Sur les chemins du retour

« Quand on partait de bon matin
Quand on partait sur les chemins
A bicyclette
Nous étions quelques bons copains
Y avait Fernand y avait Firmin
Y avait Francis et Sébastien
Et puis Paulette… »

Yves Montand – La bicyclette – 1968 (album éponyme)

au fait, en passant, amusez-vous à observer le public avant le grand remplacement qui n’existe pas… mais ça, c’était avant…

2 réflexions sur “Sur les chemins du retour

  1. « au fait, en passant, amusez-vous à observer le public avant le grand remplacement qui n’existe pas… mais ça, c’était avant… »

    Il en va de même pour les photos de classe. Je me rappelle que dans mon école primaire, il n’y avait qu’un seul noir, d’origine ivoirienne. Ses parents l’avaient prénommé Albert, aujourd’hui ils ne feraient plus cet effort. On ne compte plus les Diallo, Samba, Mamadou, etc., ce qui n’empêche pas ces derniers de se proclamer Français à part entière.

    1. Oui mais vous savez pertinemment que « la France, c’est une idée, c’est des principes »… donc se fier à l’origine ethnique des prénoms, je trouve cela horriblement nauséabond et xénophobe !!! Vos propos sont à la limite du supportable… (je suis en train de composer le numéro de téléphone du MRAP ! gare à vous !)
      😉
      http://www.bfmtv.com/politique/bruno-le-maire-bourdin-direct-bfmtv-918135.html
      Je me demande si un de ces politicards a encore quelques notions de vocabulaire et connaît le sens des mots « traître », « collabo »,…
      Nous nous ferons un plaisir de les leur rappeler, n’est-ce pas ?!!!!…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s