Théorie sociale cordicole

« C’est la théorie sociale qui aide le scélérat à blanchir ses actes à ses propres yeux et à ceux d’autrui, pour s’entendre adresser non pas des reproches ni des malédictions, mais des louanges et des témoignages de respect. »

Alexandre Soljénitsyne L’Archipel du Goulag 1918-1956 (Éd. Seuil, Paris, Vol. I, p. 131) – 1973