Monsieur Géronimo !

Jerome-Le-Banner 2

J’avais déjà mentionné ce surnom, Géronimo, dans un billet que j’avais rédigé en 2014 (déjà !… mais que je conseille aux néophytes ou aux sceptiques avec un très instructif reportage sur ce magnifique sport au travers des explications du convaincant Cyrille Diabaté) à propos du M.M.A. (Mixed Martial Arts), un sport que j’apprécie énormément et sans limite, sorte d’aventure sportive sensorielle exceptionnelle ! J’ai d’ailleurs toujours pratiqué la boxe (anglaise pour laquelle j’étais licencié jusqu’en 2016 ou jiu-jitsu brésilien) en parallèle du rugby, avec moins d’assiduité quand même…

Ce surnom a donc été donné à l’un des plus grands combattants de tous les temps en kickboxing, à la carrière impressionnante tant en longévité qu’en confrontations gagnées contre les plus indiscutables et impressionnants maîtres des divers sports de combat (Mark Hunt, Remy Bonjasky, Peter Aerts, Ernesto Hoost, Sam Greco,… parmi bien d’autres noms admirables qui ont tous donné leurs lettres de noblesse à cette discipline hors norme !).

Je veux bien sûr parler de l’immense Jérôme Le Banner !

J’ai découvert, entre 2006 et 2008, le M.M.A. et le K-1 grâce à ce talentueux boxeur au style inimitable, alliant une grande technique pied-poing et une puissance fulgurante.

Ce valeureux guerrier a à son compteur 80 victoires (dont 64 par KO !!!) pour 22 défaites en 104 combats ! Ces chiffres parlent d’eux-mêmes…

Ce soir, en voulant revoir quelques-uns de ses combats sur youtube (je les ai tous vus plusieurs fois), je suis tombé par hasard sur ce reportage assez court de l’Équipe TV et de Jean-Charles Barès, diffusé le 20 novembre 2016.

Je vous laisse admirer son talent et ce grand bonhomme du kickboxing.

 

Un grand respect pour ce fantastique champion qui n’aura jamais réussi à être couronné des lauriers du champion du monde en K-1, malgré un parcours époustouflant au sein de cette compétition, mais qui l’aura été par ailleurs plusieurs fois dans d’autres compétitions. Il a raccroché les gants en août 2015 malheureusement…

Comme le dit Ernesto Hoost à la fin de la vidéo, pas besoin de couronne pour être roi !

Donc vive le roi ! Merci monsieur Géronimo !

Pendant plus d’une vingtaine de minutes, j’ai retrouvé mes tentes ans…

Jerome-Le-Banner

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s