Misère, misère….

« Il est certain que, à tous les degrés de la hiérarchie sociale, le bien-être moyen s’est accru, quoique cet accroissement n’ait peut-être pas toujours eu lieu selon les proportions les plus équitables. Le malaise dont nous souffrons ne vient donc pas de ce que les causes objectives de souffrances ont augmenté en nombre ou en intensité; il atteste, non pas une plus grande misère économique,  mais une alarmante misère morale. »

Émile Durkheim – Le suicide (Presses Universitaires de France, coll. Bibliothèque de philosophie contemporaine, p.445) – 1960