Morts un 14 juillet…

Morts un 14 juillet

Voici une semaine, jour pour jour, alors que nous apprenions tous l’affreuse nouvelle du carnage de Nice, je m’absentais de mon havre de paix rural pour aller récupérer, en compagnie de ma chère moitié, mes enfants qui profitaient d’un autre havre de paix dans l’Hérault, celui où résident mes beaux-parents; joli petit coin de Languedoc, typique, avec ses lauriers roses, ses cigales et sa chaleur accablante.

Revenu en début de semaine avec toute la famille, je n’avais eu de cesse tout le week-end de penser à ces images terribles de corps gisant ça et là, de personnes aux regards perdus cherchant un soutien, fuyant une réalité morbide, de proches assis près de dépouilles et priant, un petit être ravi trop tôt à sa famille… quelle immense tragédie sur notre sol français !

montage victimes

montage visages victimes Nice.jpegMa colère était à la hauteur de ma peine devant ces familles décimées, ces vies abimées (cf. LeParisien.fr du 15 juillet 2016), accablées par le malheur. Sourde, intérieure, ne pouvant pas être expulsée, je ruminais cette colère en maudissant tous ces allogènes endoctrinés accueillis avec tant de bonté dans un magnifique pays bien trop généreux avec les autres et pas assez avec les siens.

Les mots ne venaient pas pour rédiger un billet, de plus j’avais quelques idées de montages photographiques à réaliser qui allaient me demander un peu de temps.

Voici venu le moment de mettre à l’écrit (si l’on peut utiliser ce terme pour cet interface virtuel… moi qui apprécie tant l’odeur de l’encre et le bruit si particulier de la plume sur le papier…) mes sentiments de tristesse, de dégoûts, de haine sur cet évènement inimaginable de sauvagerie.

Voici, disais-je, une semaine que ma vie familiale continue, que le bonheur d’une vie paisible à la campagne se poursuit au cours de vacances tant appréciées. Je regarde mes filles jouer dans le jardin avec leurs chats, mèches aux reflets roux virevoltant au gré de leurs sautillements malicieux, ou réaliser toutes sortes de bijoux en pâte FIMO; je fais quelques passes à mon fils avec son ballon de rugby du Stade Toulousain en évoquant la saison en U10 passée; je contemple ma femme, formidable mère courage et aimante, dont la beauté n’a d’égale sa droiture; et en même temps, des vies ont été brisées, des harmonies familiales détruites, des mélodies de complicité filiale réduites au silence : c’est tellement injuste, ma rage est incommensurable, je bouillonne, je trépigne et la mort de ce fou d’Allah n’a rien apaisé bien qu’à minima ce soit la plus juste des peines pour cette crevure.

Je n’ai pas peur de la guerre, encore moins d’aller à l’affrontement et de mourir pour défendre ma famille, mon territoire ou mes idées mais, il est évident que, si un jour je dois prendre les armes, ce ne sera jamais pour assassiner ou blesser des civils désarmés, encore moins des femmes et des enfants. C’est indigne d’un homme, un manque de courage insupportable, une attitude d’invertébré inqualifiable !

Je suis donc encore aujourd’hui dans la peine et je transcris ici mes premières pensées de vendredi dernier qui ne m’ont jamais quitté depuis : toutes mes sincères condoléances à toutes les familles endeuillées, tout mon soutien à toutes les familles meurtries et blessées, toute ma sympathie et mes félicitations aux anonymes et aux policiers courageux qui ont tenté pour certains et réussi pour d’autres à stopper l’allumé du Maghreb et, tout mon mépris et ma haine aux islamistes et aux politiques qui ont permis que les conditions d’un tel drame soient réunies, que ce soit par leur laxisme, par leur idéologie immigrationniste et par leur incapacité à faire face à leurs responsabilités. D’ailleurs, un attentat le jour de la fête d’un tel régime politique est très symbolique, comme le prédateur s’attaque au plus faible du groupe des gazelles, ce système montre bien son obsolescence !

Finalement, beaucoup de belles phrases bien tournées, bien pompeuses mais aucune réelle action sur le terrain, aucune décision ferme et digne d’une grande nation n’ont été prises !

Comme le dit si bien Nouratin : « L’épouvantable hécatombe de la Promenade des Anglais résulte d’une ahurissante cascade d’imbécilités irresponsables, elle arrive désormais comme le point d’orgue de toute la série des lâchetés, des inconséquences, des bisounourseries, des gauchiarderies, des stupidités bien-pensantes et des déconnages politiquement-corrects qui émaillent l’histoire de la France depuis quatre décennies. » (ici dans son excellent billet du 17 juillet 2016). J’aime ce condensé !

