pensants déversés quotidiennement dans le cerveau des français, on a connu mieux comme diversité… Souvenez-vous, entre toutes les marine2attaques systématiques contre la politicienne Marine Le Pen du Front National (cf. article d’Ozap du 9 janvier 2012 « Marine Le Pen, furieuse, écrit au PDG de France Télévisions« ), celle où cette élue du peuple était comparée à un tas de merde à une heure de grande écoute le 17 février 2011, au service de la propagande gauchiste imbuvable, financée par nos deniers. Le 3 avril 2014, SudInfo.be dans son article « Marine Le Pen présentée comme nazie ou en caca: ce n’est pas une injure pour la procureur…« , nous apprenait qu’il n’y avait rien d’offensant dans ce type de représentation et qu’il n’y avait pas d’intention de nuire en utilisant des stéréotypes idéologiques : « La procureur a estimé que l’injure serait constituée si on avait dit de Mme Le Pen qu’elle est «nazie» dans le cadre «d’une émission sérieuse». «Là, l’émission est humoristique, il n’y a pas intention de nuire», a-t-elle estimé » !!! Quelle mascarade ! Sucj6AxPar contre, la une de Minute sur Taubira et son jeu de mot basé sur un stéréotype racial ou ethnique, comme vous voulez (attention, la race n’existe pas mais le racisme oui !… sic), est une atteinte intolérable à la dignité de la personne !!!… On ne rigole pas à propos des personnages politiques, d’autant plus s’il s’agit d’une femme, noire de surcroît !

Vous aurez compris bien évidemment que la justice n’est pas à deux vitesse, ni aux mains d’une magistrature gauchiste… Évidemment !

Toujours est-il que malgré ses courbettes de plus en plus insistantes vers certaines communautés et son reniement total de Zemmour qu’avait très justement critiqué Maxime Tandonnet (avec qui je suis loin d’être d’accord sur de nombreux autres points), dans son article « Éric Zemmour : le bouc-émissaire de Laurent Ruquier » du 16 mars 2015 dans Le Figaro, Laurent Ruquier s’est fracassé comme le bel étron du dessin de Charb de l’époque ! Et j’espère vraiment qu’il se ramasse ailleurs, dans ses autres projets, de façon encore plus magistrale !

En tous les cas, si ça, ce n’est pas une bonne nouvelle, je ne m’y connais pas !

Justice, ne te plantes-tu pas ?…

Bon, pour que tout soit clair pour tout le monde…

Hep, au fond de la toile virtuelle à gauche, soyez un peu plus attentif !!

Je ne répèterai pas et la leçon doit être sue par coeur !

Ce splendide dessin des plus dignes, des plus fins Caricature Plantuet d’un humour des plus relevés ne consiste pas en un immonde amalgame qui stigmatise l’ensemble des catholiques (le Pape étant le chef de l’Église catholique romaine que tous les chrétiens de la planète reconnaissent comme modèle et guide) car, selon Metronews du 30 septembre 2014, même « s’il a « légitimement pu choquer certaines personnes et singulièrement des fidèles en raison de l’atteinte portée à la dignité de la figure du pape », ce dessin « n’avait ni pour objet ni pour but de stigmatiser la communauté des catholiques ou même l’ensemble du clergé », a estimé la chambre de la presse dans son délibéré. Selon le tribunal, l’objectif du dessin était « de dénoncer, certes avec une violence qui, selon l’auteur, répond à celle qu’a constitué le silence institutionnel à l’égard des victimes, la réaction inappropriée de l’Église face à ces tragédies, qualifiée de ‘mur du silence’ par le ministère fédéral allemand de la Justice ». « 

Le tribunal reconnait donc que cette caricature des plus insultantes pour le premier concerné, le Pape, l’est tout autant pour de nombreux catholiques mais que le but final n’étant pas la stigmatisation d’un groupe d’individus (d’après le tribunal bien entendu…), il n’y a pas lieu d’en faire un fromage et encore moins de prononcer une condamnation. En effet, pour justifier l’indéfendable et la partialité dans ce dossier, les juges rouges décident de brandir le volet « pédophilie au sein de l’église » du côté de chez nos voisins germains comme ultime argument imparable pour clore le débat…

