Une vraie bande de branques !

Après les multiples sorties, hallucinantes d’incompétences et d’amateurismes, des représentants du mouvement LREM avec entre autres l’idiot Hervé Berville des Côtes d’Armor qui ne connait pas l’existence de la prime de Noël (chez Bourdin sur RMC le 4 décembre 2017) ou l’insupportable impéritie de la députée (représentante du peuple ??…) et commissaire aux Lois Élise Fajgeles qui ignore le montant du SMIC (chez Morandini sur CNews le 3 décembre 2018) ou encore l’autre andouille de Castaner qui va en boîte de nuit le 9 mars au soir après une manifestation de Gilets jaunes et qui trompe sa femme sans vergogne (Atlantico du 15 mars 2019), sans compter les innombrables petites phrases insupportables et méprisantes du gérontophile de service Macaron, voici encore une fois l’illustration du l’état déplorable et déliquescent de la politique française…

Du jeunisme avec Stéphane Séjourné présentant la liste de 30 candidats de LREM aux élections européennes qui ne sait pas ce qu’il raconte (encadré par des vieilles carnes inaptes), qui ne sait pas s’exprimer convenablement en public sur un sujet qu’il est censé maîtrisé : un bien beau concentré des capacités de ceux qui dirigent la France droit dans le mur depuis des décennies et qui donnent des leçons de conduite et de morale à tout le monde !

La symbolique de l’effondrement du banc au fond au moment de la photo de groupe de LREM est parfaite !

« Une équipe différenciante des autres (sic) », a commenté Stéphane Séjourné… (Valeurs Actuelles du 27 mars 2019)

Et pour la route, souvenez-vous de cet article de Marianne du 28 juillet 2017 intitulé « Quand les députés LREM rejettent un article… par étourderie » et qui explique que ce « jeudi 27 juillet, les nouveaux députés, votant mécaniquement « pour » toute proposition du camp LREM, et bien souvent « contre » ce qui vient de l’opposition, se sont mélangés les pinceaux. Au moment de mettre aux voix l’article 7 TER, élargissant l’obligation de transparence des ministres sur leur situation fiscale à tous leurs impôts, le président de séance Sacha Houlié n’a pas caché sa stupéfaction. »

La France est tombée bien bas !

Fumiste officiel

Chaque semaine, les dépêches ou articles de presse apporte de l’eau à mon moulin concernant le baltringue qui est au palais de l’Élysée. Lui, dans un palais…

Ce petit d’homme n’a rien trouvé de mieux que de sélectionner à l’aide de Google ceux et celles qui vont avoir un énorme niveau de responsabilités dans les affaires de la France ! (cf. article ci-dessous du 20 février 2016).

article Figaro 20-02-2106

Après avoir remanié plusieurs fois son gouvernement démontrant ainsi son incapacité à faire des choix judicieux sur du long terme et après avoir choisi de nombreux collaborateurs ayant été impliqués dans des procédures judiciaires alors que ce bonimenteur avait promis l’inverse dans le JDD du 12 avril 2012 :« Et si des élus, socialistes ou autres, sont condamnés pour des faits de corruption, ils ne pourront pas se présenter pendant dix ans. Je n’aurai pas autour de moi à l’Élysée des personnes jugées et condamnées. », il décide d’achever la liste de son équipe gouvernementale à l’aide de moteur de recherche d’internet plutôt que de se baser sur une connaissance approfondies de ses collaborateurs qui devraient être des personnes de confiance.

La fumisterie et le bricolage dans toute sa splendeur !

Ne parlons pas ici de son manquement récurent à sa parole donnée comme avec les élus justiciables qui ont été listés par le blog « Pas si dupes » (57 élus socialistes n’étant pas tous devenus ministres… heureusement !), auteur de ce joli montage.

les_co10

Avec son nouveau remaniement, il y a toujours une belle brochette de condamnés, d’inquiétés par la justice avec à nouveau Jean-Marc Ayrault ou Harlem Désir auxquels se rajoutent Jean-Michel Baylet, Ségolène Royal ou Jean-Marie Le Guen donc finalement, même sa sélection google est un échec.

Là-dessus, et alors que nous sommes en période de crise, que les dossiers d’importance s’accumulent, Toutmou n’hésite pas une seconde pour se lancer un nouveau défi, celui d’être le président qui se sera absenté de l’Élysée le plus longtemps pour un voyage hors métropole.

Comme nous le relate LCI du 21 février 2016, « le président entame ce dimanche ce qui sera le plus long périple de son quinquennat. Il se rend tout d’abord en Polynésie française et à Wallis-et-Futuna, puis en Amérique latine ».