Les-pieds-nickeles

À chaque fois que la France a été frappée par le terrorisme islamiste, le Toutmou sans envergure et ses deux acolytes aussi incompétents que ridicules ont toujours su prendre la parole en promettant fermeté, mesures sécuritaires adaptées et sévérité augmentée… pour quels résultats ?

L’ami Skandal propose une réponse à la question « Pourquoi les personnes les moins compétentes et les plus nocives parviennent au sommet de l’État ? «  (ici) dan son billet sur Hayek du 20 juillet dernier…

Toujours est-il que depuis 2012, plus de 240 morts au cours de huit attentats perpétrés sur nos terres métropolitaines avec paraît-il l’instauration d’un état d’urgence et de mesures, aux dernières nouvelles, au maximum de ce que le flamby « normal » peut mettre en place… incompétence et nullité ahurissante !

Voilà le bilan de 4 ans de gouvernement socialiste mené par un Toutmou sans charisme et sans poigne, un véritable « sans-couille » qui ne sait que bavasser et bafouiller, en nous méprisant, les « sans-dents » et en nous ridiculisant aux yeux du monde entier par une dégaine pitoyable et par son incapacité évidente à gérer notre pays.

attentat-nice-direct-84-morts-dont-10-enfants-et-adolescents

(source : Ouest-France du 15 juillet 2016)

À chaque attentat, des promesses, un semblant d’assurance et de maîtrise mais seulement dans le discours, comme d’habitude chez tout gauchiste qui se respecte.

Alors que de très nombreuses mesures pouvaient être adoptées, alors qu’un retour sur la double peine (abrogée par cet imbécile de nimbus Sarkozy !) aurait évité les 84 morts niçois, alors qu’il fallait faire preuve d’une autorité et d’une précaution sans pareil dès le premier attentat en 2012 sous l’ère catastrophique de Toutmou Ier, rien n’a été fait de plus que d’instaurer un état d’urgence, plutôt virtuel et inefficace au vu des dernières manifestations et violences (bagarres à l’Euro) perpétrées en France, et de mettre en place quatre bricoles insignifiantes.

Le député LR de Loire Yves Nicolin a très bien démontré tout cela à l’assemblée nationale le 19 juillet 2016 en fracassant comme il se doit les comiques du triumvirat et énonçant toutes les propositions tout à fait réalisables pour améliorer la protection des citoyens français mais que la gauche a refusé par pure idéologie et peur de froisser son électorat maghrébin et africain, entre autres.

L’incompétence et le manque d’anticipation à ce niveau de responsabilités paraît invraisemblable et devrait être puni sur le champ.

Cette incapacité à protéger les français est soulignée très vivement et justement par Gilbert Collard (que je n’apprécie pas plus que cela au passage ! C’est physique…) lors d’une fameuse intervention à l’assemblée nationale le 20 juillet 2016 dans laquelle il dénonce des « incapables d’État », « vous avez fait de l’état d’urgence des confettis de paroles ! », « ces morts vous regardent et vous aurez des comptes à leur rendre, bande d’incapables ».

On peut aussi s’étonner que la gauche face à ces 84 assassinats et ces centaines de blessés ne s’empresse pas de dissoudre l’UOIF comme le propose Marion Maréchal Le Pen (cf. Valeurs actuelles du 21 juillet 2016) alors que pour un simple Clément Méric, et parce qu’il est bien connu que le plus grand péril pour la France est l’ultra-droite et les patriotes, nous en avons encore une fois la preuve à Nice, les gauchistes du gouvernement n’avait pas tergiversé trop longuement pour dissoudre L’Oeuvre française,  Troisième Voie, les JNR et Le Local, rien que ça !!! Il faut dire que le gentil Méric, jouant au guerrier alors qu’il n’est qu’une petite fiotte de SciencePo, végétalien de 70 kg à la bouille de gaminou, a des parents dan sel milieu universitaire et de la famille dans les merdias… ceci expliquant cela…

Mais pour revenir à cette gracieuse et efficace MMLP dont la demande de dissolution est ici totalement justifiée, lors du débat à l’assemblée nationale sur la prorogation de l’état d’urgence, la jeune élue a fait preuve d’une lucidité sans pareil à propos des branquignoles du gouvernement toujours en place et a souligné à juste titre les dysfonctionnements, les incohérences des politiques figés et pleutres qu’ils sont.