Résultat des courses, Plantu est relaxé et « l’Alliance générale contre le racisme et le respect de l’identité française et chrétienne (Agrif), qui avait porté plainte contre le dessinateur pour « provocation à la haine ou à la violence » envers les catholiques a, elle, été condamnée à verser à la partie adverse 2 000 euros pour les frais de justice. » mais comme il ne faut pas trop abuser lorsque l’on fait passer une sacrée pilule, qu’il est nécessaire d’utiliser un poil de vaseline, « le tribunal a en revanche rejeté la demande de la défense de Plantu qui demandait la condamnation de l’Agrif pour procédure abusive. ».  Faut pas déconner !

J’attends donc pour rigoler un bon coup, pour apprécier à sa juste valeur le talent raffiné de Plantu qu’il dessine Najat-Vallaud Blekacem, ministre de l’Éducation Nazionale, avec un pénis factice en ceinture en train de sodomiser un gamin du primaire afin de dénoncer le mur du silence de cette institution quant à toutes les affaires de pédophilie chez les anciens instituteurs, directeurs d’école, intervenants extérieurs et autres professeurs des écoles (appellation moderne d’instituteur). Ce serait sûrement très apprécié par toute l’intelligentsia boboïsée de la gauche, pas du tout stigmatisant pour l’ensemble du corps professoral…  NVB prendrait cela avec humour assurément !

Le mythe de « les curés ont plus de chances d’être pédophiles » s’effondre face à la réalité comme cela est expliqué dans Le Monde du 8 avril 2010 (article « Un petit nombre de prêtres concentre l’essentiel des accusations » abordant l’étude du John Jay College of Criminal Justice de New York, publiée en 2004). On y apprend que cette étude a « examiné toutes les plaintes pour abus sexuel déposées contre le clergé américain entre 1950 et 2002. Elle montre qu’environ 4,5 % de tous les prêtres américains (environ 100 000 hommes sont en activité sur cette période) ont été accusés d’au moins un acte sexuel répréhensible perpétré contre un mineur (en dessous de 18 ans). ».

Bien qu’il s’agisse sur 52 ans de 4,5% d’actes pédophiles de trop, il s’agit d’un pourcentage uniquement établi au sein du clergé américain. Il faut savoir tout de même qu’en France, « 80% des abus ont lieu à domicile, 7,5% sont des incestes et 3,3% sont perpétrés dans le milieu scolaire ou parascolaire. ». (Sources SNATEM, CFV, Bulletin 2000). Quid du clergé ??….

Mais je m’éloigne de mon sujet originel… Je disais donc que cette caricature de Plantu n’est pas condamnable mais ce photo-montage et cette couverture de Minute le sont évidemment… Photomontage-Taubira-singe-1Taubira-Minute-1 En effet, pour ce photomontage, d’après Le Monde du 17 juillet 2014, « Anne-Sophie Leclère, ex-tête de liste FN aux municipales dans les Ardennes, a été condamnée, mardi 15 juillet, à neuf mois de prison ferme (le parquet n’en demandait que 4…) et cinq ans d’inéligibilité par le tribunal de grande instance de Cayenne. Elle avait comparé la garde des sceaux, Christiane Taubira, à un singe, dans un photomontage publié sur sa page Facebook. Le tribunal, saisi d’une plainte du mouvement politique guyanais Walwari cofondé par Mme Taubira, a assorti cette peine de 50 000 euros de dommages et intérêts, à régler conjointement avec le FN, et condamné le Front national à 30 000 euros d’amende. Une décision qui allait au-delà des réquisitions du parquet, qui n’avait pas demandé la condamnation du parti. »

Un procès ayant lieu en Guyanne, lieu de naissance de Taubira, et intenté sous l’impulsion du parti Walari fondé par cette même « garde des sots » ayant le statut de victime !!!… Juge et partie !!!… Splendide !

