L’âme française !

Cyrano de Bergerac de Jean-Paul Rappeneau, avec Gérard Depardieu et Anne Brochet (1990)

« Je crois qu’elle regarde…
Qu’elle ose regarder mon nez, cette Camarde !
Il lève son épée.
Que dites-vous ?… C’est inutile ?… Je le sais !
Mais on ne se bat pas dans l’espoir du succès !
Non ! non, c’est bien plus beau lorsque c’est inutile !
Qu’est-ce que c’est que tous ceux-là !- Vous êtes mille ?
Ah ! je vous reconnais, tous mes vieux ennemis !
Le Mensonge ?
Tiens, tiens ! -Ha ! ha ! les Compromis,
Les Préjugés, les Lâchetés !…
Que je pactise ?
Jamais, jamais ! -Ah ! te voilà, toi, la Sottise !
Je sais bien qu’à la fin vous me mettrez à bas ;
N’importe : je me bats ! je me bats ! je me bats !
Oui, vous m’arrachez tout, le laurier et la rose !
Arrachez ! Il y a malgré vous quelque chose
Que j’emporte, et ce soir, quand j’entrerai chez Dieu,
Mon salut balaiera largement le seuil bleu,
Quelque chose que sans un pli, sans une tache,
J’emporte malgré vous,
et c’est… mon panache !
« 

Edmond RostandCyrano de Bergerac – 1897

Ce film culte est celui de mes 18 ans et il a, à mon avis, pleinement réussi le passage de l’oeuvre écrite à celle sur pellicule. Cyrano de Bergerac fait partie de mes héros favoris de l’adolescence et la pièce d’Edmond Rostand fut un des piliers de ma construction éthique et morale, avec quelques autres oeuvres telle que L’Odyssée ou L’appel de la forêt. Il y a eu plus tard bien sûr de nombreux autres bouquins qui ont consolidé ce socle de valeurs traditionnelles comme ceux de Jean Cau, Richard Millet, Georges Bernanos ou Céline.

Ce personnage d’Edmond Rostand reste mon préféré à bien des égards et cette tirade finale revêt une importance majeure pour moi. Un instant de grâce, mélangeant tout à la fois une grande force et une fragilité certaine qui touche l’affreux barbu de DdeC.

Je n’aurai jamais assez de mots pour remercier tous les grands auteurs de la littérature et la philosophie occidentale qui ont fait le « complotiste radical et fasciste » (selon les critères de la doxa progressiste actuelle…) que je suis !

En tous les cas, si je devais résumer ce qu’est l’âme française et ce qui m’inspire au quoitidien, et bien je choisirais cet extrait !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s