Nous apprenons que : « Plus politique, l’objectif du déplacement en Polynésie sera, selon l’Elysée, de « solenniser une relation avec la République un peu abîmée et froissée » lors du précédent quinquennat, avec un « enjeu principal »  et « Le président avait indiqué dès 2012 sa volonté de parvenir à un rapprochement avec l’ensemble de l’Amérique latine », fait-on valoir à l’Elysée. « .

 

En premier lieu, est-ce à ce point terrible de dire le mot France ou nation plutôt que République ??!!… Il est bien digne des prêcheurs qui lui arrive de fustiger chez les catholiques ou les évangélistes ! Ensuite, il se vautre dans le petit jeu du dénigrement du président précédent… rien de nouveau. Et enfin, ce nain lipidique n’espère rien de moins que de rapprocher l’ensemble de l’Amérique latine de la France… rien que cela !! Quelle ambition démesurée alors qu’il n’est même pas fichu de rapprocher les communautés au sein de son propre pays !…

En plus, « il sera accompagné d’une délégation substantielle de responsables d’entreprises (Carrefour, Thales, Arianespace…), aucun accord économique ou contrat commercial ne devrait être signé, une entorse à la « diplomatie économique » chère au chef de l’Etat », même là, alors que ce voyage devrait coûter au peuple français une coquette somme, il ne va pas au bout des choses en ayant la ferme volonté de signer des contrats avec des partenaires économiques étrangers. Pourquoi diable alors prendre un délégation de responsables d’entreprises si ce n’est que pour faire du tourisme ??!!!…

Nous avons bien un branquignole aux commandes de notre nation mais nous le savions depuis longtemps.

Sinon, pour finir, l’immense Gérard Depardieu, lors d’une conférence de presse, a dit tout haut ce qu’une grande majorité pense tout bas de Toutmou : « Je me sens très russe, même à l’étranger. Comment ne pas se sentir plus russe que français avec le président qu’on a en France? Pour moi, y a pas photo», « lui qui avait acquis la nationalité russe en 2013 après une polémique avec le gouvernement suscitée par sa décision de s’installer en Belgique pour des raisons fiscales. » nous rappelle l’article du Figaro du 19 février 2016 relatant l’entretien.

Et de faire l’éloge de Vladimir Poutine en réaffirmant « son «admiration» pour Vladimir Poutine, «pour ce qu’il fait, et pour la population russe», «n’en déplaise à certains intellectuels français, y compris [ses] amis qui [lui] font des reproches» »

Entre un Poutine et un Hollande comme chef des armées, il n’y a « pas photo » comme dit Gérard !

 

Ce qui est rassurant, c’est que la côte de popularité de Culbuto s’effondre à nouveau et qu’une grande majorité de français n’ont plus confiance en lui, le Figaro du 20 décembre 2015 titre « Les français ne croient plus aux promesses de Hollande ».

Un désaveu cinglant, un constat pitoyable de sa politique (si c’est bien ce mot là qu’il faut utiliser…), l’article souligne de trop nombreux points d’importance pour qu’un homme digne de ce nom n’en tire pas des conséquences quant à son maintien à ce poste: « Après le matraquage fiscal du début de quinquennat, les Français ne se font guère d’illusion, non plus, sur une baisse de l’impôt sur le revenu en 2016: 84 % n’y croient pas, avec un niveau de défiance alarmant chez les femmes (88 %) et les fonctionnaires (89 %). La baisse des impôts est d’ailleurs, pour les Français, la réforme économique à conduire en priorité l’année prochaine (38 %).

[…] Quant à l’inversion de la courbe du chômage, promise déjà pour la fin 2013, la moitié des Français considère que le nombre de demandeurs d’emploi va au contraire progresser l’année prochaine.

[…] Enfin, la mise en œuvre du compte personnel d’activité (la grande réforme sociale du quinquennat, selon François Hollande lui-même), la suppression des 35 heures ou la réduction du nombre de fonctionnaires paraissent prioritaires pour moins d’un Français sur cinq. Seulement… »

INF270a4ecc-a725-11e5-8744-070ba4e7ed00-776x772

Nous allons devoir encore le supporter pendant deux ans à moins d’un miracle et qu’il annonce alors sa démission, ce que toute noble personne responsable ferait avec panache.

Mais ne rêvons pas, de noble, il n’en a que les deux syllabes formant le mot couillon.

Bref… Hollande est un fumiste !

[MAJ : depuis, l’ex-président du Sénat, Jean-Pierre Bel, dément avoir « googlisé » les futurs ministres dans le JDD d’hier 21 février 2016. Il dément… nous en prenons note mais les politiques parlent souvent avec la langue fourchue et tordue donc cette information de dernière minute n’enlève rien à ce billet.]

Un UMPiste hors-la-loi… ah bon ?… lequel ?