Pour Gérald Pandelon (universitaire et avocat) interrogé par Atlantico le 16 juillet 2014 « c’est une décision empreinte de politique. Le parquet est hiérarchisé et tout en haut de l’échelle c’est la garde des Sceaux. Je suppose que des instructions ont été données au parquet. Si elles l’ont été de façon écrite ça peut être versé au dossier mais si c’est oral le substitut du procureur va tenir compte. Entre une personne du FN et sa carrière juridique, le substitut du procureur qui est relativement jeune fera vite son choix… ».

Non mais sans rire… 9 mois ferme pour ce photomontage plutôt pourri… on est en plein délire !!!

Comme par hasard,  selon 20minutes.fr du 16 juillet 2014,« dans son communiqué, le parti de Marine Le Pen n’a pas manqué de relever que sa demande de récusation avait été refusée. Stéphane Ramy, président du tribunal correctionnel, est adhérent au Syndicat de la magistrature classé à gauche. Epinglé sur le «mur des cons» qui ornait le local du Syndicat, le Front national a donc demandé que ce soit un autre juge qui s’occupe de cette affaire. Sans succès. ». Surprenant ?…

Quant à la une de Minute, le verdict est attendu fin octobre mais, tout de même, les agents politiques de la Gueuse y vont fort avec « trois mois de prison avec sursis et 10 000 euros d’amende, c’est ce qu’encourt Jean-Marie Molitor, le directeur de la publication » sachant que la procureure de la République Aurore Chauvelot a « en plus requis un mois de prison avec sursis et 5 000 euros d’amende (…) pour un dessin paru dans l’hebdomadaire deux semaines plus tôt. La ministre de la justice y était déjà comparée à un singe » et que « le dessinateur lui, encourt 2 000 euros d’amende, dont 1 000 avec sursis », selon Le Monde du 24 septembre 2014.

La justice « française », disons ripoublicaine, est impitoyable avec certains rapprochements qu’elle considère douteux ou scandaleux bien qu’ils relèvent de la liberté d’expression, et elle est des plus indulgentes avec des dessins tout aussi douteux et scandaleux mais qui eux rentrent dans les cases idéologiques adéquates.

Pour ma part, il me semble que l’on pouvait utiliser pour ces deux affaires la même logique que les arguments fournis pour défendre la décision en faveur de Plantu.

J’aurais expliqué que : « s’il a légitimement pu choquer certaines personnes et singulièrement des adhérents du CRAN, du MRAP ou de la LICRA en raison de l’atteinte portée à la dignité de la figure de la garde des Sots, ce photomontage ou cette une de Minute n’avaient ni pour objet ni pour but de stigmatiser la communauté des noirs de France ou même l’ensemble des immigrés. L‘objectif de ceci était de dénoncer, certes avec une violence qui, selon les auteurs, répond à celle qu’a constitué le signal fort laxiste lancé par la réforme pénale, et le bouleversement anthropologique et sociétal généré par le projet du mariage pour tous. ».

Là, ça ne fonctionne pas ??!!… Ah bon…. Ah, ce n’est pas pareil ?… d’accord.

Bien… nous allons faire la synthèse de tout cela les enfants… dans las grandes lignes, il y a d’un côté ce qui est conforme au système façon juges rouges, syndicat de la magistrature, franc-maçonnerie,… car défendu par des associations éminemment respectables tels que SOS Racisme, la LICRA, le MRAP ou un mouvement politique proche de l’intéressée (Walwari), et de l’autre côté, ce qui n’est pas bien, qui est abominable et condamnable car défendu par d’horribles associations nauséabondes comme l’AGRIF. montage conforme - pas conforme

Attention ! Morchoisne a du souci à se faire…

montage caricatures Morchoisne