2030, date fatidique ?

Merci à Sandomingo60 !

Cet imminent océanographe que fut Jacques Piccard évoquait déjà en 1972, sur la TSR, les risques des excès de notre civilisation et la date de 2030, celle-là même dont on parle pour le plan du Grand Reset de Schwab le directeur du forum de Davos (cf. World Economic Forum et le Covid-19), Gates, Attali et consort.

Assurément, les journaleux d’aujourd’hui l’auraient traité de complotiste !!…

Mais il est évident que notre disparition, si elle n’est pas physique avec l’ampleur suggérée par Jacques Piccard, est bel et bien d’actualité pour la prochaine décade au niveau civilisationnel ! Nous allons devoir choisir (si nous en avons la possibilité… sic) entre le monde d’avant, plus traditionnel et moins technologique, et celui du Grand Reset (cf. article de Thomas Lemoine dans 20 minutes du 7 décembre 2020), tourné vers la mondialisation et le « tout technologique » façon Brazil, Le Cinquième Élément et Blade Runner.

Sous prétexte de vouloir le bien de l’Humanité, les zélites sont prêtes à imposer le bonheur et la santé de force, quoi qu’il en coûte en terme de liberté individuelle. Le Micron est forcément emballé par le projet puisqu’il a été à bonne école chez les Rothschild & Co !

En ce qui me concerne, je n’ai pas obligatoirement envie d’être lié à João de Rio ou à Mamadou de Dakar ! J’ai déjà assez de mal à me projeter en terme de « destin » avec mes collègues de travail dont certains sont des sacrés loustics calculateurs et carriéristes, ou avec d’autres connaissances… et en plus, je n’en ai rien à cirer du consensus mondial, de la globalisation et des inégalités (je suis par contre très attentif et scandalisé par les injustices, ce n’est pas la même chose !) !!!

L’uniformisation de la pensée pour une « même lecture du monde » : très peu pour moi ! Je rejette toute notion de Nouvel Ordre Mondial, de Grand Reset et autres fadaises vendues avec un bel enrobage social et environnemental au service de l’enrichissement et du pouvoir de quelques-uns !

La société de biotechnologies qui nous attend avec les puces intégrées à des organismes, le transhumanisme, les données numériques d’identité,… tout cet univers des « technos » que dénonçait Moebius et qui semblait n’être que les cauchemars des réalisateurs de films de science-fiction à la sauce Matrix ou Divergente devient petit à petit réalité ! C’est déjà demain !

Pour rappel, « Dans la société décrite par l’Incal, la planète est dirigée par 2 castes: les « technos » et « l’économat ». Les technos portent toujours des lunettes noires, et leurs chefs ont la tête surmontée par un « oeuf d’ombre » d’autant plus gros qu’ils concentrent le pouvoir de la force qu’ils servent: la Ténèbre. L’instrument des « technos » pour faire triompher la ténèbre est la technologie » (cf. Hommage à Moebius sur syti.net du 12 mars 2012).

One Tenebrae dans l’Incal de Moebius

2 réflexions sur “2030, date fatidique ?

  1. Si je ne suis pas mort en 2030, j’aimerais bien voir ça. La curiosité comme recette de longévité. 🙂
    Quant à moi, je n’ai pas besoin d’un consensus mondial ni d’un président qui en soit partisan.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s