Décidément, il n’y a pas une semaine sans que nos zélites supraphénomales nous pondent une bricole qui, selon l’humeur du jour, nous fera désespérer du niveau consternant de nos dirigeants ou alors nous fera éclater de rire face à autant d’incompétence et d’incurie dans la gestion de la nation.

En dehors de l’énorme camouflet que le matador Valls et son caniche à lunette Cazeneuve ont pris en plein museaux à Marseille, ce qui me met bien en joie en cette fin de soirée surtout après l’impayable billet de Lenonce à ce sujet, nous apprenons dans LePoint du 10 février 2015 que « Stéphane Tiki, camerounais sans titre de séjour mais qui assure avoir fait une demande de naturalisation française, a annoncé qu’il se mettait « en congé » de la présidence des Jeunes Populaires de l’UMP, poste qu’il occupait depuis décembre. La décision du jeune homme de 27 ans fait suite à un article du Canard Enchaîné à paraître mercredi selon lequel il vit en France depuis dix ans et est sans papiers. Une affirmation « inexacte et mensongère », affirme l’intéressé, sans pour autant dire qu’il est en règle. »

montage panneau sans-papiers

Le type dit représenter le premier parti de France, paraît-il, et il est hors-la-loi depuis dix ans !!

Nul n’est censé ignorer la loi et « en tant qu’étranger, il peut bien entendu être président des Jeunes Populaires, mais ne peut en aucun cas prétendre à des fonctions électives. » rappelle l’article.

Les dirigeants de l’UMP qui l’ont choisi sont des nuls, de véritables brêles.

Deux heures et demi avant la décision du jeune sans-papier, LeScan du Figaro du même jour nous révélait que « l’ex-ministre UMP Thierry Mariani s’agace : «J’ose espérer que c’est une mauvaise blague. Je ne comprends pas qu’il ne soit pas français. C’est la moindre des choses pour être à la tête des Jeunes UMP». Celui qui est aussi député dit être «sans voix» et regrette le «grand amateurisme» de la direction de l’UMP «qui doit se poser des questions». «Décidément, il se passe toujours quelque chose à l’UMP», conclut le parlementaire.

Même constat de Philippe Gosselin, député UMP de la Manche: «L’UMP, ça va bientôt être comme dans le vieux slogan publicitaire des galeries Lafayette: ‘à tout instant, il se passe quelque chose’! Sauf que les problèmes sont actuels et le slogan ancien! Cherchez l’erreur!», a-t-il déploré, bravache. ».

Finalement, il ne s’agit donc pas d’une blague et nous sommes bien en face d’un bien bel amateurisme.

Nos politiques tant à gauche qu’à droite nous fournissent la preuve toutes les semaines, si besoin en était, qu’ils sont inaptes à gouverner, sans une once de bon sens, que certains relèvent tout simplement d’instituts spécialisés pour attardés mentaux.

Les politiques se plaignent constamment du manque d’intérêt des citoyens français pour la chose politique mais ils sont les premiers responsables de cette défiance.

Depuis des décennies, ils scient la branche sur laquelle ils se sont tous regroupées pour se gaver des fruits dont elle regorgeait mais aujourd’hui, ils arrivent en bout de taille et les fruits sont tous pourris.

Vivement que tous ces faisans se ramassent les becs par terre et que l’on fasse une belle brochette !

Projet Affiche-B def-PG

Pinocchio atone

Hollande avait promis qu’il n’y aurait aucune hausse d’impôts et de maîtriser strictement les dépenses publiques…

Finalement, il y a eu beaucoup d’augmentations d’impôts, et « ça devient trop »… et les dépenses publiques atteignent un niveau record !!!

Hollande brasse du vent, dégoise, palabre mais reste incompréhensible pour les français et les siens (un sénateur PS lâche ce qu’il a sur le cœur :  » Je ne suis pas fier des lois qu’on vote. Ça me fait chier. Je les vote à reculons  » ici ou un maire désorienté …),  et surtout démontre un niveau d’incompétence et d’amateurisme rarement atteint, un véritable concours lépine (mais c’était à prévoir !!! je me demande encore comment des électeurs ont pu lui faire confiance, cet homme qui rejette systématiquement la faute sur ses prédécesseurs !!!…. mystère !)

En fait, je crois qu’il faut que ce mou du bide et de l’encéphale écoute bien le roi Arthur de Kaamelott !!

« Non, moi j’crois qui faut que vous arrêtiez d’essayer de dire des trucs

Ça vous fatigue déjà, et puis pour les autres, vous vous rendez pas compte de ce que c’est…

Moi quand vous faites ça, ça me fout une angoisse… je pourrais vous tuer, j’crois…de chagrin, hein !

J’vous jure, c’est pas bien !

Il faut plus que vous parliez avec des gens ! »

Une séquence formidable, un montage à hurler de rire !!… quoique…