Une occasion perdue

Pangloss encore lui!

L’affaire du type qui a tiré sur son patron et sur un de ses collègues et que les forces de l’ordre ont mis quelques jours à appréhender a fait causer les médias boboïsants. Ils ont insisté sur le fait qu’il s’agissait « d’un ancien militaire », qu’il était « lourdement armé » et qu’il « pratiquait le tir sportif ».

Passons sur les clichés journalistiques habituels « lourdement armé » et « ancien militaire » et ce qu’ils veulent suggérer mais on note que le tir sportif a fait réagir Darmanin, notre bien-aimé ministre de l’Intérieur. Il s’est indigné qu’on puisse légalement détenir des « armes de guerre ».

N’en déplaise à Gérald, en l’espèce, il ne s’agissait pas d’armes de guerre. Il y a des armes autorisées et des armes interdites. Point barre. Je précise que la législation française est extrêmement précise et restrictive dans ce domaine. Vous tapez « catégories d’armes » sur internet et le service public vous donne tous les…

Voir l’article original 256 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s