Lors de cette séance du 19 juillet 2016, elle lançait calmement mais sûrement : « Je ne comprends pas ce que vous faites encore sur ces bancs ! », pour enchaîner avec une remarque plus que légitime : « 236 morts en 18 mois, dans n’importe quel pays du monde, un tel bilan aurait entraîné à minima la démission du ministre de l’Intérieur voire même du premier ministre. ».

Mais la place est tellement bonne !!… Hors de question qu’ils démissionnent, surtout avec l’égo qui est le leur !

Enfin, elle terminait par une tirade plus que compréhensible dénonçant les aberrations d’un régime à bout de souffle, incapables de prendre ses responsabilités : « mais ce qui est  indigne monsieur le ministre, ce n’est pas la colère des français, ce qui est indigne c’est qu’aujourd’hui des djihadistes revenus de Syrie continuent de circuler librement c’est que des étrangers condamnés et/ou radicalisés bénéficient encore de titre de séjour,… ».

Nous voyons donc que beaucoup de questions se posent et se poseront encore notamment quant à la sécurisation des zones de rassemblement comme celle qui aurait dû être prévue pour les 30000 spectateurs du feu d’artifice de la Promenade des Anglais.

Comment les services de l’État et de la municipalité ont pu se mettre d’accord sur un tel sous-effectif de fonctionnaires

Comment ne pas avoir prévu aux extrémités de cette promenade des barrières métalliques plutôt que de ne surtout pas oublier de mettre des drapeaux du lobby LGBT ? (n’est-ce pas Estrosi et tous tes acolytes se disant de droite et pourtant à la botte des LGBT et de leur mariage guignol?!!..)

montage drapeaau LGBT

Aujourd’hui, les personnes soi-disant responsables se rejettent la faute, cherchant chacune à se dédouaner plutôt que de faire amende honorable, de présenter un mea culpa tant attendu pour les multiples dysfonctionnements et les précautions non prises.

Et on reparle de procédés relevant du complotisme (ils n’ont que cela à la bouche !), qu’il n’y a pas d’erreur possible des services de l’État avec une indignation de façade du pitre Cazeneuve  qui dénonce forcément des contre-vérités… la meilleure défense, c’est l’attaque !

J’ai vraiment envie de leur péter leur sales petits cabines d’enfoirés à Bernard et Manouel !

Enfin… comme quoi, 1400 caméras, 64 policiers  nationaux (en réalité, 6 policiers nationaux aux dernières nouvelles !!!… et ça va chauffer !), 42 policiers municipaux et 20 militaires ne servent pas à empêcher 84 morts et bien  plus de blessés et/ou de traumatisés.

Mais peut-être (et j’en suis persuadé !)  que les responsables ayant ces moyens à disposition n’ont pas été à la hauteur et n’ont tout simplement pas mis en place un bon dispositif de sécurité !!!

On se rend donc bien compte de la poudre de perlimpinpin que représente cet état d’urgence, cette opération sentinelle qui est une gabegie et une absurdité pour le l’ancien général des armées Vincent Desportes (cf. entretien dans l’Édition spéciale d’I-Télé du 16 juillet 2016) : « Les hommes n’ont pas empêché les attentats de Paris ou Nice. », selon lui, continuer à utiliser les soldats à l’intérieur est une erreur en termes budgétaires, en termes de sécurité et en termes de capacité opérationnelle : « Je ne suis pas sur qu’il faille mobiliser ces hommes sur le territoire national ».

Il parle d’un « dispositif politicien » : on ne peut plus clair ! Bande de râclures !

Il donne alors des solutions possibles.

Écoutons les hommes d’expériences, écoutons de vrais chefs !

Ce qui est sûr, sans qu’il y ait le moindre doute possible, c’est que nous n’en avons pas fini avec l’immigration, le Grand Remplacement, la France défigurée et transformée.

Tout cela ne fait que commencer après un long processus de mise en place et de maturation.

Le pire pour les citoyens français de souche est à venir mais ils relèveront le défi comme toujours, j’en suis convaincu. La seule inconnue est : quand ?!!!

En attendant, l’ennemi est bien identifié malgré les fournées quotidiennes de padamalgam médiatiques.

Les CPF vont devoir affronter la colère d’un peuple.

