Le Principe de Bordel

nouratinbis

Voilà un an presque jour pour jour nous faisions la connaissance de Sida Mehrd, le « meurtrier présumé », comme on dit, d’Aurélie Châtelain, celui qui entendait faire péter nos églises, le pur produit de ce regroupement familial dont la mise en œuvre représente depuis plus de quarante ans une chance insigne pour la France…une chance de crever la gueule ouverte en espérant que personne ne pisse ni ne chie dedans avant l’issue fatale. Et nous apprenons donc, divine surprise, que l’abominable ordure en question semblait piloter par téléphone, depuis sa douillette cellule de Fresnes, le réseau des djihadistes du Vendredi 13, les héros-martyres du Bataclan et des terrasses de bistrot pieusement arrosées à la kalach.
Après tout, vous savez, il ne faut plus s’étonner de rien. Dans ce fabuleux bouzbir à coulisse qu’est aujourd’hui la République, nous assistons chaque jour un peu plus à des pantalonnades surréalistes à tendance chienlitesques…

View original post 1 429 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s