L’Internationale

Noix Vomique

Manifestations hostiles à Charlie Hebdo

Vendredi dernier, à Pontoise, l’enterrement de Charb avait des allures de Fête de l’Huma. La télévision nous montra les invités, leur petit poing levé, en train de chanter L’Internationale. Et il nous fut répété, comme si tout ce beau monde était nostalgique de la Pravda, qu’ils étaient là parce que la liberté d’expression avait été attaquée. Tout de suite, les grands mots. En fait, les djihadistes ont surtout zigouillé des dessinateurs qui, à leurs yeux, avaient insulté Mahomet. Ils ont également assassiné des policiers, des Juifs, ou des gens qui avaient le malheur de se trouver sur leur chemin. Mais les journalistes, par réflexe corporatiste, nous ont rabâché que la liberté d’expression était menacée et ont fait monter la mayonnaise de l’émotion. Ils ont ainsi «donné sa forme à l’événement». Lundi, les yeux rivés sur la courbe des sondages, le Président de la République en a remis…

View original post 1 004 mots de plus

2 réflexions sur “L’Internationale

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s