Un escroc français !… fuyons !

montage Fillon opportuniste

On apprenait dans le Figaro du 28 octobre 2014, il y a seulement 6 mois, qu’au cours d’une émission de radio d’Europe 1, le député François Fillon expliquait : « J’ai toujours refusé de participer aux émissions que je ne considère pas comme de vraies émissions politiques, où on mélange politique et amusement », à propos d’un programme à venir auquel ont participé des politiques tels que l’ex-ministre UMP Michèle Alliot-Marie ou l’ex-député PS Julien Dray.

Il s’agissait en l’occurrence de « Politiques Undecover » (n’oublions pas l’indispensable terme anglais donnant ce côté branchouille, hype, d’un concept anglo-saxon creux et vulgaire), une émission décrite ici dans le Le Point du 15 décembre 2014.

François Fillon dénigre alors le modèle d’émissions de plus en plus présent sur les chaînes télévisées et tente d’apporter un certain sérieux à l’image de plus en plus dégradée du corps politique.

Du vent !

En effet, le 15 avril 2015, le même bonhomme se déjugeait publiquement sans sourciller (nous l’aurions vu sans problème sinon !!) dans l’émission Top Gear de la chaîne RMC Découverte, présentée par l’inélégant et pitoyable acteur Philippe Lellouche.

Rappelons-nous les paroles de Fillon : « J’ai toujours refusé de participer aux émissions que je ne considère pas comme de vraies émissions politiques, où on mélange politique et amusement »…

Top Gear, une référence en terme d’émission politique sérieuse comme chacun sait…

Magnifique !

Ce François de l’UMP ressemble à celui du PS qui est un plus grand champion du changement de direction (et qui pourtant dit « garder le cap »… allez comprendre !) et de trahison de promesses.

f5.highresCes splendides exemples de manquement à la parole donnée me font penser à deux ouvrages que j’ai découverts grâce à Jean Tulard au cours d’une émission f4.highrestélévisée sur l’Histoire de France, émission dont le nom m’échappe.

Ces ouvrages regroupent, sur une période allant de l’Ancien Régime à la Restauration, les opportunistes pour le premier et les fidèles à des convictions ou à une parole donnée pour le second : « Le dictionnaire des Girouettes » et « Le dictionnaire des Immobiles« , numérisés chez Gallica (l’un faisant 444 pages et l’autre 50… différence tragiquement banale !).

La trahison et le manque de droiture sont, on le sait, des sports nationaux pour nos politiques et pour tous ceux qui exercent une quelconque responsabilité, quelle soit syndicale (une pensée spéciale pour Édouard Martin chez Atlantico du 18 décembre 2013…) ou associative (Jean-Luc Roméro passé de l’UMP au PS, Figaro du 7 décembre 2009, ou Sébastien Chenu passé de l’UMP au FN, Figaro du 12 décembre 2014).

Merci en tous les cas à François Fillon pour la visibilité qu’il en donne.

3 réflexions sur “Un escroc français !… fuyons !

  1. À la décharge de Fillon, il faut signaler qu’il est un grand amateur de sport automobile et qu’il est lui-même un pilote d’assez bon niveau, à ce qu’il paraît. Cela n’excuse en rien son hypocrisie, mais la rend un peu moins détestable. Ceci dit, pour le reste, il est aussi calamiteux que tous ses confrères politiciens.

  2. Ce n’est pas le cap qui change, c’est la terre qui tourne, pour paraphraser un maitre en la matière, le néfaste Edgar Faure dit le priape du radicalisme

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s