TerroristesDdeC1

J’arrive à la fin de ce billet, déjà trop long (mais il y a tant et tant à dire !) et j’ai envie de croire face à toute cette médiocrité politique de gauche, face à tous ces morts et blessés pour rien que je suis en fait dans un mauvais rêve ou en train de regarder un mauvais film de série Z

affiche Attentats de Nice

Mais non, il n’y a toujours pas de générique de fin, il n’y a pas eu de réveil en sursaut.

J’ai les yeux grands ouverts et j’observe ma patrie et ma civilisation s’effondrer …

Alors je me dis que ces morts, ces blessés, ces polytraumatisés ne doivent pas l’être pour rien, que leur disparition engendreront une éclosion  prochaine, un renouveau : le renouveau français qui est nécessaire et vital.

Il arrive. Il est là à portée de mains. La République n’en a plus pour longtemps.

8 réflexions sur “Morts un 14 juillet…

  1. On ne parle jamais des blessés. Nulle part. On cite les morts, dont le nombre est certes énorme, mais à chaque fois il y a 3 ou 4 fois plus de blessés graves, dont la plupart se retrouvent sans bras et/ou sans jambes … sans parler de la souffrance psychologique. J’imagine que ces victimes doivent couver une haine sourde envers les islamistes, mais surtout ces lâches incapables de politiciens …

  2. Tu n’écris pas trop souvent, mais quand tu volubiles, tu volubiles 😉

    « mèches aux reflets roux virevoltant au gré de  » il reste donc encore de petites gauloises.. au moins quelques unes 😉

    Mon avis à moi perso : GroMou « avoue » notre implication en Libye.. en attendant le retour du manche de râteau bien sûr et con va re-pleurnicher 😦

    Tiens, je vois à gauche que tu connaissais « Pâturage .. » On a eu des échanges sympas. Il a disparuté.. chacun mon tour.

    Contre une poignée de cerises : d’où viennent les deux images de rouquines en haut à gauche ? elles sont splendides

    1. Bonjour LHDDT,
      disons qu’il y a tellement à dire sur tout !!…
      Je n’ai pas énormément de temps (ou je manque d’efficacité dans la rédaction de mes billets) et je n’arrive pas à avoir un rythme aussi soutenu que toi ou Corto. Et ça m’emmerde !
      En même temps, il n’y a pas que l’écran dans la vie. Il y a une baraque à faire tourner avec trois enfants, adolescents devrai-je dire maintenant… Il faut aussi s’occuper de la moitié, etc.
      Pour ce qui est des reflets roux, nous sommes une famille de cheveux roux/auburn, pas vraiment orange, plutôt cuivre foncé. Gaulois, bien plus du côté de ma femme, véritable FDS, et moi à moitié ayant un père juif pied-noir mais une mère FDS (à l’origine catho). Je t’en avais déjà parlé. Famille très celtique dans l’apparence et dans la façon de vivre et de voir les choses mais portant mon nom, un nom judaïque…
      Pour Pâturage, il fait partie des premiers blogs comme FrançoisDS, Fromage+ et surtout FrenchCarcan à m’avoir remis les idées en place (j’étais à l’extrême gauche et issu d’un milieu socialo) après mes premières remises en questions idéologiques suite aux explications de Zemmour à l’époque chez Ruquier ou sur d’autres plateaux.
      Pour les photos de rouquines, je suis passé chez L’Esprit français et Phalanx Europa (comptes Tumblr); il n’y a plus Les Élégances !!!… dommage !
      http://lespritfrancais.tumblr.com
      http://phalanx-europa.tumblr.com
      Au plaisir.

    1. Merci Corto !
      OI, je sais, tu as raison mais lorsque j’ai tapé ce billet, je me suis basé sur les effectifs donnés dans la vidéo correspondante dudit billet. Je vais aller modifier la phrase dans ce sens.
      Je viens d’aller jeter un oeil au JDD… on s’en doutait mais alors là, c’est génial et très courageux de la part de cette femme !!!
      On passe toujours pour des complotistes… il y a de quoi l’être !!!

  3. Je partage votre dégoût et votre indignation.
    Naturellement que l’engagement de l’armée est un non-sens. Je l’ai écrit et je le redis, c’est de l’attrape-couillon.
    Comme j’aimerais partager votre optimisme sur la réactivité des Français mais la foule ne peut pas avoir de réaction durable. Il faut des chefs et il n’y en a pas. Ils ont disparus ou slbt tous à la gamelle. Dire que le discours le plus sensé, le plus courageux, vienne d’une jeune femme révèle beaucoup sur le desert politique dans ce pays

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s