La belle et la… belle !

Voici une raison supplémentaire s’il fallait expliquer ce que le MMA représente en termes de valeurs : Anastasia Yankova, russe et portant haut ses couleurs nationales.

Strength-through-Beauty

110378Quelle magnifique ambassadrice pour les nations occidentales alliant force et beauté, courage et fierté patriote, douceur du regard et dureté des
coups…

Bien que très peu enthousiaste à voir des femmes pratiquer des sports de combat (boxe, rugby,…), tellement loin de la maternité et de la féminité comme je les conçois, et ne visionnant quasiment jamais des confrontations féminines par principe, je ne peux nier son excellent niveau de combattante et son immense charme slave.

Un de ses combats peut être vu sur MMA Core, ici, alors qu’elle affronte et prend le dessus sur Anjelina Pink, une boxeuse américaine.

Kimbo-Slice-TUF-10

Je profite de ce billet consacré au MMA pour saluer la mémoire d’un guerrier disparu trop tôt le 6 juin dernier, emporté par une crise cardiaque à 42 ans (2 ans de moins que votre hôte…).

Kimbo Slice, grand champion (6 victoires sur KO pour 8 combats),  faisait parti de ces bonhommes qui se sont fait un nom tous seuls à force de volonté, de travail, d’abnégation et de sacrifices. De vrais bonhommes quoi !

Ces mots ne veulent plus dire grand chose aujourd’hui pour une grande partie de la jeunesse anesthésiée par les écrans, par l’idéologie « bisounours » à la sauce guimauve des démocraties ramollies.

Il est certain que des sports comme le MMA ou le rugby sont des moyens pour parvenir à inverser la vapeur d’une modernité décadente et destructrice des peuples et des traditions séculaires. Surtout pour ne pas être qu’un guerrier de papier, un guerrier du clavier…

Il est aussi évident qu’en parallèle du développement d’un corps sain et dur au mal, il est impératif de développer un esprit sain et aiguisé pour contrer les desseins les plus pervers des gauchistes et autres « progressistes », tellement loin du sens réel du mot « progrès ».

8 réflexions sur “La belle et la… belle !

    1. Bonsoir Danielle,
      je n’en doute pas puisqu’Anastasie en est aussi la preuve ! Pour ce qui est de la féminité, sûrement mais à la base, une femme n’est pas prévue pour tout cela. Ses hormones, ne sont pas des hormones de violence comme la testostérone, leur anatomie est plus prévue pour la maternité que pour le combat (les fibres musculaires, les tissus féminins sont différents de ceux des hommes, plus pour un rôle lié à l’enfantement qu’à l’affrontement !).
      Mais cela ne veut pas dire qu’elles n’en soient pas capables ! Dans la logique de l’égalitarisme, la femme doit tout faire comme l’homme à tout prix… même aux dépends de ce quelle est intrinsèquement.
      On ne peut leur interdire mais personnellement, je n’adhère pas du tout à cette façon de voir.
      Bonne fin de soirée.

  1. Je comprends votre enthousiasme pour le MMA, j’ai moi-même été pratiquant, mais j’en suis un peu revenu. Le MMA a eu le mérite de faire évoluer techniquement et tactiquement les sports de combats, et de faire le tri entre les « bullshido » et les systèmes efficaces. J’étais très impressionné par GSP ou Fédor, qui étaient de très grand champions.
    Malheureusement, le MMA pro (et souvent amateur aussi) est le sport le plus dopé qu’on puisse imaginer – ce qui se comprend, car sans le dopage, le spectacle serait beaucoup moins intéressant. Les stéroïdes sont incontournables pour un pro : force, agressivité, résistance, tout est décuplé.

    Quant à Kimbo Slice, il avait une bonne tête, mais de là à parler de lui comme d’un champion…

    1. Mon enthousiasme vient tout d’abord du fait qu’après avoir pratiqué savate et anglaise, lorsque j’ai découvert la pratique du JJB (une paire d’années avec Paul Seddik), l’aspect très complet de cette discipline m’a séduit, sans parler du côté spectaculaire chez les pro.
      J’ai commencé par la savate avant de découvrir et de m’investir à fond dans le rugby, et j’ai toujours pratiquer un sport de combat en loisir, en complément de mes entraînements de rugby (notamment l’été, hors saison, quand le championnat arrêté).
      Fédor est effectivement une pointure avec sa maîtrise du sambo qui est impressionnante mais j’ai toujours préféré JLB en K1 et Wanderleï ou Iceman en UFC.
      Pour ce qui est du dopage… ils sont tous chargés, c’est évident (stéroïdes, coco, amphét,..) mais comme dans bcp de sport chez les pro (et comme vous l’écrivez chez les amateurs ! à notre niveau en rugby, fédérale 3 ou Honneur, des équipes sont connues pour avoir des joueurs touchant à la coco).
      Pour finir, Kimbo était un champion par rapport à ses résultats (6 victoires sur 8) et son charisme, sans parler de ses premiers combats de rue (premières fois où je le voyais en vidéo, bien avant qu’il ne signe avec UFC !).

      1. Sur Kimbo, vous ne me convaincrez pas. Techniques de poings correctes, mais cardio calamiteux, jeu de jambes faiblard, aucune technique de sol ni de jambes… Carrière commencée à l’âge ou les vrais champions commencent à décliner… Combats douteux… Débuts en combat de rue pour faire des vidéos bonus sur un site porno… Il y croyait probablement dur comme fer et cognait dur, mais c’était un troisième couteau.

        À titre personnel, ayant pratiqué plusieurs formes de boxe, je suis convaincu que la boxe la plus difficile, la plus exigeante et la plus douloureuse aussi est la boxe anglaise. J’aime bien aussi l’engagement total du leithwei (boxe birmane). Sinon, pour ce qui est du dur de dur, rien ne vaut le bareknuckle boxing des gitans irlandais. Pas très technique, brutal, souvent stupide, ambiance crasseuse à souhait, mais les mecs ont du cran.

      2. Pour Kimbo, je ne cherche à convaincre personne !
        C’est un grand champion (allez…peut-être pas « grand »….) pour moi parce qu’un type qui sur 8 combats (sans compter ceux dans la rue ou ses combats en anglaise) met 6 KO, c’est qu’il a une technique de poings plus que correcte.
        Perso, le jeu de jambe à la Casius Clay, je m’en fous royalement, je ne vais pas voir une choré quand j’assiste à un combat. Cela à même tendance à m’énerver (comme les mouvements de bras atypiques, histoire de provoquer l’adversaire).
        Pour ce qui est du grabbling et du combat au sol, il n’était pas fameux, c’est sûr mais là aussi, le concernant, ce n’était pas un de mes critères.
        Et justement, parce qu’il a « commencée à l’âge ou les vrais champions commencent à décliner » et qu’il n’a pas fait comme eux en atomisant de sacrés solides comme Thompson ou Abbott, je trouve qu’utiliser le terme de champion ou de grand guerrier, comme vous voulez, n’est pas immérité.
        Pour ce qui est de ses combats de rue, je les ai tous regardés sur youtube !!! l’histoire su site porno (lequel ?) m’est inconnue.
        La boxe anglaise est très exigeante et demande beaucoup plus de condition physique (cardio), je vous l’accorde mais le MMA est plus complet et plus efficace.
        Pour le leithwei, je ne connais pas donc j’irai zieuter ce que ça vaut. Merci pour le tuyau.
        Le bareknuckle boxing, c’est ce que faisait Kimbo sans les bandes aux mains. Les mecs ont de sacrées paires, c’est sûr !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s