La gueuse porte bien son nom !

Je suis tombé hier sur un excellent reportage sur France 5, dans le cadre de l’émission La Case du Siècle, « Les Gangsters et la République » (vidéo ci-après) signé Julien Johan et Frédéric Ploquin.

Je n’ai vu que le volet consacré aux stupéfiants (cannabis, cocaïne, héroïne) dans lequel témoignent de nombreux acteurs de ce trafic, de l’ancienne garde des barons de la French Connection à la nouvelle génération des dealers (parmi lesquels certains ont compris qu’ils étaient intéressant d’intégrer des conseils municipaux, de devenir acteur « au service » (« se servant » devrai-je écrire !)  de la gueuse), en passant par l’inventeur des go-fast entre Marbella et Paris.

Ce documentaire nous confirme que la drogue a inondé le marché français, imposant sa loi et ses méthodes et on y apprend dans les grandes lignes comment le trafic s’est épanoui aux Etats-Unis avant de s’emparer de l’Espagne à l’époque de l’ETA, puis de la France avec  aujourd’hui, plus d’un milliard de bénéfices par an rien qu’en Seine-Saint-Denis.

Cette «machine à cash» est devenue un contre-pouvoir, et les caïds des quartiers échangent la paix sociale contre la mainmise sur leurs territoires. Tout le monde le sait mais cela fait du bien que cela passe dans un média mainstream.

La fameuse république défendue bec et ongles (tellement défendue par une rhétorique bien huilée que cela en devient plus que suspect) par tant de politiques est partie prenante dans tous ces trafics méprisables et mortifères pour les peuples d’Europe et l’Occident.

Dans un article de Patrice Gascoin du Figaro du 9 octobre 2016, intitulé « France 5 traque les gangsters de la République », souligne la collusion entre le politique et le gangster, les tumblr_o6puqnuiba1u298jgo1_1280trafics et les petits arrangements : « Car, si, officiellement, la République n’a eu de cesse de traquer les caïds, il y eut, dans la réalité cachée de l’histoire de France contemporaine, des services rendus et des compromissions, notamment un besoin des voyous pour effectuer les basses besognes. ».

Et après, on viendra nous baratiner que la notion de « complot » à l’échelle nationale et internationale, ce n’est que théories pour simplets et imbéciles, que cela n’existe pas, que les complotistes sont des dangers pour la République… on sait très bien qui cela arrange de le faire croire !

Les vrais dangers sont ceux qui n’arrêtent pas d’éructer à l’assemblée nationale et dan les médias, qu’ils soient politiques, « penseurs » ou artistes/animateurs (camés, c’est un pléonasme) !

(reportage « Les gangsters et la République » 3/3 La loi de la drogue)

Bien évidemment, à la fin du reportage (43:20), on aborde rapidement mais avec force l’éventualité d’une légalisation « bénéfique » des drogues dites douces… On reste sur France 5 malheureusement…Comment peut-on une seule seconde envisagée cette éventualité et mettre sur le même plan « alcool » et « cannabis » alors que l’on sait très bien les différences d’impact sur les organismes, cette mauvaise foi, ce relativisme est lamentable !daniel_vaillant

Charles PasquaInterviennent à ce sujet Charles Pasqua et ce gros porc de Daniel Vaillant qui sont présentés par les journalistes comme faisant leur « autocritique »… comme s’ils auraient dû depuis longtemps pencher vers cette légalisation : présentation à peine orientée !…

Sinon, pour le reste, à part ce petit détail, le reportage est très bien fait et pointe du doigt de façon très efficace la gangrène dont est atteint le monde politique et cette ripoublique tellement vantée, ainsi que la faiblesse d’une justice bien trop clémente avec tous ces salopards, qu’ils soient truands ou politicards.

94359_rolbenzaken_vip_blog_1354642526L’intervention (8:36) de feu Gaston Deferre, ancien maire de Marseille, est dès plus limpide concernant le laxisme judiciaire. Et je suis totalement d’accord avec lui (dire que c’était  un homme de gauche !!…après, avoir tapé du poing sur la table à propos des pieds-noirs, il en était pas à une sortie près) lorsqu’il dit  : « Si quelques-uns d’entre eux étaient condamnés à mort et exécutés,  je pense que cela donnerait à réfléchir aux autres. ».

Même si cela ne donne pas forcément à réfléchir aux pourritures qui empoisonnent les peuples et profitent de la misère psychologique de paumés (riches ou pauvres), au moins, cette méthode a le mérite de ne pas encombrer les prisons, de ne pas gaspiller les impôts des français et de ne pas prendre le risque d’une récidive quasi-assurée. Déjà, ils s’en occupent pas mal entre eux mais nous pourrions accélérer le processus…

8 réflexions sur “La gueuse porte bien son nom !

  1. ce gros porc de Vaillant, qui se partage avec cette ordure de Cambadélis la députation de mon arrondissement, l’un au nord l’autre au sud, est alcoolo comme pas un, alors l’addiction, il peut en parler ! en tant que ministre de l’intérieur il à bien protégé les dealers du coin

    1. Il a été un des fervents défenseurs de la dépénalisation et il ne faut pas oublier ses sorties mensongères à propos des prières de rues.
      Comment un garçon issu des couches prolétaires et enracinées (normalement…) françaises peut avoir à cet âge des idées de babacools irresponsables de la sorte ??!!!… mystère…

  2. Il y a quelques temps, j’écrivais dans un billet que si la gauche repassait en 2017, la dépénalisation, voire la légalisation du cannabis serait adoptée…. La campagne sur ce sujet a été lancée aujourd’hui: y a beaucoup de pognon à se faire pour un Etat avec la drogue… La GB n’a-telle pas pris en compte dans le calcul de son PIB le trafic estimé de la drogue ? Si. Et Bruxelles invite les autres pays a en faire autant !

    Dingue et pourtant vrai.

    1. Oui dingue ! Je ne connaissais pas cette pirouette arithmétique anglaise… sacrés rosbeefs ! ils élisent un maire pakistanais, ils intègrent dans leur PIB l’argent de la drogue,… what else ?…
      L’Europe n’est plus ce qu’elle a pu représenter en terme de civilisation ! Il ne s’agit plus qu’une succursale américaine de la consommation et de la décadence pour tous !

      1. anglaise? mais aussi française puisque j ai découvert cet am que l’INSEE intégrait désormais le revenu du trafic de drogue dans le RNB ( revenu national brut )en attendant de l intégrer sous pression de Bruxelles dans le PIB

      2. Merci pour l’info.
        Je vais creuser un peu le sujet parce que je n’en reviens vraiment pas !
        Je suis fasciné par la capacité des « hommes » (j’ai un doute quant à cette dénomination !!) à se masturber l’esprit et à pondre aussi fréquemment des inepties amorales.

  3. Il paraît que les liens entre le parti démocrate (aux States) et les dealers (noirs souvent…Zemmour, sors de ce corps) seraient, nous dirions, étroits.

    Culturellement, sous-culturellement plutôt, on est bien américain.

    1. Tout à fait juste ! Il y a bien longtemps que je dénonce autant le grand remplacement physique du peuple français que le remplacement culturel par la sous-culture américaine.
      Les deux me sortent par les yeux d’une façon indescriptible !
      Je n’en suis pas à tout rejeter de ce que peuvent produire les américains, il y a du bon mais de là à ce que nos concitoyens soient tous en jeans avec baskets et casquettes, bouffant du McDo et écoutant du Madonna… là, ce n’est pas la même chose !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s