Le temps des Négresses, c’était l’bon temps !

« Si tu m’aimes vraiment
Viens donc me retrouver
Dans ma cabane perdue
Au milieu des marais »…

Les Négresses Vertes – L’homme des marais – 1988 [album Mlah]

N.B. : avec un titre pareil, le risque d’être dénoncé pour négrophobie et autres concepts fumeux racisés n’est pas nul !… nous vivons dangereusement aujourd’hui…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s