Mirage islamocompatible

« Grande religion qui se fonde moins sur l’évidence d’une révélation que sur l’impuissance à nouer des liens au-dehors. En face de la bienveillance universelle du bouddhisme, du désir chrétien du dialogue, l’intolérance musulmane adopte une forme inconsciente chez ceux qui s’en rendent coupables ; car s’ils ne cherchent pas toujours, de façon brutale, à amener autrui à partager leur vérité, ils sont pourtant (et c’est plus grave) incapables de supporter l’existence d’autrui comme autrui. Le seul moyen pour eux de se mettre à l’abri du doute et de l’humiliation consiste dans une “néantisation” d’autrui, considéré comme témoin d’une autre foi et d’une autre conduite. La fraternité islamique est la converse d’une exclusive contre les infidèles qui ne peut pas s’avouer, puisque en se reconnaissant comme telle, elle équivaudrait à les reconnaître eux-mêmes comme existants. »

« […] Déjà, l’Islam me déconcertait par une attitude envers l’histoire contradictoire à la nôtre et contradictoire en elle-même : le souci de fonder une tradition s’accompagnait d’un appétit destructeur de toutes les traditions antérieures. Chaque monarque avait voulu créer l’impérissable en abolissant la durée. »

Claude Lévi-StraussTristes tropiques – 1955

3 réflexions sur “Mirage islamocompatible

  1. c’est vrai que lorsqu’on s’y intéresse un peu, en dehors de toute envie de s’y convertir, on a du mal à la comprendre.
    C’est le même dieu sauvage et egocentrique (si on peut utiliser ce mot à propos d’un dieu) que le dieu ancien d’Israël pour lequel seule compte la soumission qu’on lui doit. Ne seront sauvés que les soumis quelle que soit par ailleurs la nature de leurs actions ici bas .
    Autant la religion chrétienne porte en elle toutes les graines de la bisounourserie, autant celle-ci contient toutes celles de la sauvagerie la plus brutale.
    Dans l’absolu bien sûr.
    On a vu qu’en fait les Chrétiens savaient parfaitement massacrer, et les Musulmans parfois être magnanimes. Mais pour les Chrétiens, massacrer c’est un péché tandis que pour les Musulmans être magnanime avec des Incroyants c’est faire preuve d’une coupable faiblesse de caractère.

    1. Il y a énormément d’aspects culturels liés à l’Islam qui sont d’une profondeur et d’une beauté saisissante mais les textes religieux reflètent une approche civilisationnelle bien loin de la nôtre.
      C’est pour cela que l’Islam doit rester au Moyen-Orient et il ne devrait jamais représenter le second culte de notre mère patrie !!
      3 à 5 musulmans pour 100 chrétiens ou agnostiques devrait être le seuil maximal pour avoir un « vivre-ensemble » serein (désolé pour cet élément de langage gauchiste !!!…) car on ne peut pas non plus empêcher les gens de circuler.

      1. tout à fait d’accord, mais 3 à 5% c’est déjà trop car eux n’ont pas renoncé au prosélytisme ni à la conquête.
        Les musulmans en Occident, ce sont les Sudètes de 39

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s