Réforme pénale

« La peine de mort a ce grand avantage que peu d’hommes se vouent à ses fonctions odieuses et avilissantes. Il vaut mieux que ces agents déplorables d’une sévérité nécessaire […] se consacrent à l’affreux emploi d’exécuter quelques criminels, que si une multitude se condamnait à veiller sur les coupables et à se rendre l’instrument perpétuel de son [leur] malheur prolongé. […] Cette considération me porte à rejeter la détention perpétuelle. Elle corrompt les geôliers comme les détenus. Elle accoutume les prévenus à une férocité capricieuse. Elle est inséparable de beaucoup d’arbitraire. Elle peut couvrir de son voile une foule de cruautés. »

Benjamin ConstantPrincipes de politique (Hachette Paris, coll. Pluriel, p.166) – 2006 [1806]

4 réflexions sur “Réforme pénale

  1. Il est loin le temps où il suffisait d’une corde, pour certains flags c’est grandement dommage. Mais quand tu vois le processus de mise à mort aux States, les moyens techniques, humains et le temps que ça prend… sur le site de jp petit il y a de quoi s’émouvoir de la situation carcérale (drogues et téléphones)

    1. Tout à fait d’accord avec vous ! Pour les flagrants délits, pour les crimes avérés sans contestation. Nous n’aurions jamais dû abolir cette peine capitale. Il aurait fallu l’encadrer davantage, l’améliorer.
      À mon avis, des types comme Émile Louis, Chanal, Alègre, Fourniret, Guy Georges, Paulin et Mérah (et il y en a sûrement d’autres qui m’échappent !) ne méritent qu’une seule peine : la veuve implacable , indolore et économique.
      Imaginez le coût épargné au système carcéral, argent que l’on pourrait investir pour rénover ou améliorer les conditions de détention pour des délits mineurs !!…
      Les américains feraient mieux de s’inspirer de notre méthode remisée malheureusement au lieu de continuer avec des moyens techniques plus que discutables, je vous l’accorde, même pour des ordures.
      J’irai faire un tour du côté de ce jp petit.

      1. Comment Brajavel a envisagé la fin des crimes, voir dans Ravages, ah les années 50, j’ai pas connu mais le burger avait certainement une autre saveur.
        J’avoue ne pas y connaître grand chose en peine de mort américaine, y’a la ligne verte, et puis Faurisson sur la chambre à gaz… Ce qui est certain c’est que la corde pour eux et la guillotine pour nous c’est de l’archéofuturisme, et ça remplacera avantageusement 5 prières par jour, faut être complètement con pour couper des mains et des pieds ; la tête ou rien !! un tour chez JP, ce type est un puit de science au milieu d’un monde de crétins. Pour rencontrer l’homme il faut lire « dangers de l’apnée » dans sa liste alpha de mots clés.

      2. Oui, Barjavel !!.. J’ai Ravage en livre de poche : formidable d’anticipation et effrayant !
        D’après ce que j’ai pu lire par-ci, par-là, la guillotine en sectionnant la moelle épinière d’un coup provoque un décès immédiat sans souffrance, ce qui n’est pas le cas de l’électrocution ou des injections mortelles (je ne vois pas ce que Faurisson vient faire ici…).
        quant aux mains et aux pieds, je laisse ces pratiques barbares à leurs sbires islamistes demeurés : de telles sanctions démesurées pour un vol ou je ne sais quoi, ceci relève du sadisme et de la maladie psychiatrique. Rien à voir avec une exécution capitale, juste conséquence d’actes terribles et… définitifs.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s