Régionaliste nauséabond

« Quand le diable m’offrirait tout le Nouveau Monde, il ne me ferait pas renoncer à la partie de l’ancien où j’ai eu le bonheur de naître, et où j’ai eu celui de vivre. Il n’y a rien à mon gré de si charmant que d’être Auvergnat et même de la Haute-Auvergne. »
Gilbert du Motier de Lafayette – Lettre au marquis de Poix de Hartford 12 octobre 1784.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s