L’Absurdistan

Cela fait un moment que nous savons que nous n’habitons plus en France mais au Frankistan. Un magazine allemand parle aujourd’hui d’Absurdistan… il va falloir se décider !

Un certain nombre de nos concitoyens ont choisi, après le désastreux Flamby l’inactif, l’omnipotente Macronette qui n’a pas le bilan le plus mirobolant à mi-mandat (cf. “Macron, le flou et l’incertitude permanents”, entretien avec Agnès Verdier-Molinié, de Frédéric Paya et Marie De Greef-Madelin du 2 janvier 2020) et surtout, qui n’a fait que démontrer son incapacité à faire comprendre les quelques mesurettes proposées en usant et en abusant des ordonnances (cf. « Emmanuel Macron champion du recours aux ordonnances… derrière François Hollande » de Mathilde Damgé dans Le Monde du 10 juin 2019), preuve de son engouement pour le débat parlementaire et la démocratie. Je ne lui reproche pas son autoritarisme, attention ! Je lui reproche de l’être alors que partout il prône l’inverse et fait de beaux discours sur la démocratie, l’écoute de la population, etc. Je ne m’attarderai pas ici sur tous les débordements incontrôlés des deux côtés lors des trop nombreuses manifestations depuis sa prise de fonction (avec un nombres de blessés et de morts inacceptables : 11 morts et 4400 blessés dont 24 gilets jaunes éborgnés et 5 amputés de la main !, cf. « Mobilisation, blessures, arrestations… un an de gilets jaunes en chiffres » de CNews du 15 novembre 2019), ni sur son recours systématique aux fauteurs de troubles comme ceux du Black bloc ou son recours à la doxa « progressiste » gauchiste des minorités, sans parler de ses innombrables casseroles à la sauce Benalla, Laabid, Berrada, El Guerrab, Nyssen,… et j’en passe (avec une belle brochette de cette diversité si enrichissante !).

Bref… l’incompétence et l’attitude de petit monarque frustré et autosuffisant de Macronette sont épinglés dans un article en date du 14 novembre 2020 dans Le Point, dans lequel on apprend que « le magazine de centre gauche « Die Zeit » s’étrangle à la vue des règles « répressives » qui confinent, selon lui, à l’absurde en France« .

Cohérence en Absurdistan…

« Commerçants, restaurateurs, oppositions, élus locaux… L’exécutif doit faire face à la grogne d’une bonne partie des Français depuis qu’il a décidé de reconfiner le pays pour tenter d’enrayer la deuxième vague de nouveau coronavirus. Plus étonnant, les critiques dépassent même les frontières. Pour preuve, un article de l’hebdomadaire allemand Die Zeit, publié le 12 novembre, dézingue la politique sanitaire conduite par Emmanuel Macron et son Premier ministre Jean Castex.

Son autrice, la correspondante en France Annika Joeres, s’étonne notamment de voir les Français obligés de remplir une attestation pour aller chercher leurs enfants à l’école ou pour acheter du sirop pour la toux. Elle s’amuse aussi de voir la grande distribution obligée de retirer les produits dits « non essentiels » de ses rayons. Et Die Zeit de renommer la France : «  Absurdistan  ». 

La journaliste poursuit son réquisitoire avec un portrait au vitriol d’Emmanuel Macron, un chef d’État «  quasi monarchique  » qui régnerait en maître sur un Parlement déclassé au profit du conseil de défense. Comble de l’ironie selon le magazine : malgré ces règles répressives et ce président de la République omnipotent, la France compte plus de morts du nouveau coronavirus que la Suède qui, elle, n’oblige même pas ses concitoyens à porter le masque en toutes circonstances« .

Une réflexion sur “L’Absurdistan

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s