François d’avant pour ne pas confondre avec Fds a élaboré un précis (au titre évoquant l’ouvrage de Rioufol) sur ce qu’est être réactionnaire en 2014 selon lui.
Ce billet est intéressant et les commentaires qui lui sont associés itou, sachant que de nombreux intervenants sont les tenanciers avisés d’établissements de ma blogroll, c’est-à-dire des animateurs de l’horrible réacosphère tant décriée par nos amis gauchistes lecteurs de Libé et des Inrocks.
Voici deux remarques que j’ai laissé chez ce cher François :
1- le terme réactionnaire n’est pas à bannir à mon avis de notre champ lexical et veut tout simplement évoquer le fait que nous sommes « en réaction » au système de valeurs actuel, et que notre désaccord prend racine dans notre histoire, qu’il est fondé sur certaines valeurs séculaires issues du passé mais surtout issues de l’expérience des anciens après des siècles de réflexions.
2- comme il me semble l’avoir déjà écrit sur le blog de Skandal qu avait édité cette phrase de Romain Gary il y a un moment : « Le patriotisme c’est l’amour des siens, le nationalisme c’est la haine des autres. »
Il me paraît être une erreur que de mettre ces deux termes en opposition, il n’y a pas vraiment de différence entre eux.
Romain Gary n’a cherché qu’à faire un bon mot et il a réussi (il faut l’admettre, la phrase est assez réussie) mais sur le fond, il est dans l’erreur !
Il suffit d’aller voir les définitions de ces deux mots qui sont considérés comme synonymes.
Le patriotisme est en fait l’attachement sentimental à sa patrie se manifestant par la volonté de la défendre, de la promouvoir.
Le nationalisme est plus l’aspect doctrinaire du patriotisme, basé sur l’exaltation de l’idée de nation et sur la conscience d’appartenir à une même communauté par la langue, la culture…

La droite d'avant

Après le délire du manifeste lesbien de 1999, qui a si bien fonctionné depuis 15 ans, je vous soumets le manifeste réactionnaire 2014.

puf

Ainsi le corps n’est pas un seul membre, mais il est formé de plusieurs membres. […] Et si un membre souffre, tous les membres souffrent avec lui; si un membre est honoré, tous les membres se réjouissent avec lui. (Saint Paul).

Humanité, Altérité

Nous récusons un quelconque sens à l’Histoire. Nous ne sommes pas pour l’émergence d’un Homme Nouveau, ni pour la résurrection d’un prétendu Homme Ancien. Nous sommes pour l’épanouissement de l’Homme, ici et maintenant.

La dignité de l’Homme est par essence supérieure au monde animal et végétal. Elle est aussi supérieure aux contraintes économiques ou aux envies privées.

L’épanouissement de la société se fait dans l’altérité sexuée. Nous réfutons l’indifférenciation comme principe général, qui mène à la guerre des sexes.

De la même manière, nous refusons…

View original post 758 mots de plus

8 réflexions sur “Le manifeste réactionnaire 2014

  1. Je ne sais plus vraiment si je suis « réactionnaire » ou révolutionnaire.
    A moins de constater qu’à force d’être réactionnaire, on ne peut être que révolutionnaire…
    Car rien ne se passera sans révolution ou coup de force (ce qui reviendra au même)

    1. J’ai entendu un professeur de droit tout ce qu’il y a de plus réactionnaire expliquer un truc marrant
      – il ne faut pas verser dans la désobéissance civile. C’est un truc de gauchiste qui nous emmènera vers le gauchisme
      – nous sommes l’ordre, et ce n’est pas parce que le gouvernement nous impose le désordre que nous devons rentrer aussi dans le désordre.
      Nous ne sommes pas révolutionnaires, le gouvernement l’est (cf. Vincent Peillon). Nous sommes donc contre-révolutionnaires, ce qui peut impliquer une violence légitime. Bref, ça a l’air d’être du détail, mais pour le prof de droit, c’était capital 🙂

  2. Ce ne sont que des mots que l’on habille du sens que l’on veut, puisque faire une révolution en astronomie, c’est revenir au point de départ. Ce n’est donc pas un signe de progrès. Mais réaction me va bien, je me sens en réaction complète contre le système actuel et puis c’est la réaction qui fait avancer les avions, pas la révolution .
    J’avais commis aussi un article sur patriotisme et nationalisme où j’arrivais à démontrer exactement le contraire de Romain Gary, mais c’est tellement le b.. dans mon blog que je n’y retrouve rien .
    Naturellement que ce sont des synonymes ..

    1. Paul-Emic
      « c’est la réaction qui fait avancer les avions, pas la révolution . »
      C’est très juste, ça.
      Mais tu sais bien ce que je veux dire.
      On fait comment pour réactionner en politique ?
      Je ne sais pas non plus comment faire pour révolutionner, note bien.

      1. il me parait difficile voire dangereux de refuser le passage à l’acte, c’est à dire comme on dirait à gauche , la part de la violence légitime qui nous appartient de plein droit.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s