Embonpoint ferroviaire

une_canard_21052014-S

D’après des informations révélées mercredi par Le Canard Enchaîné, la SNCF a commandé près de 2.000 nouvelles rames pour ses futurs TER, trop larges. Le secrétaire d’Etat aux transports demande une enquête interne.L-Etat-demande-une-enquete-sur-les-nouveaux-TER-trop-larges_article_main

Ce marché d’une valeur de quinze milliards d’euros se partage entre Alstom – avec un millier de promesses de commandes – et le canadien Bombardier (860 réservations). Quant à la question de l’ingénierie, elle était gérée par la SNCF, qui a pris en main l’appel d’offres et le cahier des charge avec à l’intérieur… les dimensions des futurs trains.

Le matériel concerné : 182 rames TER Regiolis d’Alstom et les 159 Regio 2N de Bombardier, qui vont entrer en service progressivement jusqu’à fin 2016.

quai-en-travauxAu final, la SNCF devra raboter près de 1.300 quais pour un coût estimé à 50 millions d’euros.

 

Caricature-twitter-sur-l-achat-de-rames-de-TER-trop-larges_scalewidth_630

Mercredi, en milieu de journée, Frédéric Cuvillier, le secrétaire d’État aux Transports, a annoncé qu’il allait demander une enquête interne à la SNCF et RFF pour faire la lumière sur cette affaire en dénonçant « des situations qui donnent une très mauvaise image du service public ».

Uniformes SNCFLa mauvaise image du service publique est une triste réalité, et cet épisode ne fait que confirmer les multiples constats quotidiens des usagers.

Cet épisode met aussi en lumière le formidable niveau des ingénieurs et politiques français, tous diplômés des universités françaises, et fournit de l’eau au moulin de la faillite de l’enseignement supérieur français dont parle ce cher Skandal dans un de ses billets dont il a le secret.

Il nous indique aussi un article  de Contrepoints, de Sylvain Jutteau, fort intéressant sur les racines d’une telle erreur avec notamment la notion de « responsabilité collective » induisant une irresponsabilité individuelle.

Il conclut par :« Nous avons en France en matière de chemin de fer un exemple du principe développé par Willy Munzenberg, le théoricien de la propagande socialiste : « En matière de communication vers les masses, le mensonge est égal à la vérité ».

Pour lutter contre les fruits de cette propagande, et revenir à une organisation saine et équilibrée, dépolluée d’idéologie, apprenons à nous informer par nous-même en recoupant les sources, et apprenons à autrui à le faire. Le mensonge a des jambes courtes, la vérité le rattrapera. Cultivons-en l’espoir »

Édifiant…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s