Crevures sans âme et sans honneur

salopard-selon-le-petit-larousse-illustre-edition-2013

Je suis tombé par hasard sur un article évoquant un comportement déviant d’adolescents désireux de prouver leur grande et utile contribution à la société humaine.

Il fallait alors que je partage mon dégoût et mon grand courroux (j’ai l’habitude…) à propos d’un symptôme, parmi bien d’autres, très parlant de l’état de décadence et d’imbécilité de certaines communautés d’Occident.

En ce qui me concerne, je n’ai aucun genre de sensibilité à propos du sort des animaux servant à me nourrir (supermarché, élevage d’amis ou chasse) tant que l’animal est refroidi de manière immédiate et la plus efficace possible, c’est-à-dire avec un minimum de souffrances. Par contre, je trouve intolérable et ignoble la gratuité de comportements dont le seul but est de faire souffrir des bestioles; qui plus est des bestioles plus faibles et sans défense. Avec un grizzly, les pitchouns ci-après feraient sûrement moins les malins !

J’ai donc malheureusement dû regarder quelques vidéos sur youtube pour en tirer des clichés car je n’ai pas souhaité mettre ces vidéos sur ce blog par souci de ne pas heurter inutilement les gentes dames qui fréquentent cet établissement et qui aiment tant les animaux (il y en a une qui aime la broderie me dit-on…). Il est inutile à mon avis de faire de la publicité en nombre de vues à ces dégénérés (déjà les miennes sont de trop !…).

Ainsi donc, j’ai découvert qu’en 2013, un certain Walter Easley (ci-dessous) aux États-Unis avait crevure-walter-easly-2013défrayé la chronique en donnant un énorme coup de pied à un pauvre chat se trouvant dans la visée de l’abruti sus-nommé, très content de lui-même (ce qui est une caractéristique du con par excellence). Il n’avait pas été inquiété plus que cela a priori…

crevure-farid-ghilas-2014Puis, c’était au tour d’un maghrébin de France en 2014 de se faire interpellé pour avoir jeté le plus haut et le plus loin possible contre le mur d’un HLM un petit chat blanc et roux, baptisé Oscar, qui retombe lourdement sur le sol en béton.

Dans un article d’Audrey Garric tiré du Le Monde du 3 février 2014 , mou sapprenions alors que : « Farid Ghilas, qui se faisait surnommer « Farid de la Morlette » sur Facebook, a été condamné à un an de prison ferme, lundi 3 février, par le tribunal correctionnel de Marseille pour « actes de cruauté envers un animal domestique ou apprivoisé ». ». Pour une fois, la justice était rapide et efficace !!…

Depuis, d’autres demeurés ont sûrement réitérés ces lamentables comportements mais je ne suis pas allé faire une recherche exhaustive de toute la bêtise humaine qui, d’après Renan, donne une idée de l’infini.

A priori, ces derniers temps, approcher un chat dans la rue et lui donner un violent coup de pied pour l’envoyer en l’air le plus loin possible est à nouveau d’actualité puisqu’il s’agirait du nouveau jeu des « jeunes » de South-East London.

Deux vidéos ( une filmée en Angleterre et une provenant des USA dont les deux clichés ci-dessus sont tirés) ont été mises en ligne 499267capturedcran20160922204215sur Facebook par un ancien élève de Forest Hill Boys School habitant à Catford ( Sud-Est de Londres ) qui est devenu rappeur de musique. Ces clips vidéos font une énorme audience en raison de la réputation de Tyrese Collins (ci-contre).

catLe jeune afro-anglais derrière la voiture bleue vient déjà d’être arrêté par la police anglaise. Il s’agit d’un adolescent âgé de 16 ans du district du Grand Londres, Lewisham au sud-est de la capitale, comme l’indique The Mirror du 16 septembre 2016« The Met later confirmed a 16-year-old boy from the Lewisham area has been arrested on suspicion of animal cruelty. »

D’autres vidéo sont en ligne afin de relater des exploits d’une haute valeur guerrière et d’un courage sans nom…

Nos bonnes âmes progressistes nous expliqueront sûrement que leur désoeuvrement résulte de leur milieu social à faibles revenus (la plupart ont des portables derniers cris, des vêtements de marque et des véhicules hors de prix !), de quartiers laissés à l’abandon (il n’y a jamais eu autant d’argent pour les banlieues que depuis ces 20 dernières années !) sans structures sportives ou éducatives avec, à tous les coups, des structures familiales bancales (continuons à faire la promotion d’un individualisme exacerbé, de la liberté sexuelle et de l’adultère, des familles décomposées,…). Finalement, que ces pauvres jeunes hommes issus de la diversité enrichissante ne sont que des victimes de la vie…

Ces individus ne sont tout simplement que la lie de l’humanité et ne méritent qu’une chose, une punition à la hauteur du méfait commis : une bonne raclée et un emprisonnement type Cayenne.

Heureusement qu’il reste des hommes, des vrais, qui sont là pour rattraper le coup !!…

15 réflexions sur “Crevures sans âme et sans honneur

  1. Si Danielle ne vient pas pousser sa gueulante ici, je veux bien manger mon chapeau 😀

    Quelque part, cela n’a rien d’étonnant. La plupart de ces crétins dégénérés sont musulmans, et pour les mahométans chats et chiens sont des animaux de Sheitan. Il est donc normal d’en disposer le plus cruellement possible. En plus, c’est un bon moyen d’endurcir les futurs shahid qui habitués à la cruauté seront vaccinés contre la moindre sensiblerie envers la souffrance de leurs victimes. Idem pour les membres de gangs urbains, ont les habitue à la violence gratuite sur des animaux.

    1. Apparemment Danielle n’est pas retournée sur le net depuis qu’elle est arrivée en Aveyron !!! 😉
      Nous attendrons pour le machouillage de képi…
      Pour le reste, ton commentaire est très juste.
      Dommage de ne pas t’avoir vu ce dimanche, tu as manqué à nos échanges au sein d’un tablée fort sympathique !
      Bon rétablissement et au plaisir !

    1. En plus d’être pro-immigration (normal, il y a beaucoup de babacools, de gauchistes dans ces associations), certaines ont parfois des combats totalement loufoques (269 life) qui discréditent l’ensemble des ces associations qui travaillent pour une cause honorable.

      1. Tout à fait d’accord !!!
        L’antispécisme est ici le prétexte pour montrer du doigt les « chances pour l’Occident » et leurs rapports avec des animaux domestiques (n’étant pas destinés à la consommation donc, ici de la violence absolument gratuite) afin de parfaire leurs rapports avec leurs hôtes européens… (cf. commentaire très juste d’Arnaud de Chroniques désabusées)

      2. En ce qui me concerne, je fais plutôt partie du courant du spécisme et de l’anthropocentrisme. J’en parlerai dans un prochain billet consacré à des associations du « droit animal » totalement à côté de la plaque avec la mode du vegan.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s